Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Rép. Dom. : Des criminels haïtiens recherchés arrêtés à Jarabacoa

iciHaïti - Centre d’Art : Restitution de la carte blanche du sculpteur Lionel Saint Eloi (Vidéo)

iciHaïti - PNH en action : Voleurs de bétails, 8 arrestations, 37 animaux récupérés

iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #793

Haïti - AVIS : Mesure forte de la Mairie de Jacmel pour lutter contre la délinquance

Haïti - Justice : L’Administration Générale des Douanes perquisitionnée

Haïti - FLASH : Tout sur le nouveau code pénal qui devrait entrer en vigueur le 24 juin 2022


+ de nouvelles



Haïti - Justice : L’Avocat d’Aristide examine la plainte portée contre son client
14/12/2012 07:44:33

Haïti - Justice : L’Avocat d’Aristide examine la plainte portée contre son client
Suite à la plainte déposé contre l’ex-Président Aristide, le 6 décembre dernier par des anciens protégés de « Lafanmi se Lavi » une œuvre sociale destinée à réhabiliter les enfants pauvres et abandonnés, pour de prétendues actions de violence physique, d'exploitation économique et de l'utilisation de leurs cause à des fins personnels. »

La plainte a été déposée, par quelques 20 jeunes et confirmé par Me. Lucmane Délile, le Commissaire du Gouvernement.

Me Camille Leblanc, un avocat de l'ex-Président a confirmé, qu'il a été chargé de défendre son client Jean-Bertrand Aristide, contre une accusation portée en son encontre, par des anciens bénéficiaires d'un programmes d'aide sociale que dirigeait l'ex mandataire avant son ascension au pouvoir le 16 Décembre 1990.

Me Camille Leblanc a fait une déclaration aux médias, pour informer sur les mesures qu'il a initiées, afin de connaître la nature des accusations portées contre M. Aristide et « savoir comment gérer la chose. »

Me Camille Leblanc a déclaré que le procureur devra déterminer, s'il y a quelqu'une « infraction pénale » à prendre en compte contre l'ex Président. « Dans ce cas, nous répondrons en fonction de la loi » ajoutant que dans le cas contraire, la question sera définitivement classé.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-7333-haiti-justice-plainte-contre-jean-bertrand-aristide.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Maxermilus
Posté le 19/12/2012 18:12:03
Ce sont des citoyens qui parlent dans ce débat, je suis parfaitement d'accord avec cette approche.
Francisque Jean-Charles
Posté le 15/12/2012 15:28:46
Si les beneficiaires de "Fanmi se lavi" croient qu'ils ont été exploité physiquement et économiquement, ils ont le droit de demander justice et réparation a qui de droit mais je ne choisirait jamais a citer un homme qui était comme un bon père de famille a un moment ou mon pays ne me considérait même pas comme "moun". Comme ces jeunes ne sont pas Francisque, je leur souhaite bonne chance dans leur aventure mais pour moi ils sont des ingrats or Deita nous dit que "l'ingratitude est un vice et l'oubli une faute". Je ne serai jamais ingrat envers Francois Duvalier mais je reconnais en même temps qu'il avait fait du tort au pays et a beaucoup de familles haïtiennes.
Jaguar
Posté le 14/12/2012 16:09:34
Haiti2012, mon cher compatriote, je suis complétement d'accord avec toi, mais les crimes perpétrés pendant les règnes d'Aristide, peuvent être compter sur les doigts, mais j'aimerais que la justice rassemble tous les anciens que nous pouvons compter par milliers, je veux dire ceux des années 80 encore vivant au pays. A ce groupe, il faudrait ajouter le gouvernement poutchistes, sans oublier celui qui était à la tête du gouvernement colonial de 2004 a 2008 et leur ministre de la justice qui jouait le rôle de bourreau dont on connait le nom. Si l'on veut travailler sur ces cas, il faudrait procéder du plus petit détail au grand tout en tenant compte du degré afin que leurs salaires (sentences) soient bien mérités.
Benjo08
Posté le 14/12/2012 16:08:40
Je trouve que c'est un acte ingrate de la part de ces personnes. Aristide, bien que c'est pas mon type préféré, a trop fait pour ces enfants. Tant pis pour eux s'ils n'ont pas su exploiter les possibilités qui leur ont été offertes, parce que biens de ces enfants sont des personnes de renom aujourd'hui. St. Juste@ Emmanuel Je cois que vous avez raison, il s'agit surement d'une manipulation. Je serais pour une poursuite de l'ancien prête pour des crimes enregistrées lors de son deuxième mandat. Mais cette accusation est trop vide, sur lesquels ces personnes s'appuient.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n