Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie

iciHaïti - Garde Côtière US : Près de 300 haïtiens interceptés au large du Môle Saint-Nicolas

iciHaïti - Hebdo-Route : 25 accidents, 98 victimes


+ de nouvelles


Haïti - Insécurité : «Maintenir les enfants à l'école est un combat» dixit Ministre Manigat

Haïti - Environnement : La collecte de semences natives d'Haïti se poursuit

Haïti - Insécurité : Suite à l’exécution d’un patient, MSF suspend ses activités à l’hôpital Raoul Pierre Louis

Haïti - FLASH : Le sous-commissariat de Pernier complètement détruit par le gang «Kraze Baryè»

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Audition de J.C. Duvalier le 28 février, de gré ou de force
22/02/2013 10:23:54

Haïti - Justice : Audition de J.C. Duvalier le 28 février, de gré ou de force
Convoqué jeudi matin 21 février, pour son audition devant la cour d'appel de Port-au-Prince, l’ancien Président, Jean-Claude Duvalier était absent, s’étant fait représenter une fois de plus, par ses avocats.

Devant une salle comble, en présence des avocats des parties, de victimes du régime Duvalier, de plusieurs représentants d’organisations de défense des droits humains et d'observateurs de la communauté internationale Me Reynold Georges, l’un des avocats de l’ancien Président, a plaidé que la Cour d'Appel était « incompétente » dans la mesure où il avait saisi la cour de cassation et demandé la suspension de l’audience.

Le juge Lebrun, Président de la Cour d'Appel, a rejeté l'argumentaire des avocats de Duvalier relatif à la suspension de l'audience, suite à un pourvoi en Cassation. Assisté des juges Jocelyne Casimir et Durin Duret, Me Lebrun a fait valoir que le pourvoi n'était pas suspensif et ordonné la poursuite de l'audience.

Par ailleurs, la Cour d'Appel a opposé une fin de non recevoir aux avocats Reynold Georges et Fritzo Canton, qui avaient annoncé que la Cour d’Appel était dessaisie du dossier.

Après plus de 3 heures de débat, la justice a ordonné l’audition de Jean-Claude Duvalier devant la Cour d'Appel et délivré un mandat d'amener à l'encontre de l'ancien Président « Il y a lieu pour la cour de déclarer que la comparution de Jean-Claude Duvalier s'avère impérative [...] Il convient donc d'ordonner qu'il soit amené pour être entendu par la cour » fixant une nouvelle date de comparution, pour le 28 février.

Me Frizto Canton, a déclaré à la presse que son client sera présent « Oui, nous allons l'amener, nous respectons la décision du tribunal. »

Présente à l’audience, Béatrice Vaugrante, représentante d'Amnesty International, a déclaré sur Twitter « C'est une victoire pour les groupes de victimes . »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-7927-haiti-justice-jean-claude-duvalier-ne-se-presentera-pas.html
https://www.haitilibre.com/article-7854-haiti-justice-lettre-d-explications-de-jean-claude-duvalier.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Veto
Posté le 28/02/2013 02:57:37
La justice, c'est l'ordre du monde, c'est le triomphe de la raison sur le chaos. Dans le cadre de ce procès, Que justice soit rendue a qui elle est due!
Largos
Posté le 25/02/2013 07:08:05
Bonjour, il est temps qu'on en finisse , Mr Duvalier n'a pas a avoir peur s'il jouit toujours d'une certaine popularité dans son Pays et a l'extérieur. Si durant son exil il s'était adonner à des études en Droit, il pourra aisément nous parler de son sentiment d'appartenance à son Pays, de ses déboires en tant que ex-Chef d'État et les raisons de ces accusations envers sa personne. Nous attendons donc ce moment.
vantkode
Posté le 23/02/2013 19:25:30
Je veux que la justice garde le même comportement dans le dossier d Aristide il faut qu il soit jugé aussi pour les crimes qu'il a commis lorsqu'il était a la tête de l État, nul est au dessus de la loi.
mamer
Posté le 23/02/2013 13:38:09
Ce mandat d'amener décerné contre l'ex-tyran permet d'avoir un espoir que cet ancien bourreau puisse un jour être jugé et condamné pour les crimes que son régime a commis 15 ans durant.. Cela permettra aussi de freiner l'élan de tous dirigents animés des mauvaises intentions contre les libertés publiques garanties par la Constitution.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n