Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Delmas : Inauguration du Bureau de médiation et de vulgarisation juridique

iciHaïti - Agriculture : Tournée du Ministre Sévère dans la Grand-Anse

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : AVIS de reprise des opérations d'assainissement

iciHaïti - Journée Internationale des Infirmières : Message de la Ministre Clément

iciHaïti - Diplomatie : Moïse nomme 7 nouveaux Ambassadeurs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #420

Haïti - Social : J-3, Sunrise Airways va augmenter la capacité et le confort de ses vols

Haïti - CHFP 2021: Résultats 6ème journée et classement

Haïti - FLASH : Les variants brésilien et anglais détectés en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Ti Sam, le Chef des rebelles de Curtis, lance un ultimatum aux autorités
19/09/2013 07:18:23

Haïti - Sécurité : Ti Sam, le Chef des rebelles de Curtis, lance un ultimatum aux autorités
Mardi, suite à l'arrestation dans l'après-midi de 3 jeunes de Curtis, par les agents de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) Pepage Pierre alias « Ti sam » a lancé un ultimatum aux micros des journalistes de Petit-Goâve « si les autorités de Petit-Goâve ne libèrent pas d'ici lundi prochain les 3 jeunes appréhendés à Curtis, nous serons plus méchants que Ben Laben et personne ne pourra emprunter la route Nationale #2. Nous exigeons immédiatement et sans condition leur libération. Pourquoi les forces de l'ordre ont-elles choisi d’arrêter les innocents ? Alors qu'on nous connaît et on sait où nous sommes. [...] Ce n'est pas aux innocents qu'il fallait s'en prendre. C'est nous que l'on devait attaquer. Si l'on ne prends pas en compte notre revendication, nous tirerons sur quiconque tente de traverser la Route Nationale #2. »

Par ailleurs, le Chef des rebelles a réaffirmé au cours de sa déclaration « nous autres les rebelles, nous avons été abandonnés par le Député Thimoléon. Nous avions voté pour lui aux élections, » ajoutant « d'une part, le député a lancé un appel au calme, il nous a invité à déposer les armes et à rechercher la voie du dialogue, ce que nous ne refusons pas. D’un autre côté, il envoie aujourd'hui les agents de l'UDMO[...] nous répondrons convenablement à toute attaque. Nous nous défendrons et riposterons en bonne et due forme. Nous sommes déterminés à aller jusqu'au bout... Nous étions prêts à dialoguer avec les autorités locales, cependant l’arrestation de ces 3 jeunes nous irrite. Nous ne reculerons devant personne. Nous poursuivrons le combat. »

Mercredi, les agents de l'UDMO et les soldats de la Minustah appuyés par des véhicules blindés se sont déployés sur la Route Nationale #2 et donné une démonstration de force aux rebelles, qui ont eu le temps de s’évaporer dans la nature avec leurs armes.

Une situation à suivre...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-9471-haiti-securite-ti-sam-le-chef-des-rebelles-de-curtis-lance-un-ultimatum-aux-autorites.html
https://www.haitilibre.com/article-9462-haiti-secutite-le-depute-thimoleon-lance-un-appel-au-calme-et-dement-les-rumeurs.html
https://www.haitilibre.com/article-9452-haiti-securite-les-usagers-de-la-nationale-2-lancent-des-sos-a-la-police.html
https://www.haitilibre.com/article-9408-haiti-securite-nouvelles-tensions-a-petit-goave.html
https://www.haitilibre.com/article-9358-haiti-securite-des-individus-lourdement-armes-imposent-leur-loi.html

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eagleview
Posté le 19/09/2013 14:22:56
Président Martelly a vraiment instauré la Démocracie en Haïti parce que ce genre de choses n'ont jamais été entendu en Haïti. Car sous le gouvernement de Duvalier, Aristide et Préval, il n'aurait même pas le temps d'ouvrir sa grande gueule, sa famille immédiate et élargie et lui, serait mort et enterré et personne entendrait jamais parler de lui. La Démocracie fonctionne bien Aux États-Unis mais Haïti n'est pas prêt pour elle. On doit éliminer des mauvaises herbes en premier avant d'essayer ce système dans le pays. Si le Président Martelly n'arrive pas à instaurer la Démocracie en Haïti, personne ne le pourra.
mamer
Posté le 19/09/2013 14:18:44
Rappelons que ce gang dirigé par TiSam a des accointances avec le pouvoir en place... Ce n'est pas seulement un groupe de bandits qui créent de l'insécurité juste à cause de la situation économique mais c'est un groupement politique qui décide de faire soffrir la population car elle a des problèmes avec des membres de ce pouvoir dont il est un allié...
PatrioteH
Posté le 19/09/2013 12:54:04
Qu'entendons-nous donc par le mot «rebelle»? Quelqu'un qui se révolte ou qui se soulève... Mais contre qui ? Pour quelle idéologie ? Je préfère les qualifier de « bandits, malfrats, ou de terroristes » qui prennent toute une partie de la population en otage. Haïti ne mérite pas ça!
pipo
Posté le 19/09/2013 11:26:22
J'aimerais connaître la relation du député avec ce Ti Sam? Il me semble que ce Sam pensais obtenir des faveurs de ce député (voitures, terrains, contrats...). Ce député devrait être interrogé par la police.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n