iciHaïti - Politique : Installation de la nouvelle Ministre de la diaspora

iciHaïti - Éducation : L'Agence universitaire de la Francophonie fête ses 30 ans en Haïti

iciHaïti - Politique : Réinstallation du Ministre de la Planification

iciHaïti - Sécurité : L’Uruguay confirme le départ d’Haïti de ses casques bleus

iciHaïti - Sécurité : Saisie de stupéfiants, la BLTS ne chôme pas


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping politique...

Haïti - Diplomatie : Le «Core Group» appui le nouveau Gouvernement Moïse-Lafontant

Haïti - Politique : Les grands projets du Ministère du Tourisme

Haïti - Politique : Jovenel Moïse veut une gestion rationnelle de l’eau

Haïti - Politique : Le nouveau Ministère de l'Éducation promet des changements


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Président Martelly contre-attaque
03/04/2012 08:05:12

Haïti - Politique : Le Président Martelly contre-attaque
Après le démenti du bureau de la Présidence, c’est maintenant au tour d'une note du Cabinet de Communication Inter-Étatique du Ministère des Affaires Étrangères de démentir toute implication du Président Michel Martelly « dans l’affaire de corruption inventée de toute pièce » révélée sur une télévision dominicaine par la journaliste vedette Nuria Piera, affaire largement reproduite sur des sites dominicains et haïtiens et rapporté sur les ondes de certaines radios de la capitale.

Le Cabinet de Communication explique qu'« il s'agit d'une tentative de désinformation à partir de rumeurs non fondées » et fait savoir que « les avocats du Président Martelly auraient décidé de poursuivre ceux qui prétendent malhonnêtement qu'il aurait reçu directement ou indirectement du Sénateur dominicain Félix Bautista, propriétaire de plusieurs entreprises, un montant total de plus de 2,5 millions de dollars américains. »

Les défenseurs du Chef de l’Etat visent directement la chaine de télévision, qui aurait porté cette « diffamation » dans l’émission « Nuria sur la 9 » animée par la journaliste d'enquête Nuria Piera, la même qui avait annoncé que le Président Martelly voulait la réunification de l'ile [ce qui n’avait pas manqué de provoquer de vives tensions principalement en République Dominicaine dans les milieux politiques mais aussi dans la population et chez nos compatriotes].

Selon les documents présentés par la journaliste, fabriqués sur Excel, les opérations effectuées portent les noms du Président haïtien ainsi que d’intermédiaires dominicains sans aucune preuve bancaire. « Un véritable montage » selon le Cabinet de Communication qui précise « que les informations laissant croire que les transactions auraient commencé depuis la campagne électorale présidentielle de 2010 et se seraient poursuivies après l’élection de Martelly à la présidence sont absolument fausses » ajoutant que « les amalgames avec la couverture de frais de voyage et de conférences en République Dominicaine de certains leaders haïtiens invités par la Fondation FUNGLODE, une fondation créée par le président Leonel Fernández, et financée par l’homme d’affaires et Sénateur Félix Bautista, ne concernent en rien le Chef de l'Etat haitien. »

La note de communication souligne également que c'est le Président Martelly qui a lui même demandé d'organiser un audit sur les contrats signés avec la République Dominicaine et qui avait dénoncé le fait que des contrats de reconstruction avaient été accordés à des compagnies de manière irrégulière, et « qu'il ne l'aurait jamais exigé s'il était en collusion avec les bénéficiaires de ces contrats jugés douteux par son gouvernement. » Dans sa conclusion cette note réitère la volonté du Président de continuer « de diriger dans la transparence et restera opposé à toute tentative de corruption dans le cadre de la bonne gouvernance inaugurée depuis son investiture. »

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-5312-haiti-politique-mirlande-manigat-indignee-dement-avoir-recu-250-000-dollars-de-felix-bautista.html
http://www.haitilibre.com/article-5310-haiti-politique-la-presidence-rejette-categoriquement-les-allegations-de-corruption.html
http://www.haitilibre.com/article-5235-haiti-politique-reaction-du-premier-ministre-garry-conille-aux-accusations-dominicaines.html
http://www.haitilibre.com/article-5201-haiti-reconstruction-suspension-provisoire-de-41-contrats-passes-sous-le-gouvernement-bellerive.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pablo
Posté le 12/06/2012 08:48:07
Je pense que le Président Michel Martelly doit faire appel a la justice dans cette affaire pour que notre chère Haiti soit respectée aux yeux des autres pays qui nous environnent.
Rahoul
Posté le 03/04/2012 17:56:38
J'etais vraiment indigné dans cette histoire. A lire la communication de la Présidence, cela me donne un grand soulagement et je respire mieux pour l'instant.
leonidas
Posté le 03/04/2012 14:09:17
@jaguar --Tu es passé à côté de l'aspect humoristique de mon post. I meant exactly the opposite of what I wrote.
Kool Groove
Posté le 03/04/2012 13:31:54
@ mamer -- Là où il y a de la fumée, le feu n'est souvent pas trop loin. Mais quand bien même Martelly aurait recu des pots de vin, je doute que ce serait une raison de destitution. Qu'en dit la Constitution? Si les allégations s'avèrent, les accusations de Belizaire et de Jean-Charles vont en effet gagner plus de jarettes. Je prévois un futur assez nuageux pour les mois à venir.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n