iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Installation: Un Ministre de la Santé Publique de 38 ans

Haïti - Installation : Ministre de la Défense (Vidéo discours)

Haïti - Diplomatie : Vers une ère nouvelle dans la diplomatie haïtienne

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Interdiction de manifester, Moïse Jean Charles défie la PNH
08/05/2013 09:17:42

Haïti - Sécurité : Interdiction de manifester, Moïse Jean Charles défie la PNH
Mardi, au cours d’une rencontre avec la presse, à la direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ), Godson Orelus, le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a confirmé aux journalistes que les manifestations sont interdites, mercredi dans la capitale, à l’occasion de l’audition de l'ex-Président Jean-Bertrand Aristide, devant le juge d'instruction, Ivickel Dabrésil, dans le cadre de l'affaire Jean Dominique https://www.haitilibre.com/article-8503-haiti-justice-mercredi-8-mai-une-journee-a-haut-risque.html.

Le Directeur Générale de la PNH a précisé, que ses services n'avaient reçu aucune notification concernant une demande d’autorisation de manifester pour mercredi. « S'il y a des manifestations sur la voie publique, elles seront illégales et dispersées par la police », affirmant que des contacts avaient été établis avec l’ancien Président, pour qu'il appelle ses partisans à ne pas manifester, de façon à faciliter le travail des forces de l`ordre.

Par ailleurs il a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour assurer un maximum de sécurité à l’ancien Président Aristide sur tout le circuit qu’il empruntera, de sa résidence à Tabarre au cabinet d’instruction du juge, ainsi que la sécurité de son retour à Tabarre. Le circuit et la zone du parquet, sera interdite d’accès et des policiers sécuriseront le parcours ainsi qu’un périmètre autour du Parquet.

Le Sénateur Moïse Jean-Charles, défiant les consignes de la PNH a appelé à manifester dans toutes les régions et demandé aux lavalassiens, partisans et sympathisants d`accompagner l'ancien Président Aristide au Palais de justice. Il leur demande également de se regrouper massivement devant le Palais Présidentiel, après l’audition de J-B Aristide.

Le Sénateur Francky Exius, appelle comme son collègue, les partisans de l'ex-Président à manifester aujourd'hui mercredi à Port-au-Prince et dans le reste du pays.

Du côté de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse, Coordonnatrice du Comité exécutif de Fanmi Lavalas a dit n'être pas en mesure de réagir à cette interdiction, n'ayant pas pris connaissance des consignes de la PNH. Par ailleurs elle a précisé, qu’elle n’avait pas entendu d’appels à manifester « Je n'ai pas entendu d'appels à manifester, mais des gens, qui ont exprimé la volonté d'accompagner le Président, » une nuance qui au niveau de la rue ne fait guère de différence....

Des mouvements de soutien sont également annoncés dans le Sud, les Nippes, la Grande-Anse et le Nord du pays entre autres.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lgef
Posté le 08/05/2013 20:28:59
L'ex président Préval a été convoqué à la cour dans le même dossier. Les lavalassiens n'ont pas crié à la persécution politique pour autant. Pourquoi serait ce de la persécution politique lorsque vient le tour de l'ex président Aristide d'être convoqué dans le même contexte ? Ce sont les lavalassiens eux-même qui cherchent à utiliser cette démarche judiciaire normale pour en faire une affaire politique. D'ailleurs, regardez avec quelle défiance le mot d'ordre du directeur de la PNH a été balayé d'un revers de main. Quel sera le mode de gouvernement de ces gens qui , au nom de leur pouvoir, se permettent tout ou presque ? Rappelez vous le comportement arrogant d'un A. Belizaire , au nom de son pouvoir en tant qu'élu, se permettant toutes les arrogances envers n'importe quel ministre, parce qu'un simple employé, selon sa logique lavalassienne. Ma question : quel genre de dictature nous prépare ces lavalassiens s'ils arrivent à occuper le terrain de l'exécutif ? Ce sera sans doute à l'image de ce qu'ils ont bien manifesté depuis leur apparition sur la scène politique: l'anarchie. Non Merci. Je ne comprends pas les accusations de dictature que ces gens pretent au président actuel. Alors que tous les signes de vrai pouvoir dictatorial ou anarchique sont à l'oeuvre au parlement, au sénat, dans les rangs de ces lavalassiens. Oh boy ? Ou allons nous si ces gens reviennent au pouvoir pour de bon ?
Jaguar
Posté le 08/05/2013 19:14:05
La manifestation n'est pas interdite par la loi et elle est reconnue par la constitution en tant que droit. Je ne suis ni aristidiste ni duvalieriste mais , je peux dire dans cette affaire, que la PNH est en train de violer les règle du droit qui appartient a tous les citoyens. Quand on devait auditionner Baby duck, pourquoi n'avait-on pas interdit les duvalieriste de maniferster? Ce qui doit être interdit, c'est la manifestation violente et non pacifique. Je crois que le gouvernement demontrent par cette attitude son état de faiblesse et de peur face auux autres forces politiques qui deviennent de plus en plus populaires et fortes: Soyez bons joueurs messieurs. Quant a moi, j'aime le challenge!
roneca
Posté le 08/05/2013 17:03:57
Haiti est synonyme de chaos. Les politiciens Haitiens sont tres envieux et jaloux. Ils n'aiment pas Haiti. Ils se regroupent juste destabiliser le pouvoir en place. Paul Denis etait l'ennemi mortel de JB. Maintenant ils veulent une union. A quel intention pour le developpement D'haiti. Well good luck Haiti. I feel sad for Haiti.
ulysse
Posté le 08/05/2013 12:23:29
La réponse de @Nica à @Gaby est acceptable, je crois que nul n'est au dessus de la loi, on peut convoquer nimporte qui pour fournir des explications, afin d'arriver a la lumière... il n'y a point de juste, tous ont commis des erreurs durant leur passage au pouvoir... et tous auront a payer devant Dieu.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n