Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Arrestation d'un membre du gang de Canaan

iciHaïti - Bahamas : Suivi du dossier des 17 victimes décédées du naufrage

iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 membres de «400 Mawozo»

iciHaïti - Belladère : 3 malfaiteurs arrêtés

iciHaïti - Social : Journée Internationale de la Jeunesse


+ de nouvelles


Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #880

Haïti - Culture : 3ème Édition du Concours National de Dissertation, inscriptions ouvertes

Haïti - Cité-Soleil : Récits terrifiants de 52 femmes et filles victimes de viols collectifs (enquête)

Haïti - FLASH : Résultats détaillés du bac unique (2021-2022) pour 4 départements (par siège, école, série et matière)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Social : «Le rêve de Dessalines ne peut pas mourir» (Dixit Martelly - Discours)
17/10/2012 14:04:36

Haïti - Social : «Le rêve de Dessalines ne peut pas mourir» (Dixit Martelly - Discours)
Ce mercredi matin, après avoir déposé une gerbe de fleur à Pont-Rouge en mémoire de l’assassinat de Dessalines le 17 octobre 1806, le Président Michel Martelly s’est rendu au Palais Nationale pour un Dialogue Multisectoriel, avec la Jeunesse haïtienne autour de l'éducation.

En cette journée du souvenir, le Chef de l’État, a prononcé un vibrant discours en présence entre autres : du Premier Ministre, Laurent Lamothe, de Me Anel Alexis Joseph, Président de la cour de Cassation, de Vanneur Pierre le Ministre de l’Éducation, des hauts gradés de la Police, des maires de la zone métropolitaine, du recteur de l’Université d’État, de professeurs et de très nombreux élèves...

Discours du Président Martelly :
« [...] aujourd'hui, cela fait 206 ans qu'ils ont assassiné le Père de la Nation, l'Empereur Jean-Jacques Dessalines à Pont Rouge, nous savons tous, ce qu'il s'est passé, ce qu'il a subit, tout ce qu'il a fait pour être capable de nous donner notre Indépendance. Pour arriver à nous donner l'Indépendance, le Commandement en Chef de l'armée Indigène, Dessalines, a rassemblé tous les enfants du pays, pour arriver à briser les chaines de l'esclavage.

Dans le Constitution du 20 mai 1805, Dessalines avait obligé que chaque département militaire du pays, ait une école pour donner aux jeunes l'instruction. Ils ont assassiné Dessalines, sans que ce rêve ait eu le temps de se réaliser. Ce combat qu'il avait mené, témoigne de l'importance qu'il donnait à la justice sociale et à la question de l'économie du pays. Le rêve de Dessalines, ce rêve qui voulait une société où tous les enfants aient la même opportunité, une opportunité, qui commence sur le banc de l'école, ce rêve ne peut pas mourir.

Peuple d’Haïti,

Selon le principe de la démocratie, vous m’avez témoigné votre confiance, lorsque vous m'avez choisi comme Président. Une des promesses que je vous avait faite, c'est d'envoyer tous vos enfants à l'école pour qu'ils puissent trouver leur indépendance d'esprit et briser les chaines qui les relient à la misère.

Ça, c'est la continuation du rêve de Dessalines, et ce rêve ne peut pas mourir.

La Constitution de 1987 prévoit que tous les enfants aillent à l'école gratuitement. Les Présidents se sont succédés, les Gouvernements se sont succédés, mais, cela n'a jamais été fait. En n’allant pas à l'école, les enfants du pays se sont mariés avec la misère, ce qui fait que l'on se sert d'eux aujourd’hui pour « Kraze brize », pour les enfoncer dans plus de misère.

Nous disons NON ! Ce rêve ne peut pas mourir, ce rêve ne peut pas mourir et il faut qu'il devienne une vrai réalité.

Dessalines a briser les chaines de l'esclavage, nous-mêmes avec l'éducation, nous avons décider que nous allons briser les chaines qui attachent le peuple haïtien à la misère. Les chaines qui vous empêchent d'aller à l'école, les chaines qui empêchent Haïti d'avancer.

Lorsque nous permettons à 1,287,214 enfants d'aller à l'école gratuitement, nous mettons de la gazoline dans la machine du changement de Dessalines. Ce programme d'école gratuite va encore plus loin, parce que de la même façon que Dessalines, l'agriculture à une grande place dans mon Gouvernement, c'est pour cela que l'État va investir 400 millions de gourdes, pour permettre au programme de cantine scolaire d'acheter des produits locaux, pour encourager la production nationale et permettre à 1,5 millions d'enfants de bénéficier gratuitement, d'un plat de nourriture chaque jour d'école.

[...] Nous n’allons pas en rester là ! Pour permettre aux enfants d'avoir plus de chance de réussir dans la vie, nous avons demandé au Ministère de l'Éducation Nationale de mettre sur pied un programme pour donner une formation professionnelle depuis la 7e année fondamentale. Cela va permettre à tous les enfants d’acquérir de bonnes connaissances dans le domaine professionnel, lorsqu'ils seront arrivé à la 9e année fondamentale. Au mois de janvier 2013, nous allons commencer avec plusieurs écoles [20 écoles, il y aura 12 Centres de formations professionnelles, et 12 métiers enseignés : plomberie, informatique, électricité, graphisme, maçonnerie, ébénisterie etc...].

