iciHaïti - Championnat de D1 : 18 Clubs en compétition cette année, calendrier d’ouverture

iciHaïti - ONA : Faux bénéficiaires, vrai désordre !

iciHaïti - Japon : Cérémonie officielle de réception d’un don de 6,396 tonnes de riz

iciHaïti - Cap-Haïtien : Félicitations de la Mairie pour la réussite du 3e jour gras du carnaval 2020

iciHaïti - PNH : Changement de Directeur Départemental de l’Ouest


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Deux projets d’électrification et de gestion des déchets financés par le Japon

Haïti - Sécurité : Saisie de plus de 100 kg de marijuana à Belladère

Haïti - Politique : Dialogue entre la PNH et les responsables du syndicat non reconnu

Haïti - Coupe du Monde U-20 : 3 matchs, 3 victoires, nos Grenadières entrent en 8ème de finale


+ de nouvelles



Haïti - Sénégal : Les étudiants haïtiens victimes des problèmes de l’Ucad
28/10/2010 15:27:27

Haïti - Sénégal : Les étudiants haïtiens victimes des problèmes de l’Ucad
Des représentants des Amicales de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ont menacé, hier, de chasser les étudiants haïtiens du pavillon qu’ils occupent, après les codifications (formalités pour accéder aux commodités sociales : logements, soins de santé, etc...), si les autorités ne leur trouvent pas de nouveaux logements.

« Il est absurde que nos frères traînent à la place de ces Haïtiens » a déploré Amadou Lamine Diongue, Président de l’Amicale de la Faculté des sciences et techniques, « L’Ucad souffre d’une capacité d’accueil insuffisante [5,000 lits pour 50,000 étudiants] nous n’allons pas sacrifier les étudiants sénégalais au profit des étudiants haïtiens [...] nous n’acceptons pas, que pour satisfaire une volonté politique, ces haïtiens prennent la place de nos frères ». Indiquant que l’arrivée des étudiants haïtiens avait permis de remettre en avant les problèmes de l’université. Rappelons qu’il est courant que dans une petite chambre de deux lits, les étudiants sénégalais y vivent à 6 ou à 7 dans des conditions d’hygiènes et de promiscuité très difficile à supporter

Le Collectif reproche, entre autres, aux autorités d’avoir attendu la veille de l’arrivée des Haïtiens au campus pour les informer de la situation, tout en rappelant que cela n’avait pas empêcher les étudiants du campus d’accueillir dignement les étudiants haïtiens à leur arrivée, en vertu du sens élevé de l’hospitalité sénégalaise.

De plus, Amadou Lamine Diongue rapporte que le Directeur du Coud lui a confié avoir acheté trente ordonnances pour les haïtiens qui sont victimes d’intoxications liées à une mauvaise alimentation. Pointant du doigt les entreprises gestionnaires des restaurants universitaires il affirme la volonté du Collectif de rompre unilatéralement le contrat avec ces entreprises, si l’alimentation ne s’améliore pas.

Par rapport aux pavillons en chantiers à l’Ucad, le Collectif souligne un manque de volonté des autorités à les achever rapidement, les travaux commencé depuis 2007 progresse à vitesse de caméléon, les pavillons préfabriqués sont vétustes et le collectif exigeons l’achèvement des nouveaux pavillons dans les meilleurs délais. Rappelons que le directeur du service des cités (service chargé de l’hébergement des étudiants), Matar Ndoye reconnaissait, il y a quelque temps, les difficultés que traversaient les étudiants dans les logements des résidences universitaires. Selon lui, bien que de nouveaux pavillons soient en construction, vu le nombre d’étudiants à l’Ucad ce n’est qu’une alternative temporaire. Il est d’avis qu’il faut désengorger l’Ucad en construisant plusieurs centres universitaires à travers le pays et encourager la création d’autres universités privées.

Face à ces difficultés, les étudiants demandent à être reçu par le Président Wade, en cas de refus, il menace de mettre le campus en ébullition soulignant que tout retard à régler cette situation ne fera qu’augmenter les tensions sur le campus.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1462-haiti-senegal-apres-l-accueil-euphorique-les-premieres-desillusions.html
https://www.haitilibre.com/article-1504-haiti-senegal-l-integration-des-etudiants-haitiens-une-responsabilite-partagee.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Onebert
Posté le 22/12/2010 11:57:40
C'est tout simplement une honte pour Haiti,
diebon
Posté le 02/11/2010 18:19:03
Il ya quelque chose que ne comprends pas,avant d'envoyer les étudiants haitiens au Sénégal est-ce que les deux États ne s'étaient pas concertés pour savoir si ceux-ci allaient être reçus en bonne et du forme?Je pensais que M. Wade avait tout prévu pour résoudre ce problème. Comment peut il faire venir des étudiants sachant qu'il n'y pas de chambres pour les loger? Je comprends aussi les critique des sénégalais on ne peut pas les chasser pour accueillir des étrangers à la place. La faute revient à M Wade car c'est lui qui devait prendre les dispositions pour construire un pavillon spécial pour eux. Fout tonnè! prezidan mouda kras sa yo pa gen anyen yap griyen den yo. Nèg nwè sa yo anyen de positif yo pa ka rezoud. Esperons que tout sera résolu pendant la période du mois de novembre
Jeffy
Posté le 29/10/2010 18:41:20
C'est une erreur de la part des deux responsables, je parle du gouvernement haitiens et Sénégalais. on ne promets pas ce qu'on n'a pas. Avant même d'accueillir les étudiants haitiens, les autorités Sénégalaise aurait du mettre en place une structure qui répond aux besoins des etudiants haitiens tels que: logements, nourriture, et un systeme d'adaptation afin de les aider a intégrer la culture Sénégalaise liée a l'éducation et le social. Je ne pardonne pas non plus aux autorites haitienne de n'avoir pas vérifier si toutes les conditions étaient réunies avant d'envoyer nos frères et soeurs la-bas. Je demande a la diaspora, aux ONGs, et au gouvernement de venir en aide aux étudiants haitiens afin de les faire sortir de cette situation malheureuse. On mérite beaucoup mieux que ca.
pouchon
Posté le 29/10/2010 17:08:53
Je pense que c'est une honte, d'abord pour le gouvernement haitien qui après 200 ans d'indépendance n'a rien fait pour permettre que l'éducation soit la chose la plus cruciale pour son pays. Puis, il y a aussi les pseudos politiciens haitiens, tous des malades mentaux, leurs seuls rêves c'est de gouverner. Ils veulent faire tout pour avoir le pouvoir. Aujourd'hui, si nous arrivons à ce carrefour dans lequel nos frères Haitiens se trouvent au Sénégal à la recherche du savoir. Face à ce comportement [modération] ou ils se trouvent, il est important que le gouvernement haitien se prononce à ce sujet. Car, nous sommes un peuple qui a une grande valeurs à travers l'humanité.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n