iciHaïti - Cité Soleil : Le Curage de canaux éloigne les risques d'inondation

iciHaïti - Culture : Mystérieuse disparition du rappeur «MECHANS-T»

iciHaïti - Naufrage: Incendie en mer au moins 40 disparus et 37 rescapés

iciHaïti - Télévision : Le CONATEL accorde une licence d'Exploitation IPTV à la NATCOM

iciHaïti - Championnat de D1 (2024-2025) : Composition des 3 Groupes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Violence des gangs : Appui psychosocial aux personnes déplacées en Haïti

Haïti - J.O Paris 2024 : Athlètes haïtiens et calendrier des épreuves

Haïti - Éducation : «J-3», Début des examens d’État 2024, précisions

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Les députés du PRI veulent interpeler le Premier Ministre Lamothe...
27/11/2012 08:35:58

Haïti - Politique : Les députés du PRI veulent interpeler le Premier Ministre Lamothe...
Suite à la condamnation du Secrétariat Général de la Primature, de l’intrusion dans les bureaux du Premier Ministre, de 9 députés du bloc minoritaire « Parlementaire pour le Renforcement Institutionnel » (PRI) [qui compte 20 députés] mercredi dernier, les instances du PRI, dans une lettre ouverte datée du 26 novembre 2012, signée des députés Sadrac Dieudonné, Partick Joseph et Marie Guerda Benjamin, justifient leur action, comme une nouvelle forme légitime de la démocratie [!]

« [...] Le type d’action que le groupe PRI a entreprise, n’a rien de scandaleux et d’anormal. Cette action participe plutôt de la nouvelle légitimité démocratique, qui ne se limite plus à l’action de tribune, comme cela se fait aussi dans d’autres pays, en France particulièrement. De plus, quand la communauté d’un élu se trouve marginalisée et que celui-ci n’a pas assez de soutien au Parlement, il est obligé de faire des actions d’éclats [...] »

Le PRI voit dans la condamnation de leur action par la Primature « [...] l’incapacité du Premier ministre à rassembler et à coordonner les compétences nécessaires ainsi qu’à glaner les idées salvatrices pour apporter une bouffée d’oxygène à l’équipe gouvernementale indécise et languissante [...] »

Dans sa lettre, le PRI accuse le Gouvernement Lamothe d’être responsable de la destabilisation et le Premier Ministre en particulier, de chercher à affaiblir les institutions « en refusant de prendre en compte les multiples recommandations salutaires du groupe PRI et en boudant une convocation et deux invitations du Bureau de la Chambre des députés sous l’initiative du groupe [...] en se dispensant d’exécuter des lois, dont les lois de finance 2011-2012 et 2012-2013 [...] En ordonnant le gel des fonds alloués aux communes que représentent les membres du groupe PRI [...] le Premier ministre ne fait que renforcer la politique clanique et stérile du régime Tèt Kale et Kale Tèt. La politique partisane du Gouvernement Lamothe constitue un frein à la dynamique démocratique. C’est le parlementarisme duvaliérien qui renaît [...] »

Le PRI ne compte pas en rester là et entend faire interpeller le Premier Ministre et entreprendre d’autres actions d’éclats si nécessaires. « Le groupe PRI réitère sa décision de solliciter l’interpellation du Premier ministre et d’obtenir son renvoi, de boycotter la présentation de son bilan à l’ouverture de la prochaine session législative en janvier 2013 et d’entreprendre toutes autres actions d’éclats, si des mesures efficaces et largement annoncées ne sont pas adoptées [...] »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-7220-haiti-politique-des-deputes-du-pri-envahissent-les-bureaux-de-la-primature.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Lesly
Posté le 27/11/2012 22:09:59
Je ne comprends pas les réactions des Députés PRI en Haiti, ils veulent prendre la France comme exemple au niveau de la démocratie pendant qu'ils ne respecte pas les prescrits de la loi. je ne crois pas qu'on doit appeler ça « Démocratie » mezanmi sispann pase mo demokrasi nan jwet tande. respekte bureau premier minis la pito epi fe travay pep la ban nou fe la chanm nan.
T-Leandre
Posté le 27/11/2012 18:56:25
Les députés veulent interpeller le Premier ministre Lamothe, c'est une prerogative que leur confere leur statut de membres du pouvoir legislatif. Nous n'avons aucune objection. Mai's cette interpellation vise quoi au juste ? Si je comprends bien, aurait- Elle pour base le fait qu'ils n'ont pas recu les Dix (10) millions de gourdes qui devaient revenir a chaque commune d'Haiti ? Les députés qui ont été a la Primature ont-ils été dans leur droit ? Est-ce que les revendications du «peuple» doivent se faire par les parlementaires a la manière des organisations populaires ? Ces députés sont-ils bien imbus de leur rôle et de leur fonction ? Le moment de l'interpellation est mal choisi. Je conseillerais a ces députés de surseoir a leur mouvement pour ne pas être la risée de leurs mandants. C'est un Conseil de sage ... Rectifiez le tir Messieurs , je vous en conjure.
Johane
Posté le 27/11/2012 12:08:21
Ces députés ont toujours le temps pour interpeller le Premier Ministre, mais trouver du temps pour aller dans la Chambre pour voter des lois ils refusent catégoriquement, ils méritent tous d'être révoqué. Ils pensent toujours a eux-meme mais pas à notre cher pays Haiti.
Antonio
Posté le 27/11/2012 09:21:07
Les Députés de la PRI mentent car en France il y a jamais eu ce genre d'action, les deputés francais sont des gens civilisés et connaissent leurs droits et leurs devoirs pas comme certains deputés haitien qui sont des néo-vagabonds
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n