Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (juillet 2022)

iciHaïti - Politique : Réunion entre le Ministre de l’intérieur et le Chef de mission adjoint de l’Ambassade Américaine

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’assassin présumé du policier Anthony Dumas

iciHaïti - Reconstruction : Le pont provisoire sur la rivière de la Grand-Anse bientôt terminé

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’ex policier Saint-Hilaire Jean Woosevelt


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #871

Haïti - Mexique : Les autorités refusent l’entrée de 124 passagers haïtiens d’un vol charter privé

Haïti - FLASH Assassinat du Président : Samir Handal libéré par la Turquie rentre aux États-Unis

Haïti - FLASH : Résultats des examens de 9ème A.F. (2022) pour 8 départements (par école et par matière)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Les 3 mousquetaires aspirants au pouvoir
19/08/2010 11:24:55

Haïti - Élections : Les 3 mousquetaires aspirants au pouvoir
3 des éventuels candidats aux présidentielles de novembre 2010 pourraient adopter la célèbre devise d’Alexandre Dumas dans les 3 mousquetaires « Un pour tous tous pour un », lorsqu’il s’agit de prendre position sur le droit de vote de la diaspora. Futurs éventuels adversaires ils sont unis dans leurs prise de position sur ce sujet :

Wyclef Jean
Wyclef Jean, se confiant récemment à la presse canadienne (AP) a promis que s'il était élu, il tenterait de modifier la constitution du pays afin de permettre la double nationalité et donner ainsi aux ressortissants haïtiens vivant à l'étranger le droit de voter.

Michel Martelly
Dans une interview sur CKUT 90.3 (Radio communautaire de l'Université McGill) le 14 août dernier Michel Martelly déclarait « La diaspora sous le gouvernement de Michel Martelly sera admise à voter dès les premières élections de député ou de sénateur qu'il y aura...»

Raymond Joseph, ambassadeur d'Haïti à Washington
« Il faut amender la constitution d'Haïti afin de permettre aux quelque 4 millions de membres de la diaspora du pays de participer aux élections » Ne pouvant s’empêcher de faire une allusion à son neveu Wyclef Jean « Certaines personnes devraient d'abord s'immerger dans la culture haïtienne et apprendre les langues du pays, le créole et le français », avant d'aspirer aux plus hautes fonctions. Si Wyclef Jean et Raymond Joseph sont inscrit sur la liste officielle vendredi, ont peut être assuré d’un véritable lavage de linge sale faimiliale sur laplace publique.

Rien de très nouveau sur ces prises de positions, rappelons que lors d’une intervention à la clôture du 37 ème congrès de l’Association des médecins haïtiens de l’étranger (AMHE) tenu a Montebello au Canada, Edwin Paraison, Ministre des haïtiens vivant a l’étranger, déplorait l’impossibilité pour les autorités concernées d’assurer le droit à la participation électorale des compatriotes installés en dehors du territoire national, pour des raisons techniques et juridiques. Selon le Ministre, tous les contacts avaient été faits pour s’assurer de l’approbation par la 49 ème législature des deux dossiers politiques les plus importants de la diaspora, à savoir le vote à l’étranger et la double nationalité. Un projet de réforme de la loi électorale avait été préparé par le MHAVE et transmis aux instances concernées. Le séisme de janvier dernier a modifié l’ordre des priorités.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-825-haiti-elections-la-diaspora-exclue-des-elections-2010.html
https://www.haitilibre.com/article-875-haiti-elections-liste-des-34-candidatures-aux-presidentielles-2010.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


DL
Posté le 20/08/2010 00:58:41
Il y a déja un projet d'ammendement de la constitution qui attend la prochaine législature pour résoudre la question. Ce n'est pas la constitution qui empêche aux Haïtiens vivant à l'étranger de voter. C'est plutôt la logistique. S'il n'y a aucun doute que les Haïtiens vivant à l'étranger qui n'ont pas adopter une autre nationalité ont le droit de voter, la question se pose pour ceux qui l'ont fait. Une interprétation littérale leur donnerait peut-être ce droit. A noter que la constitution considère le vote plus comme un devoir que comme un droit.
claudette
Posté le 19/08/2010 16:32:43
Pour prévenir cette comédie de se répéter, la constitution haitienne doit exiger: 1) au moins 3 ans accomplies d'université. Pas comme une année rabachée comme a fait Préval. C'est pourquoi il est un nul et incapable. 2) Avoir occupé un poste important en Haiti. 3) resider pendant 5 ans dans le pays. Pas de papier de magouilleurs attestant la résidence dans le pays. Tout le monde doit savoir que le citoyen vit dans le pays. 4) avoir un niveau de moral, de décence. Ne pas être un immoral, sans vergogne aux yeux et au su de tout le monde, comme Sweet Mickey qui veut changer son nom pour M. Martelli, ou M. le Président Martelli. Ce serait embarrassant pour le pays et les soi-disant hommes capables du pays. Haïti, ou sont nos hommes capable?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n