Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Diaspora : L’Ambassade d’Haïti à Ottawa a lancé son premier club de lecture

iciHaïti - Alerte Sanitaire : Médicament contrefait

iciHaïti - Histoire : Commémoration des 150 ans de naissance du Président Sténio Vincent

iciHaïti - Cap-Haïtien : Recrutement de Brigadiers volontaires de la Protection Civile

iciHaïti - Sports : Compétitions scolaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Culture : Candidatures ouvertes, Programme des futurs jeunes professionnels de la culture

Haïti - FLASH : Haïti paye une dette de 500 millions USD au Venezuela liée au Programme PetroCaribe

Haïti - Insécurité : 6 religieux de la congrégation des Frères du Sacré-Cœur enlevés

Haïti - FLASH Mondial U-20 éliminatoires : Nos Grenadiers terrassent les îles Caïmans [4-1] (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Les bandits de Petit-Goâve, décidés à affronter les policiers
25/09/2013 09:42:47

Haïti - Sécurité : Les bandits de Petit-Goâve, décidés à affronter les policiers
Mardi le Porte-parole du groupe de bandits armés, auto-proclamé « les rebelles », qui fait régner la terreur sur le nationale #2 et dans la population de Petit-Goâve, depuis déjà plusieurs semaines, a fait de nouvelles déclarations menaçantes sur les ondes d’une station de radio locale.

« Nous, les rebelles, nous ne déposerons pas les armes. Nous avons décidé désormais d'affronter les policiers haïtiens [...] nous sommes arrivés à un point de non retour, nous ne pouvons pas faire marche arrière. Advienne que pourra, c'est une question de vie ou de mort. Nous nous attendons à tout » sans pour autant fermer la porte à des négociations « Que les autorités viennent négocier avec nous d'une manière ou d'une autre, si l'on veut la fin des hostilités [...] »

Par ailleurs ces individus auraient ajouté a leurs revendications, le départ de la Minustah « Nous aurions pu tuer les soldats onusiens, si nous l'avions voulu. Car chaque jour nous les croisons sur notre chemin » a déclaré le Porte parole.

Ce groupe armé, s’en prend également à tous ceux qui les dénoncent à la police. Les habitants de Curtis vivent dans la peur, craignant pour leur vie, contraints de garder le silence https://www.haitilibre.com/article-9516-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-9488-haiti-securite-godson-orelus-en-visite-a-petit-goave.html
https://www.haitilibre.com/article-9477-haiti-securite-nouveau-chef-de-police-a-petit-goave.html
https://www.haitilibre.com/article-9471-haiti-securite-ti-sam-le-chef-des-rebelles-de-curtis-lance-un-ultimatum-aux-autorites.html
https://www.haitilibre.com/article-9462-haiti-secutite-le-depute-thimoleon-lance-un-appel-au-calme-et-dement-les-rumeurs.html
https://www.haitilibre.com/article-9452-haiti-securite-les-usagers-de-la-nationale-2-lancent-des-sos-a-la-police.html
https://www.haitilibre.com/article-9408-haiti-securite-nouvelles-tensions-a-petit-goave.html
https://www.haitilibre.com/article-9358-haiti-securite-des-individus-lourdement-armes-imposent-leur-loi.html

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Nathan Valentin
Posté le 26/09/2013 11:10:36
Pour ceux qui ne veulent pas voir le retour des militaires, ils n'ont qu'à prendre leur responsabilité. S'il y avait des militaires haitiens dans le pays, ils n'oseraient même pas de telles déclarations. Dans une situation pareille il faut les mater avec la plus grande sévérité pour les mettre hors d'état de nuire.
Saintexat
Posté le 25/09/2013 14:31:24
A la lueur de ce qui vient de se passer a Nairobi, Kenya, les autorites haitiennes doivent faire très attention a l'évolution d'un tel groupe armé qui n'a d'autre vocation que de destabiliser le pays. Comprenant que notre situation actuelle dérive seculairement d'une série de destabilisations meurtrières, nous n'avons aucune raison a vouloir supporter l'éclosion, encore moins la prolifération et l'épanouissement des groupes armes dans notre pays.
Agrippa
Posté le 25/09/2013 13:20:37
Alors quelle sera la réaction de la Minustah? La balle est dans leur camp.
manu
Posté le 25/09/2013 13:05:00
Je suis de Petit-Goâve, ma ville natale, on a beaucoup de projets pour cette belle ville, la première ville touristique du pays pour ceux qui connaissent vraiment le Tourisme, on ne peut pas laisser cette ville entrer les mains des bandits, sans vergogne, sans scrupule [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n