Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - PNH : Réunion d’urgence du CSPN

iciHaïti - Invitation : Conférence débat sur la situation d’insécurité du pays

iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Déclaration de la CARICOM sur la violence en Haïti

Haïti - Insécurité : «Belvil» résiste aux attaques du gang «Kraze Baryè»

Haïti - Politique : Changements stratégiques à la PNH

Haïti - Politique : L’EDH s’explique sur le rationnement et les black-out


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Le Premier Ministre offusqué !
12/11/2012 07:56:06

Haïti - Sécurité : Le Premier Ministre offusqué !
Le Premier Ministre Laurent Lamothe condamne énergiquement l’assassinat du jeune étudiant Damaël d'Haïti [24 ans] de quatrième année, à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE), survenu samedi soir lors de la fête d’intégration organisée à l’intention des nouveaux admis, dans des circonstances encore non élucidées. Dans un communiqué, le Premier Ministre « tient à rassurer la communauté Universitaire que toutes les dispositions sont prises pour que cet acte odieux ne reste pas impuni. Le Premier Ministre Laurent Lamothe, présente ses sympathies à la famille du défunt et réaffirme sa ferme détermination de combattre l’impunité. »

Selon les témoignages des étudiants, Damaël aurait été tué par un policier sur place.

Suite a cet incident, Frantz Lerebours, le Porte Parole de la Police Nationale d’Haïti a déclaré « Nous avions un policier sur place, qu'ils [les étudiants] accusent de cet acte, et la première démarche que nous avons faite c'est de mettre ce policier sous notre contrôle. Il est actuellement interrogé à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), parce qu'il avait des comportements qui ne sont pas en sa faveur du tout. Mais, n'avons pas encore beaucoup d’éléments sur les circonstances qui entourent ce drame, c'est la version des étudiants que nous avons. Mais, son comportement et les indices, jouent en sa défaveur [...] nous assurons à la population, à ses parents et la communauté universitaire, que la justice sera faite sur ce cas, et nous en profitons pour envoyer nos condoléances [...] »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


claudette
Posté le 17/11/2012 21:42:25
Même si un policier est armé, même si c'est une manifestation des étudiants dans la rue, même si c'est un passant, un policier n'a aucun droit de tirer sur une personne qui ne pose pas un danger, ni pour le policier ni pour la population. Il n'a aucun droit de tirer sur une personne qui ne porte aucun arme, même si la personne lui crache au visage. [hors sujet]
Trens
Posté le 12/11/2012 22:53:17
Bravo @Endelma ou fe 10/10... Je partage entièrement votre point de vue, nous les intellectuelles du pays, nous devons « faire la difference qui marquera la différence »
jaguar
Posté le 12/11/2012 19:15:41
Compatriote @Erndelma1, Ce ne serait pas intelligent de ma part de condamner un acte quelconqque avant de constituer les évidences, que l'inculpé soit coupable ou pas. C'est donc aux professionnels de la justice d'aller chercher la vérité ou elle se trouve, même si elle au fond du puits, pour la ramener a la surface afin de disculper ou condamner selon les normes et les prescrits du droit. Mais comme je me suis déjà posé la questions suivante : Que faisait un policier dans une université qui doit être un espace inviolable? Tout simplement, j'estime bizarre cette histoire incroyable, mais pourtant vraie. Une seule chose que nous devons dire et apprendre a dire : Plus jamais cela ! C'est bien triste et pour la victime, ainsi que pour le policier qui se trouve dans le pétrin. C'est triste car nous avons perdu un frère, et le policier s'il est reconnu coupable, cela va nous faire une autre perte, puis que la perpetuité pour moi et pour d'autres, c'est aussi comme mourir, tout en étant vivant.
Ania
Posté le 12/11/2012 16:15:20
D'accord @Erndelma1. Toutefois, je souhaite que la justice prenne ses responsabilités et condamne l'auteur de cet acte odieux. Les universitaires représentent l'avenir de ce pays. Toutefois, j'ai un problème avec la réaction des universitaires. La meilleure façon de protester ou de réclamer justice n'est pas de mettre des barricades de pneus enflammes dans les rues. Ceci est une réaction de « chimère » comme on dit. La forme de protestation aurait pu être différente. Ceux qui ont le savoir, doivent être un modèle et une lumière pour les autres.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n