Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Reconstruction : Le pont provisoire sur la rivière de la Grand-Anse bientôt terminé

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’ex policier Saint-Hilaire Jean Woosevelt

iciHaïti - Insécurité : Des individus armés attaquent un autobus Caribe Tours, 2 blessés

iciHaïti - Sécurité : Préparatifs de la célébration de la cérémonie du Bois Caïman

iciHaïti - Justice : Yves Jean-Bart alias «Dadou», contre-attaque


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #870

Haïti - FLASH : L’ex sénateur Buissereth, Directeur Général de l’EPPLS assassiné puis brûlé dans son véhicule

Haïti - Social : Un voilier avec 113 boat people haïtiens échoue près d’«Ocean Reef Club»

Haïti - Religion : «Je crains qu'Haïti ne tombe dans un puit de désespoir» dixit Pape François


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Après 5 ans de blocage le Sénat vote la loi sur le FNE
03/07/2017 09:51:28

Haïti - Politique : Après 5 ans de blocage le Sénat vote la loi sur le FNE
Le Projet de loi portant organisation et fonctionnement du Fonds National pour l’Éducation, crée sous le Président Martelly en mai 2011 https://www.haitilibre.com/article-3034-haiti-education-lancement-du-fonds-national-pour-l-education-fne-par-martelly-maj-13h03.html a été voté mercredi dernier par le Sénat après 5 ans de blocage

Rappelons que le FNE avait été ratifié par la Chambre des députés 15 mois après-sa création (août 2012) et transmise au Sénat pour ratification dans les même termes https://www.haitilibre.com/article-12004-haiti-education-l-utilisation-des-$220-millions-du-fne-toujours-bloquee-par-le-senat.html . Toutefois, l’opposition majoritaire au Sénat a bloqué cette ratification jusqu’à l’arrivée du nouveau Gouvernement Moïse-Lafontant.

Le FNE, organisme autonome d’une durée illimitée, fonctionnera sous la tutelle du Ministère de l’Éducation Nationale et sera géré par un Directeur Général. Il sera doté d’un Conseil d’Administration de 7 membres issus des Ministères de l’Économie, de l’Éducation nationale, de la Planification et du MHAVE, du secteur des syndicats d’enseignants, de la Fédération Nationale des Maires Haïtiens (FENAMH) et du secteur des droits humains.

Le FNE gérera les ressources financières issues de différentes sources connues et à venir, permettant le développement et la poursuite du programme d’éducation des enfants et assurant l’accès à la scolarisation universelle.

Toutefois, le Projet de loi ayant été modifié au Sénat pour tenir compte explicitement des besoins des personnes handicapées, il devra être de nouveau soumis à Chambre basse (navette) pour être ratifié dans les mêmes termes, avant d’être transmis à l’Exécutif pour publication dans le journal officiel « Le Moniteur » .

Ce fonds financé actuellement par la diaspora par les prélèvements téléphoniques de 0,05 dollars américains sur chaque minutes entrante https://www.haitilibre.com/article-2993-haiti-education-il-ne-s-agit-pas-d-une-taxe-mais-d-un-surplus-tarifaire.html s’élevait en mars 2017 à plus de 142 millions de dollars américains (142,263,932.38) https://www.haitilibre.com/article-20383-haiti-actualite-zapping-politique.html Notez que ce montant, ne comprend pas le frais de 1,50 dollars américains, prélevé sur les transferts de fonds entrants et sortants, qui sont perçus par la Banque Centrale (BRH). Aujourd'hui, le montant de ce prélèvement pourrait avoisiner 189 millions [Sous toutes réserves et selon une estimation HL, calculée à partir du seul montant connu communiqué par la BRH pour la période de juin 2011 à août 2012 et basé sur une progression linéaire constante]

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lge
Posté le 04/07/2017 07:19:26
Oh boy ! Enfin ! C'est clair que cette génération de politiciens impliqués dans ce blocage éhonté ne représentent qu'une période de cauchemar pour l'histoire du pays. Heureusement, nous commençons par nous en libérer,grâce à la vigilance des électeurs. Moi, je crois que la diaspora pourrait contribuer de gaieté de cœur au financement de projets à impact durable dans le pays à même des petites contributions à répétition structurées. Il suffit que ce genre d'initiative soit encadré par une législation et promue par les initiateurs [hors sujet]
Guy
Posté le 03/07/2017 21:34:28
Débloquage ! Les tricheurs, menteurs et criseurs comme Privert, Bien-Aime au Senat ont tout fait pour tuer cette loi avec le soutien de Pierre Esperance, Jean Monard et Lilianne Pierre Paul qui ont mené une campagne touts azimuts contre quelque chose au fond qui pourrait servir comme point de démarrage pour éradiquer l'analphabtisme en Haiti.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n