Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : 26 accidents au moins 91 victimes

iciHaïti - FLASH : 1,000 Gdes le gallon de carburant au marché noir (Calendrier des arrivages)

iciHaïti - Petit-Goâve : Journée de tension

iciHaïti - OFNAC : L'aviation civile en Haïti progresse

iciHaïti - Politique : Note de démenti de la Primature


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #578

Haïti - Environnement : L’UEH reçoit 3 millions pour la recherche scientifique sur la gestion des déchets solides

Haïti - Économie : La subvention du carburant va coûter plus de 30 milliards à l’État (2021-2022)

Haïti - Insécurité : Le pays paralysé par un arrêt de travail général du transport public


+ de nouvelles



Haïti - Social : La colère se propage et s’intensifie dans les camps
20/08/2010 10:56:49

Haïti - Social : La colère se propage et s’intensifie dans les camps
L’organisation «Jesuit Refugee Service» (JRS) a mis en garde contre l'insatisfaction croissante de la population qui vit encore dans des conditions déplorables plus de sept mois après le séisme de Janvier 2010, appelant à une meilleure orientation de l’aide humanitaire. Plusieurs centaines de personnes déplacées dans des camps de fortune à Pétion-Ville et de Delmas (banlieue est et du nord) ont manifesté dernièrement dans les rues de la capitale pour exiger du gouvernement l'accès à un logement et à une vie décente.

Se faisant l'écho des protestations des gens qui vivent dans des camps ou des abris de fortune, faisant ressortir les carences de l'action humanitaire dans le pays la JRS à déclaré « La colère des personnes déplacées par les ONG et les organismes internationaux continue de se propager et d'intensifier dans les camps » précisant qu’à plusieurs reprises « la SJR a dû intervenir en tant que médiateur pour aider à la résolution pacifique de conflits entre les ONG et les comités des camps, y compris les propriétaires fonciers privés et des personnes déplacées ».

Selon l'organisation, l'aide humanitaire devrait être recentrée afin qu'elle puisse répondre aux besoins réels de la population, en respectant leur culture et leur dignité et renforcer leur capacité d'organisation et de créativité. JRS a recommandé à l'État haïtien de coordonner l'action des ONG et des besoins les plus urgents des populations touchées, y compris l'accès à des conditions de vie acceptables.

Elle a également demandé au Gouvernement Haïtien de mettre fin à la dépendance et a une certaine forme de mendicité qui favorise le modèle actuel de l'aide humanitaire. JRS invite les ONG et les agences nationales et internationales, entre autres, d'identifier de concert avec les populations touchées, les besoins réels et d'exclure les acteurs locaux qui n’adopteraient pas une telle démarche.

Service jésuite pour les réfugiés (JRS) :
Le JRS concentre actuellement ses efforts de secours dans la région de Port-au-Prince, œuvre dans sept camps qui subviennent aux besoins de plus de 21.000 personnes déplacées vivant dans la capitale et aux alentours, leur fournissant de l'aide d'urgence, un soutien psychosocial. Il s'occupe également de former des leaders communautaires qui puissent s'occuper de la gestion des camps et des organisations de la société civile.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-616-haiti-humanitaire-le-camps-automeca-une-honte-nationale.html

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n