iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs

iciHaïti - Économie : Reprise timide des activités portuaires

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Les 2 finalistes sont connus

iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Réunion importante du CPT sur la mise en place du Conseil National de Sécurité

Haïti - Politique : Mémorandum d’entente entre Haïti et le Kenya (officiel)

Haïti - FLASH : Le déploiement de la Mission retardé en raison de problèmes logistiques américains

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : Carnaval National J-7
03/02/2013 10:55:31

Haïti - Social : Carnaval National J-7
À 7 jours du Carnaval National 2013, qui se déroulera au Cap-Haïtien les 10,11 et 12 février, tout se met en place. Sophia Martelly a lancé la campagne de prévention des accidents « Malè pa gen prejije », la construction des stands progresse rapidement tout comme les prix de l’hébergement...

Campagne « Malè pa gen prejije »
La campagne de prévention des accidents routier, durant la période carnavalesque, baptisée « Malè pa gen prejije » se tiendra une nouvelle fois, à l’initiative de la Première Dame,Sophia Martelly. Cette opération de prévention, lancée pour la première fois aux Cayes en 2012, vise à sensibiliser la population sur les dangers de la route pendant les périodes à haut risque telles que les fêtes de fin d’année, la saison estivale et la période carnavalesque.

Plusieurs ateliers ont eu lieu entre les partenaires pour assurer un dispositif efficient et efficace sur les 4 grands axes qui seront les plus fréquentés durant la période carnavalesque. Le Dr Guirlène Raymond, Directrice du Ministère de la Santé a fait savoir que des ambulance allait être mise en place au niveau national, à différents points, sur les différentes routes nationales, afin de donner une réponse de proximité en cas d’incident ajoutant que « des Centres de santé sont déjà identifiés pour apporter également des réponses ».

De son côté, Will Dimanche, le Commissaire de la Direction Centrale de la Police routière (DCPR), a annoncé que des forces de police, seront déployés sur les routes nationales pour contrôler la circulation (vitesse, alcool, surcharge, état des véhicules).

Au Cap-Haïtien, des agents du bureau du Secrétariat de la sécurité sont sur le terrain et procèdent à l’inspection des chars allégoriques et musicaux pour éviter tout risque d’accident.

La zone du carnaval est un vaste chantier :
Dans la cité Christophienne, c'est la grande mobilisation. Le long du boulevard, de la rue 5A à Carrenage, les professionnels de la construction s’activent pour livrer les ouvrages avant l'échéance du week-end prochain. Certains stands sont déjà à un stade avancés, d'autres achevés. L'Électricité d'Haïti (EDH) procède à l'installation de lampadaires solaires et de gros projecteurs le long du boulevard. Des travaux de réfections de rues ont été constatés dans plusieurs artères de la ville et des trottoirs bétonnés.

Flambée des Prix :
Moins de deux semaines après l’annonces officielle du Carnaval National au Cap-Haïtien, la quasi-totalité des 400 chambres d’hôtel disponibles ont été réservées malgré une majoration des prix de l’ordre de 200 à 300%... Dans la ville, certains propriétaires de maisons privées, proposent des chambres d’hôtes pour le Carnaval, jusqu’à 250 dollars américains... Les personnes moins fortunées n’auront pas d’autres choix que de chercher un hébergement en dehors de la ville ou sur les campings aménagés. Par ailleurs, plusieurs fermes d'élevage, indiquent déjà ne plus avoir de bétails à vendre, malgré une majoration très significative du prix de leurs animaux... S’il est vrai que le Carnaval offre des retombées économiques non négligeables, pour les commerçants, paysans et les entreprises locales, la population redoute une certaine tendance à la hausse des prix, après le carnaval, ce qui risque d’avoir un effet négatif sur l'économie d’une région, dotée de faibles capacités de production.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-7780-haiti-carnaval-2013-14-des-15-groupes-musicaux-confirmes.html
https://www.haitilibre.com/article-7758-haiti-social-carnaval-national-2013-j-12.html
https://www.haitilibre.com/article-7754-haiti-tourisme-1-000-chambres-d-hotes-disponibles-pour-le-carnaval-national.html
https://www.haitilibre.com/article-7715-haiti-tourisme-carnaval-2013-a-bord-de-l-adriana.html
https://www.haitilibre.com/article-7748-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
https://www.haitilibre.com/article-7711-haiti-tourisme-vols-speciaux-carnaval-miami-cap-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-7641-haiti-social-lancement-officiel-du-carnaval-national.html
https://www.haitilibre.com/article-7480-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
https://www.haitilibre.com/article-7600-haiti-carnaval-2013-formation-du-comite-nationale-et-details-d-organisation.html
https://www.haitilibre.com/article-7442-haiti-social-carnaval-national-2013-au-cap-haitien.html

HL/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


kenny
Posté le 03/02/2013 15:09:04
C'est regretable qu'il n'y a pas assez d'hôtel dans la ville de Cap. je pense, ce serait mieux d'annoncer un ans avant la ville où le carnaval sera organisé a fin de pouvoir construire des nouveaux hôtels, améliorer les rues et les trottoits etc... cela facilitera un bon accueil des carnavaliers venant de l'exterieur. Vive Haiti!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n