iciHaïti - Social : Les jeunes footballeurs au Nicaragua accueillent nos Grenadiers

iciHaïti - Vient de paraître : «La Ligne rouge» du Franco-haïtien Georges Olaff

iciHaïti - Humanitaire : Don de 5 millions de dollars pour nourrir des familles vulnérables

iciHaïti - RD : Plus de 900 haïtiens déportés en Haïti

iciHaïti - Diplomatie : Une délégation allemande rend visite au Ministre de la Justice


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Kits scolaires : L’ULCC demande au Parquet de prendre des mesures contre 10 personnes

Haïti - Politique : Inauguration d’un Centre de formation en technologie du vêtement

Haïti - Économie : Semaine de l'Audit, corruption et bonne gouvernance

Haïti - Cap-Haïtien : Menaces de mort contre les maires adjoints


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Le Sénat vote la suspension des Permis Miniers en Haïti
21/02/2013 12:30:09

Haïti - Économie : Le Sénat vote la suspension des Permis Miniers en Haïti
Rappelons qu’en décembre 2012, M. Ludner Remarais, Ing, Directeur Général du Bureau haïtien des Mines et de l'Énergie (BME) avait annoncé que le Gouvernement haïtien avait accordé 2 permis d’exploitation minière en Haïti [or et cuivre] à la société haïtienne « Société Minière du Nord-Est S.A » (SOMINE S.A) [société partenaire de Majescor Resources Inc. (Majescor) et sa filiale SIMACT Alliance Copper-Gold Inc. (SACG)] https://www.haitilibre.com/article-7467-haiti-economie-le-gouvernement-accorde-2-permis-d-exploitation-miniere.html

Suite à cette annonce, le Sénat avait convoqué en janvier 2013, Jacques Rousseau, le Ministre des Travaux Public et l’ingénieur Ludner Remarais, Ing, Directeur général du bureau des mines, pour s’expliquer sur ces permis. Au terme de cette audition, les sénateurs ont estimé, que ces contrats ont été passés en dehors des normes légales et s’étaient entendus pour adopter une résolution, visant à demander au gouvernement de suspendre les contrats déjà signés.

Pourtant, Ludner Remarais semblait avoir été clair sur ce sujet en déclarant le mois dernier « Il n’y a pas de travaux. Il n’y a pas eu d’exploitations et il ne peut y avoir d’exploitation de mines métalliques pour le moment. Car, ça ne se fait pas comme les sénateurs le disent [...] L’exploitation d’un gisement ne peut pas se faire du jour au lendemain. Le permis est accordé simplement pour permettre l’ensemble des travaux et études préalables à la préparation de la mine [...] les allégations soulevées par des sénateurs, selon laquelle les exploitations minières sont en cours un peu partout dans le pays, sont fausses et trompent la population [...] quand on ne sait pas quelque chose, la sagesse veut qu’on demande des informations [...] » invitant les sénateurs a aller vérifier sur place avec des journalistes.

Il semble que malgré ces déclarations et l’invitations a vérifier sur place les faits allégués, les Sénateur soient restés sur leur position. Mercredi 20 février, 15 sénateurs sur 16 (le Président ne votant pas), ont voté une résolution demandant la cessation de toute démarche visant à l'extraction des ressources minières du pays sans consultation du Parlement.

Texte intégral de la résolution :

« Vu les articles 98.3, 109, 111, 128, 139, 215, 216 et 276 de la Constitution de 1987 amendée.
Considérant le génocide ayant accompagné le pillage de nos ressources minières au XVe siècle;
Considérant la liquidation orchestrée du patrimoine national durant la période de l'occupation américaine;

Considérant l'incapacité actuelle du pays à négocier sereinement ses ressources minières dans un contexte de déséquilibre politique, d'affaiblissement de l'Etat accentué par l'occupation militaire du territoire national par des forces multinationales;

Considérant le gaspillage de ressources déjà enregistré - dans des domaines non prioritaires - après le séisme du 12 janvier 2010, en raison de l'absence d'un consensus national face au défi de la reconstruction;

