Cliquez pour télécharger la 2ème version de l'avant-projet de nouvelle Constitution





iciHaïti - RD : Plus de 100 députés dominicains condament l'assassinat du Président Moïse

iciHaïti - RD : Arrêt en Haïti de la construction du canal devant capter l’eau de la rivière Massacre

iciHaïti - Hebdo-route : Semaine noire et sanglante

iciHaïti - Francophonie : Fait inédit, Haïti élu au Conseil d'Administration de l’AUF

iciHaïti - Musique : 66 ans du «konpa dirèk»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #501

Haïti - RD : La Police dominicaine conclus au suicide de Me Claudy Gassant (les détails)

Haïti - Guerre des Gangs : Médecins Sans Frontières met les clés sous la porte à Martissant

Haïti - FLASH : Jusqu’au dernier moment le Président Moïse a espéré l’intervention des agents de sécurité


+ de nouvelles



Haïti - Prison : Réhabilitation de la prison de Port-au-Prince
31/08/2010 10:29:47

Haïti - Prison : Réhabilitation de la prison de Port-au-Prince
Avant le séisme, le plus grand centre carcéral du pays disposait d’une superficie de détention de 2.100 mètres carrés. Actuellement, seuls deux bâtiments de détention (Brique I et Brique II) d’une surface totale de 425 mètres carrés sont disponibles dans laquelle s’entasse 1.395 détenus qu’abrite le centre de détention et dans le dispensaire qui était censé accueillir des prisonniers malades. Selon l’ingénieur Jean Joseph Candé, de l’Unité Correctionnelle de la Minustah, les conditions d’incarcération sont « infrahumaines » mais, ajoute t-il  « les partenaires internationaux, de concert avec l’État haïtien, travaillent d’arrache-pied pour pouvoir humaniser leurs conditions ».

En effet, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah) finance, à travers la Section « Rule of law » et l’Unité Correctionnelle, un projet d’un montant de 96.610 dollars américains. Celui-ci consiste à réhabiliter sept cellules dans le quartier « Admission ». Des travaux qui comprennent la maçonnerie, la peinture, le remplacement des portes des cellules, la rénovation des blocs sanitaires et le curage des fosses.
Il s’agit également de rendre fonctionnels les systèmes hydrauliques, de bétonner la cour de recréation, de réparer et/ou d’installer des portes métalliques permettant la communication entre les différents « quartiers » de la prison. La Minustah est en train d’y construire aussi un mur de 7 mètres de haut sur 25 mètres de long séparant le quartier « Hall » de celui de « Titanic ». Ce projet, qui a débuté le 19 juillet, est mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM). Sa durée d’exécution est de trois mois.

À travers la Section Réduction de la Violence communautaire, la Minustah) finance également un autre projet dont l’exécution est aussi assurée par l’OIM. Ce projet financé à hauteur  de 223.343,08 dollars américains concerne la reconstruction de deux bâtiments dans le quartier de Hall. L’un d’eux, un bâtiment de deux niveaux, comprendra huit cellules pouvant accueillir 200 détenus. L’autre est un bâtiment à usages multiples. Il servira notamment d’atelier de formation et de chapelle.

Autre partenaire intervenant dans les travaux de réhabilitation du Pénitencier national est le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Il s’est notamment assuré de la réfection d’un mirador fortement endommagé et du renforcement du mur d’enceinte périphérique de la prison.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), finance pour sa part deux projets de réaménagement de bâtiments. Le premier projet, qui doit se terminer dans environ deux semaines, concerne un bâtiment de détention d’une superficie de 135 mètres carrés, dans le quartier « Bois Verna ». Le second renvoie à la réfection du plus grand bâtiment du centre carcéral. Un bâtiment de trois niveaux dans le quartier Titanic, dont la superficie de détention est de 806 mètres carrés.

Tous ces travaux, contribueront à rendre meilleur l’environnement dans lequel sont incarcérés les détenus de la prison civile de Port-au-Prince mais cela sera insuffisant si parallèlement d’autres centres carcéraux ne sont pas construits et si ne sont pas prises, dans le meilleur délai, des mesures efficaces devant résoudre le problème de la détention préventive prolongée.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-212-haiti-prison-retour-au-moyen-age.html
https://www.haitilibre.com/article-452-haiti-prisons-passer-de-l-inhumain-a-l-humain.html
https://www.haitilibre.com/article-287-haiti-justice-detentions-preventives-tres-abusives.html

HL/ Minustah

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n