iciHaïti - Sécurité : Formation de 100,000 jeunes aux gestes de premiers secours

iciHaïti - Météo : Activités pluvieuses et orageuses

iciHaïti - Sécurité : Un policier abattu à Canaan 70

iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La majorité au Sénat serait favorable à l’installation du Gouvernement sans ratification…

Haïti - USA : Gary Bodeau invité par le Congrès et le Département d’État

Haïti - Sécurité : La République Dominicaine ferme sa frontière avec Haïti

Haïti - FLASH : Hausse prochaine du prix du diesel...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Simon Dieuseul Desras victime d’incompréhension générale ?
05/12/2013 09:10:43

Haïti - Politique : Simon Dieuseul Desras victime d’incompréhension générale ?
Mercredi, Simon Dieuseul Desras, le Président du Sénat a réagit aux interprétations diverses de sa lettre envoyée au Parlement Chilien, dans les médias et notamment mardi par le Sénateur Wencesclas Lambert, Président de la Commission « Affaires étrangères » https://www.haitilibre.com/article-10009-haiti-politique-vives-reactions-du-senateur-wencesclas-lambert-a-la-lettre-de-desras.html qualifiant cette démarche de « crime de haute trahison », « de crime de lèse Patrie ». Le Sénateur Desras a rejeté les allégations selon lesquelles il aurait demandé au gouvernement chilien de s’immiscer dans les affaires internes d’Haïti. « Les partisans zélés du pouvoir ont déformé mes propos tout simplement dans le but de ternir mon image » reconnaissant avoir envoyée cette lettre également aux parlements uruguayen et brésilien...

Concernant les propos pour le moins directs du Sénateur Lambert, Simon Dieuseul Desras affirme simplement que le Sénateur avait sans doute « mal tenu la lettre en la lisant ou avait des difficultés de français, ce qui expliquerait sa non compréhension [...] » Pour Steven Benoit, ces attaques contre le sénateur Desras sont liées à la lutte contre l’élection du nouveau bureau en janvier 2014.

De son côté, le Vice-président du Sénat,le Sénateur Andrice Riché a qualifié de pitoyables les déclarations de son collègue Lambert qui « n’a rien compris de l’esprit de la lettre ». Les Sénateurs auraient été parfaitement au courant de la démarche du Président du Sénat, selon Steven Benoit, le premier Secrétaire du bureau.

Bien qu’il se défende de ne pas avoir demandé par le biais du Parlement Chilien de ne pas s’immiscer dans les affaires d’Haïti, il n’en reste pas moins que le souhait formulé dans sa lettre « Le Parlement haïtien est convaincu que les troupes de votre pays choisiraient, si la tournure des événements l'impose, de défendre le peuple haïtien assoiffé de démocratie contre les excès d'un pouvoir arbitraire et totalitaire. Par mon organe, le Parlement s'empresse de tirer la sonnette d'alarme sur cette catastrophe annoncée, en espérant de votre part toutes démarches dissuasives, toutes mesures prohibitives qui concordent avec les meilleurs élans de la solidarité parlementaire. » est une demande très claires, en terme diplomatique, de prendre position dans les affaires interne de notre pays.

Si cela n’avait pas été le cas, pourquoi le Ministre chilien des Affaires Étrangères, Alfred Morenoa a-t-il écarté publiquement lundi, que les troupes chiliennes détachées en Haïti s’impliquent dans la politique interne de notre pays s’il ne s’agissait pas implicitement dans cette lettre d’une demande « Les troupes ne sont jamais intervenues et elles ne vont jamais intervenir ni interférer sur des sujets internes [...] Nous espérons que les différences politiques qui existent en Haïti se résolvent et de la même manière que les institutions s'améliorent et que les lois qui leur permettent de mieux fonctionner soient approuvées. »