Considérant l'opacité autant que l'évaluation et les estimations réelles des ressources déjà identifiées quant à la valeur brute des minerais;

Compte tenu du traumatisme induit des expériences de l'État haïtien avec la « Reynolds Haitian Mines » à Miragoâne et la société canadienne SEDREN S.A. aux Gonaïves sur l'établissement de contrats ou d'accords non conformes aux intérêts supérieurs de la Nation;

Compte tenu du taux élevé de chômage (80%) ayant résulté de la crise économique très grave que traverse le pays;

Compte tenu des risques écologiques graves inhérents à ce genre d'activité et vu le niveau déjà alarmant de dégradation de notre environnement.

Témoin des difficultés auxquelles font face les autorités nationales pour juguler les crises simultanées ayant eu cours ces derniers temps dans le pays.

Conscient de son rôle de co-dépositaire de la souveraineté nationale et de ses obligations à défendre les intérêts supérieurs de la nation, le Sénat de la République estime et déclare le moment inapproprié pour entreprendre des transactions autorisant l'exploitation de nos ressources stratégiques.

Ainsi, le Sénat de la République adopte la présente résolution et demande expressément et solennellement à l'Exécutif de :

Article 1 : Surseoir immédiatement à l'exécution de permis d'exploitation déjà signés avec la Somine S. A. le « VCS Mining », ou toute autre entité.

Article 2 : Mettre en place une commission d'experts regroupant les cadres du MTPTC, de l'Université d'État d'Haïti, des Haïtiens vivant à l'étranger et du Parlement en vue d'analyser les différents contrats déjà signés.

Article 3 : Organiser un débat national sur les ressources minières du pays, leurs potentialités et la manière de les utiliser dans le cadre d'un plan consensuel de Refondation nationale.

Article 4 : La présente Résolution est transmise à l'Exécutif à telles fins que de droit.

Donnée au Sénat de la République, le 20 février 2013, An 210e de l'Indépendance. »


Suivant les signatures des Sénateurs Simon Dieuseul Desras (Président), Steven Irvenson Benoit (Premier secrétaire) et Joseph Joël John (deuxième secrétaire)

HL/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


harry claude
Posté le 27/02/2013 14:26:24
@Fred, @Pipo ne soyez pas pesimiste on ne parle pas d'honnêteté.. je lui donne raison sur le fait qu'il a attiré notre attention sur une activité méconnue se déroulant a Haiti. L'opposition est là pour ça. Ensuite, à nous de savoir si cela est fondée ou non. J'estime que nous ne sommes pas ici pour parler des vielles idées reçues sur la moralité haitienne qu'il faut traiter avec prudence d'ailleurs, la bonne gouvernance se cultive! Ce n'est pas un mal haitien.
Jaguar
Posté le 21/02/2013 15:47:16
@Claude harry, comme tu dis, il etait temps car les vautours venant de partout, ne cessent pas, avec la complicite de certains anti-pays, de dévaster nos ressources naturelles, comme s'ils récoltaient ce qu'ils ont semé sur leurs propres terres. Bonne opération monsieurs les senateurs! Maintenant, c'est a nous le peuple de vous aider a veiller sur nos intérêts et ceux de nos futures générations: Nap veye yo! Bonne journée @Claude harry et kimbe-la!
pipo
Posté le 21/02/2013 15:30:04
Ceci n'est pas la vrai raison. La vrai raison est très simple "poum pa rele banm pam ladan". Des gisements évalués à des milliards, et toutes les recettes tout droit dans le trésor public sans détail budgétaire qui règlent la repartition des fonds. C'est le minimum pour que le Sénateur Moise déclare la scission du Nord avec le reste du pays. Encore une crise qui se dessine.
fred
Posté le 21/02/2013 15:00:47
je suis d accord avec eux [hors sujet] Quand ils ne voient pas comment passer, pour faire rentrer de l'argent dans leur poche, ils sont contre, quand c'est à leur avantage c'est ok. C'est là mon problème avec les parlementaires.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n