Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Culture binationale : «Imaginer les frontières»

iciHaïti - Ounaminthe : La PNH met en échec un braqueur

iciHaïti - Nécrologie : Décès du rappeur d’origine haïtienne «Don Karnage»

iciHaïti - Miragôane : Grave accident au moins 9 morts et plusieurs blessés

iciHaïti - PNH : Arrestation d’un homme de confiance du gang «400 Mawozo»


+ de nouvelles


Haïti - USA : Hommage à l'héritage du Dr Martin Luther King jr.

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #668

Haïti - Éducation : Reprise des activités scolaires à l’École Nationale de Cité-Soleil

Haïti - Politique : Ce qui a été discuté lors de la retraite du Gouvernement


+ de nouvelles



Haïti - Environnement : Modèle d'autofinancement en agro-foresterie
30/01/2013 13:50:59

Haïti - Environnement : Modèle d'autofinancement en agro-foresterie
Trois ans après s'être engagé à planter 5 millions d'arbres en cinq ans, Timberland partage les progrès de l'amélioration des conditions environnementales, économiques et sociales dans la région rurale près des Gonaïves. En partenariat avec une organisation non gouvernementale, « l'Alliance des petits exploitants agricoles », Timberland qui a déjà planté 2,2 millions d'arbres, soutient un programme agro-forestier, pour former les agriculteurs haïtiens à améliorer les rendements des cultures.

En 2010, Timberland a fait équipe avec des représentants de petits exploitants agricoles de l'Alliance, afin de créer un modèle agro-forestier autosuffisant, qui fournirait une amélioration de l'agriculture, la restauration de l'environnement et la croissance économique pour les agriculteurs participants, à travers le développement de 8 pépinières communautaires et des centres de formation agricole. Cette coopérative pilote, qui est tributaire du secteur privé et des partenariats communautaires, va planter un million d'arbres de plus, en 2013, 2014 et 2015, pour un total de 5 millions.

« Lorsque ce programme a commencé, notre vision était de créer un modèle, qui pourrait être autonome financièrement, dans un laps de temps raisonnable et générer un impact social, environnemental et économique positif » a déclaré Margaret Morey-Reuner, Directeur principal du marketing « Les excellents résultats à ce jour, sont un témoignage de l'esprit de camaraderie, du travail acharné et de l'indépendance de ces agriculteurs, ainsi que pour le secteur privé, les ONG et la collaboration des intervenants communautaires. »

L'Alliance a engagé un groupe de 2,000 petits agriculteurs dans la zone rurale près de Gonaïves, et a transformé le groupe en une coopérative d'agro-foresterie à but lucratif. Après seulement trois années d'investissement, la coopérative continue en tant qu'opération d'agriculteurs gérée et autofinancé. Cette innovation dans la « stratégie de sortie d'aide », qui fixe un délai sur les financements extérieurs, s'attaque à un défi majeur, que rencontrent les organisations d'entreprises, lorsqu'elles s'impliquent dans le développement durable ou des projets de secours d'urgence sur le terrain, dans les pays en développement.

Les agriculteurs donnent bénévolement de leur temps pour gérer les pépinières et planter des arbres en échange de services agricoles, qui permettent des rendements accrus entre 40 et 50%. Ces services comprennent la fourniture de semences à haut rendement, la formation à la gestion des cultures, l'assistance technique dans les champs et les outils de bonne qualité, pour produire des rendements plus élevés de sorgho, de haricots, de maïs et autres denrées alimentaires. Les agriculteurs vendent leurs récoltes individuellement, mais la coopérative les soutient, en les payant pour ces services continuent, avec la vente des arbres en surnombre des pépinières gérées par les agriculteurs.

« Le programme pilote représente une rupture avec le modèle traditionnel de développement, qui dure souvent aussi longtemps que le financement extérieur » a déclaré Hugh Locke, co-fondateur et Président de l'Alliance des petits exploitants agricoles « Suite au succès de a phase pilote, nous allons lancer une autre coopérative agro-forestière en juillet prochain, lorsque nous commencerons à travailler avec le prochain groupe de 2,000 agriculteurs dans un endroit différent. Nous avons l'intention de suivre avec beaucoup d’autres coopératives depuis que les agriculteurs commencent à prendre les devants dans la restauration de la couverture végétale.

Le véritable test du succès de ce programme, est venu quand les agriculteurs ont perdu entre 40 et 70% de leurs récoltes à la suite du passage d'Isaac et de Sandy l'année dernière. Les revenus provenant de l'activité de la vente d'arbres, ont permit aux membres de la coopérative, d'acheter des semences supplémentaires pour replanter leurs champs endommagés par la tempête, et la coopérative a pris soin des uns et des autres, sans se tourner vers des sources gouvernementales ou des donateurs pour l'aide.

Timberland, continue d'être le principal commanditaire de l'Alliance des petits exploitants agricoles, et a collaboré avec des ONG dont la Clinton Global Initiative, pour identifier une base de clientèle et des solutions durables, fondées sur le marché pour les membres de la coopérative.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4703-haiti-economie-la-compagnie-timberland-fabrique-ses-chaussures-a-ouanaminthe.html

HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n