iciHaïti - RD : 157 compatriotes déportés en Haïti

iciHaïti - Environnement : Le SEMANAH invité à la Conférence de Bali en Indonésie

iciHaïti - Sécurité : Reprise des ateliers de formations des maires sur la gestion des risques

iciHaïti - Politique : Le Ministère de la Justice condamne...

iciHaïti - Politique : Position du KID sur la conjoncture


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - FLASH : Vers la fin de la pénurie des livrets de passeport haïtien ?

Haïti - Politique : Le Président Moïse promet aux boursiers haïtiens de se rendre à Cuba

Haïti - Politique : Nomination de 1,500 nouveaux enseignants

Haïti - Diplomatie : Décès de l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Cauchemar au pénitencier national...
05/02/2017 10:16:17

Haïti - FLASH : Cauchemar au pénitencier national...
La Pénitencier National de Port-au-Prince a une capacité d'accueil de 778 prisonniers, à raison de 2,25 m par détenu en dessous des normes internationales qui fixe la surface minimale par prisonnier à 4,50 m2. Cependant, dans la réalité en raison de la surpopulation carcérale, le Pénitencier National comptait en janvier 2017, 4,257 détenus qui disposaient chacun de moins d’un demi m2 d’espace vital !

Notez que seulement 548 détenus dans cette prison sont des condamnés et que tous les autres prisonnier sont en détention préventive sans avoir été jugés, certains attendent depuis plusieurs années... http://www.haitilibre.com/article-13410-haiti-justice-systeme-penitencier-haitien-bienvenue-en-enfer.html

Les détenus vivent dans des conditions indignes : absence de toilettes dans les cellules obligeant les détenus à faire leurs besoins dans des emballages en polystyrène et à les jeter par les fenêtres, pas d’éclairage, pas de ventilation. La surpopulation est telle qu’il n’est pas rare que 4 détenus se partagent une couchette...

En plus de la pénurie de nourriture l’eau est impropre et cause de maladies de la peau : grattelle, gale etc.. et intestinales : diarrhées et choléra. De plus, la présence de rats et de divers insectes dans les cellules, favorisent la propagation de certaines maladies, en conséquence des détenus sains tombent souvent malades...

Par ailleurs, le personnel pénitencier est en sous effectif et ne peut garantir la sécurité des prisonniers qui sont confronter à la violence au quotidien. Seulement une quarantaine d’agent chaque jour, soit un agent pour 112 détenus alors que les normes internationales sont d’un agent pour 4 détenus...

Plusieurs détenus, déjà affaiblis par les conditions de détention et par l'environnement physique de la prison, sont décédés de troubles dus entre autres à la malnutrition http://www.haitilibre.com/article-19870-haiti-flash-nouvelle-vague-de-deces-au-penitencier-national.html

Nombre de détenus décédés en 2016 : janvier (8) ; février (10) ; mars (6) ; avril (2) ; mai (2) ; juin (0) ; juillet (6); août (5) ; septembre (3) ; octobre (1) ; novembre (4) ; décembre (13). En 2017 : Jusqu’au janvier(14)

Entre le 1er et le 19 janvier on observe une augmentation des décès par rapport aux mois antérieurs. Les causes des décès, déclarées par les autorités de la prison pour janvier 2017 sont : anémie, anémie sévère, arrêt cardio-respiratoire, détresse respiratoire, tuberculose pulmonaire, choc hypovolémique et gastro-entérite...

Aujourd'hui, 30 détenus sont actuellement dans un état pouvant causer leur mort dans les prochains jours en raison des conditions de détention et du rationnement alimentaire dû au non-paiement des intrants par la Direction de l'administration Pénitentiaire (DAP), en particulier depuis décembre dernier. Les ruptures de stock et les retards dans les paiements des condiments ont eu de graves répercutions sur la santé des détenus.

De nombreuses démarches ont été entreprises par les responsables du Pénitencier National auprès de la DAP mais elles sont demeurées infructueuses jusqu’à présent et la situation alarmante dans laquelle vivent les détenus devient aujourd’hui chronique et critique...

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-19870-haiti-flash-nouvelle-vague-de-deces-au-penitencier-national.html
http://www.icihaiti.com/article-18727-icihaiti-justice-le-penitencier-national-de-la-mort.html
http://www.haitilibre.com/article-13410-haiti-justice-systeme-penitencier-haitien-bienvenue-en-enfer.html
http://www.haitilibre.com/article-8898-haiti-justice-95-des-detenus-du-penitencier-national-incarceres-sans-jugement.html
http://www.haitilibre.com/article-8229-haiti-justice-7-188-personnes-en-detention-preventive.html
http://www.haitilibre.com/article-1669-haiti-justice-aberrations-du-systeme-judiciaire-haitien.html
http://www.haitilibre.com/article-1112-haiti-prisons-penitencier-national-0-5-m2-par-detenu.html
http://www.haitilibre.com/article-1069-haiti-prison-rehabilitation-de-la-prison-de-port-au-prince.html

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


medj
Posté le 02/03/2017 13:40:53
Quelle injustice ! Noter l'incidence du VIH\sida dans le milieu carceral qui fragilise encore plus la santé des prisonniers.
aukpicwi
Posté le 12/02/2017 08:34:13
« Mieux vaut être entouré par peu de gens qui t’aiment que par beaucoup de gens qui te le font croire » Ce qui se passe en Haiti me force à croire que l’haїtien ne donne aucune preuve d’amour pour son pays.
olivierjr
Posté le 08/02/2017 19:22:30
Le gouvernement haitien doit penser dès maintenant à réformer le système carcéral et pour ce faire ,on doit commencer par recruter ds conseillers de la diaspora qui sont qualifiés afin de répondre aux urgences de l'heure.La vie de tous ces prisonniers est hypothéquée .Il faut agir avant que les organismes internationaux interviennent.
Tonton
Posté le 06/02/2017 06:26:10
Totalement renversant ce qui se passe au Penitencier National. Un incarcere reste et demeure un etre humain a part entiere. Il est tout simplement prive de certaines libertes (liberte de mouvement par exemple) mais il y a des droits fondamentaux de l'homme qu'il continue de jouir e.g droit a la santé, a la nourriture, une certaine vie privée qui devrait aussi être respecté. « Prizonye a pa yon zannimal »
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n