Pourquoi cette lettre qualifiée par le Sénateur Desras de simple « mise en garde qui demande au Parlement chilien d’alerter son gouvernement et ses troupes afin qu’elles ne fassent aucune représailles contre la population en cas de tension politique » a t-elle été qualifiée par le Député chilien, Jorge Tarud, membre de la Commission des Relations Étrangères de la Chambre « d’absolument inadmissible » ? https://www.haitilibre.com/article-10002-haiti-politique-le-chili-dit-non-a-desras.html

Doit-on comprendre dans la tentative d’explication du Sénateur Desras, qu’il est victime d’une mauvaise interprétation générale, de membres du Gouvernement chilien, de membres du Gouvernement haïtien, de la population, de nos lecteurs et de nos confrères journalistes, latinos et haïtiens ?

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-10009-haiti-politique-vives-reactions-du-senateur-wencesclas-lambert-a-la-lettre-de-desras.html
https://www.haitilibre.com/article-10002-haiti-politique-le-chili-dit-non-a-desras.html
https://www.haitilibre.com/article-9994-haiti-politique-le-president-du-senat-convaincu-que-les-troupes-chilienne-feraient-le-bon-choix-maj-14h00.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


fanfan
Posté le 09/12/2013 15:36:42
Tout d'abord merci a HaitiLibre pour Le forum. Ensuite qu'un parlement adresse une lettre a un autre est une affaire banale entre pays démocratiques. Il y a un parlement européen par exemple. De plus, Haiti, Chili et Brésil sont membres de l'UPI (Union Internationale des Parlements). Ceci renforce la position du sénateur; c'est pourquoi peut être les autres parlements impliqués restent dans les coulisses." Parlement frère" n'est pas une vaine expression;" partie prenante " aussi( elle signifie, d'après Wikipedia légalement impliquée dans les conséquences et décisions). Mr Desras a t'il raison là ? Haïti est il sous contrôle de forces étrangères ou pas? La lettre devant moi a 11 paragraphes. Seulement dans 2 paragraphes (7 & 9), l'éventualité de l'usage de forces est considérée. S'il l'on veut se défendre contre des accusations si graves et si précises, il faudrait bien le faire comme il se doit. Pourquoi garder le silence et se couvrir d'indignation. L'accusation en rapport au problème de la cour des comptes a été au vu et su de tous; a dit le sénateur. A t'il raison ? Quand on veut noyer son chien on l'accuse de la rage.
neptune
Posté le 09/12/2013 08:44:20
Des élus du peuple sans aucune conscience citoyenne, qui se foutent de la nation, [modération] l'immunité devrait leur étre enlevé pour qu'ils puissent répondent de leurs actes, démocratie ne veut pas dire vagabondage [hors sujet]
Bob
Posté le 07/12/2013 08:35:36
Desras sait très bien que la Minustha n’opère pas sous les ordres d’aucun Haïtien, y compris M. Martelly. Demander a une force armée de s’opposer a une autre force armée que constitue la police haïtienne ne peut que conduire a la confrontation. L’actuelle Constitution stipule qu'un crime de haute trahison consiste à porter les armes dans une armée étrangère en conflit avec son propre pays. Il est vrai qu’on n’est pas en conflit aucun avec le Chili, pas même avec la Minustha ; Cependant, M. Desras, dans sa lettre, exprime clairement ce que serait sa position dans le cas ou un conflit devrait être éclaté. C’est pourquoi, il revient aux hommes de loi du pays de statuer. Entre temps, M. Deras ferais mieux de se taire.
Agrippa
Posté le 06/12/2013 02:39:26
En niant avoir incité un gouvernement étranger à s'immiscer dans les affaires internes de notre pays, Le rat, pardon! Desras a, comme il l'a fait pour W. Lambert, accusé toute une Nation d'avoir mal tenu sa lettre et d'avoir des difficultés de français. Pis encore, il avoue avoir envoyé des lettres similaires à d'autres Nations. Pensez-y bien, c'est encore beaucoup plus grave qu'on l'imaginait. Dans un tel cas, l'immunité parlementaire peut-il le protéger? J'en doute.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n