[...] Pour continuer à donner vie au rêve de Dessalines, nous avons également décidé de faire une réforme dans l'enseignement supérieur et nous allons investir dans la construction d'un nouveau campus universitaire et dans la formation des éducateurs et des professeurs.

Mais le Gouvernement ne va pas en rester là !

Pour accompagner les étudiants des universités d'État et les étudiants des universités publiques, ensemble avec le rectorat, nous avons décidé de donner à chaque étudiants une subvention de 18,000 gourdes [...] pour la subvention de 18,000 gourdes cela va commencer cette année, les étudiants vont la recevoir à partir de novembre, mais il y aura des bourses que l'État va offrir dès la fin du mois d'octobre.

Le programme d'école gratuite nous a permis de donner à beaucoup de parents du travail, dans la construction et la réparation d'écoles, la fabrication de bancs, de chaises, de tableaux, dans la confection d'uniformes et autres... Et puis aussi, nous encourageons les agriculteurs pour augmenter la production nationale dans le cadre du programme de cantine.

Lorsque nous permettons à un enfant d'aller à l'école gratuitement, lorsqu'il ne paie pas le transport, lorsqu'il bénéficie de kit et de cantine scolaires, nous permettons que l'argent reste dans la poche des parents, pour qu'ils puissent faire d'autres dépenses. Donc, l'éducation est un outil de développement.

Nos ancêtres avaient utilisé les armes pour faire la révolution de 1804, dans le Gouvernement Martelly-Lamothe, nous allons faire la révolution, qui va apporter la lumière et l'éducation dans l'esprit de tous les haïtiens. La lumière qui va vous faire divorcer de la misère.

OUI, le Gouvernement Martelly-Lamothe travaille pour la jeunesse, pour les parents d'écoliers, pour les personnes qui sont dans la misère, pour ceux qui vivent à Port-au-Prince comme en Province. Le Gouvernement Martelly-Lamothe, travaille pour les enfants et la jeunesse, parce qu'ils sont l'espoir du pays.

Peuple Haïtien, les enfants,

La division et la haine sont des poisons, l'entente avec l'amour l'un pour l'autre c'est la vie. Je demande à tous le monde [...] de faire la promesse que l'un ne laisse pas l'autre derrière.

Dessalines a fait l’Indépendance avec les armes et beaucoup de souffrance, aujourd'hui la révolution pour le progrès et le changement, nous devons la faire avec l'éducation et le respect.

Les gros outils qu'Haïti a gaspillés, c'est le cerveau des enfants. Montrons nous grand et fort, lorsque nous nous mettons ensemble, pour que tous les enfants du pays aillent à l'école.

Promettons nous, de mettre debout une nouvelle Haïti, une Haïti neuve.

Ce défi, c'est le défi de nous tous, et nous allons le relever ensemble Tèt Kale.

Merci Papa Dessaline,

Vive Haïti. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


hippolyte herode
Posté le 06/11/2015 16:10:54
Dessalines est un homme que nous devons considerer comme un Dieu. il est un grand pourquoi pas ?
Jaguar
Posté le 28/10/2012 14:42:59
Pour ce qui est de ce discours, je ne donne pas une bonne note a Monsieur Martelly qui s'est montré a côté de la plaque, pour une commemoration d'aussi grande importance. En effet, l'on peut dire que le Président a omis de dire que la présence de la force internationale qui nous occupe aujourd'hui contrairement a la valeur fondamentale de notre Nation, est une offense a la mémoire de Dessalines qu'aucun Chef d'État au monde n'égale, tout comme le Président De Gaule dans le coeur des Francais, qu'ils soient de gaucche, de droite ou du centre. Dans son discours, Martelly n'a pas dit comment il va nous aider a ne plus avoir cette force de la honte, en Haiti, le 17 octobre 2013, et définitivement, cette présence qui constitue une plaie a notre indépendance et a notre fierté haitienne: Pour cela monsieur le Président, je vous mets un Zéro avec un "Z" majuscule...
Momo
Posté le 25/10/2012 23:24:09
@Mammer, comment allez-vous?. Dans la vie il y a des moments où nous vivons une grande souffrance dans notre âme, notre égo devient très lourd et de ce fait l'orgueuil nous empêche d'apprécier la réussite des autres pourquoi ? Parce qu'en regardant en dedans et autour de soi, c'est à dire dans sa famille proche, son entourage, on voit qu'il n'y a rien de vibrant, on ne voit que des failles, on se désaprécie, on sent qu'on fait pitié, on ne se sent pas à la hauteur, alors qu'est-ce qu'on fait, on fait ce qu'on appelle une projection, ce qui est très néfaste pour notre âme; pour corriger tout celà, la répentance serait nécessaire à nous amener à apprendre non pas à accepter mais à apprécier avec respect la réussite des autres. merci
Momo
Posté le 25/10/2012 22:59:09
Quel beau discours, j'aime ça. je sens que ces paroles viennent de la bouche d'un amoureux, d'un enfant, d'un amant qui subtilement aimait, qui aime et aime une femme en essayant de faire son possible, vue sa position, pour rendre heureuse cette femme. Cette Haiti aux mille et un enfants de pères différents et de différents pères irresponsables. On peut dire qu'il est un de nos vrais patriotes, un des vrais amants et amoureux d'Haiti. Bravo Président!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n