iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Des tonnes fatras et d’immondices retirées du marché de Dargout

iciHaïti - EDH : Environ 200 poteaux en béton sont arrivée dans le Nord-Ouest

iciHaïti - Démenti : Fausses invitations de la Primature

iciHaïti - Tourisme : Rencontre entre Sco Tour Haïti et la ferme écologique Wynne Farm

iciHaïti - Floride : 19 migrants haïtiens clandestins débarquent près du parc de Boynton Beach


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #311

Haïti - Politique : Le secteur protestants soutient l'opposition et appelle à la transition

Haïti - Sécurité : Le Ministère de l’Éducation condamne les enlèvements et les attaques contre les écoles

Haïti - FLASH : Atterrissage d’urgence d’un avion de Jet Bleu à Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Politique : La RD réfléchie à des mesures diplomatiques contre Haïti
18/09/2015 12:03:48

Haïti - Politique : La RD réfléchie à des mesures diplomatiques contre Haïti
Suite à la décision d’Haïti d’interdire le transport routier de 23 produits en provenance de la République Dominicaine obligeant à utiliser à partir du premier octobre seulement le transport par voie maritime ou aérienne https://www.haitilibre.com/article-15156-haiti-avis-interdiction-d-importation-par-la-route-de-certains-produits-venant-de-rd.html ; le Ministre des Affaires étrangères, Andrés Navarro, a déclaré qu’après avoir rappelé pour consultation son ambassadeur en Haïti, Rubén Silié https://www.haitilibre.com/article-15168-haiti-flash-la-republique-dominicaine-rappelle-son-ambassadeur-pour-consultation.html et selon le rapport de l’ambassadeur, la République Dominicaine apportera si nécessaire, une réponse diplomatiques à partir du 1er Octobre.

Il a expliqué que l'interdiction de ne pas transporter ces marchandises par voie terrestre jusqu'en Haïti affectera dans une plus grande proportion Haïti, parce que les prix de ces produits exclus vont augmenter tout en reconnaissant que cela affectera également le commerce dans son pays.

Le chancelier Navarro a précisé que la République Dominicaine va gérer avec la « plus grande prudence possible » la situation actuelle en favorisant de meilleures relations avec Haïti, mais dans le cas où « Haïti prendrait des mesures affectant le commerce, alors nous allons réagir en conséquence » restant convaincu qu'à un moment « [...] les autorités haïtiennes vont comprendre qu'il est préférable de maintenir des relations harmonieuses avec notre pays. »

De son côté Sadala Khoury Président de l'Association dominicaine des exportateurs (ADOEXPO), est convaincu que cette décision haïtienne n’est rien d’autre qu’un moyen de chantage en réaction à l’application de la politique migratoire en République Dominicaine et de son Plan National de Régularisation des Étranger (PNRE). En effet citant le Ministre Wilson Laleau qui justifie sa décision en expliquant « Ces mesures sont adoptées dans l’objectif d’un meilleur contrôle de qualité et en vue de mieux assurer la sécurité de la population », il se dit surpris, non sans ironie, d’apprendre que le transport par mer apportait une amélioration de la qualité des produits et protégeait la vie des citoyens haïtiens... Ajoutant que cette décision va faire passer de 300 km par route à 800 km le transport par voie maritime, dont le coût est près du double de celui du transport terrestre, ce qui ne sera pas sans conséquence sur la population haïtienne.

De son côté le Chancelier haïtien Lener Renaud, minimise le rappel de l’Ambassadeur dominicain déclarant a qui veut l’entendre et le croire que « Les relations entre Haïti et la République dominicaine sont bonnes, et de bon voisinage, mis à part le problème migratoire... » tout en reconnaissant que cette décision pouvait être un irritant pour la République Dominicaine.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


berny
Posté le 25/09/2015 15:49:11
Une bonne decision aura prise une fois pour toute, je suis entièrement d'accord, nous devons leur démontrer que nous sommes aussi un pays, une nation, un peuple... vive Haiti
exccellent
Posté le 20/09/2015 14:47:25
Je suis tout a faire d accord ont doit se faire respecter. Je dis bravo au Gouvernement haïtien, ils ont un pays nous avons un pays ont doit aller droit vers le developpement pour éviter que nos frères haïtiens voyage à la recherche du travail
Big
Posté le 19/09/2015 18:11:47
Je pense que cette décision des autorités haïtiennes va grandement affecter les petits marchands(es).Elle affectera aussi les chauffeurs haïtiens transportant les marchandises venant de la République voisine. La question qu'on doit se poser, est-ce que les autorités haïtiennes expliquent vraiment le bien fondé de cette décision? C'est plus que normal pour que nos dirigeants prennent des décisions mais cependant, il faut que ça aille au profit de la grande majorité de la population. Mais si c'est dans l'intéret d'un groupuscule, sincèrement je m'en fou.
yfed302
Posté le 19/09/2015 09:53:13
En attendant un certain développement industriel et agricole dans le pays, pourquoi ne pas ouvrir un pôle commercial à la pointe Sud-Ouest du pays qui est en face de la Jamaique et commercer avec ce pays? On pourrait en faire de même au Nord avec Cuba. Agir ainsi aurait pour résultante que plus d'activité et d'emploi serait créé dans ces deux zones du pays. Ce serait un plus pour le pays en entier [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n