Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Journée internationale des personnes handicapées (déclaration)

iciHaïti - Politique : Les jeunes handicapés sportifs

iciHaïti - Musique : Prix Découvertes RFI 2021, un haïtien finaliste

iciHaïti - Culture : Festival International de Littérature Créole

iciHaïti - Diaspora : Plan d’actions du MHAVE pour le prochain trimestre


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #624

Haïti - USA : Une loi déposée au Congrès pour le renouvellement des programmes HOPE/HELP

Haïti - Rép. Dominicaine : Malgré les protestations, les expulsions de femmes enceintes se poursuivent

Haïti - BID : Don de 60 millions US pour améliorer la productivité agricole des ménages ruraux


+ de nouvelles



Haïti - Justice : L’UNASUR recommande un renforcement de la justice face à Duvalier
27/01/2011 17:52:30

Haïti - Justice : L’UNASUR recommande un renforcement de la justice face à Duvalier
Rodolfo Mattarollo, Ambassadeur de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR) prépare une déclaration de soutien, pour la justice et la primauté du droit en Haïti, en raison du retour du dictateur Jean Claude Duvalier après 25 ans d’exil en France. « Nous avons pris l'initiative de promouvoir une déclaration générale de soutien au système de justice haïtien et nous inviterons les pays de différents continents à signer cette déclaration afin de reconnaître la primauté du droit et des institutions démocratiques. »

Mattarollo dit que la justice en Haïti est restée « fragile et faible » et incapable de juger les crimes commis pendant la dictature de Duvalier entre 1971 et 1986. Il recommande que les procédures contre l’ex dictateur soient accompagnées d'un fort contingent d’experts des droits de l'homme afin d’aider le système judiciaire haïtien à rendre la justice. « S’il n’existe pas de développement social réel dans le pays, il ne peut y avoir de stabilité politique ni de promotion de la démocratie »

L’ambassadeur à réitéré la volonté de l’UNASUR d’établir un processus sérieux avec Haïti pour renforcer les bases démocratiques et la justice afin de faire face à des situations comme celle du retour de Duvalier.

Le représentant de l’UNASUR a déploré que depuis son retour, l'ex Président Duvalier faisait de la politique et cherchait des alliances possibles, alors que le pays est toujours dans l’attente des résultats définitifs du premier tour des élections. Il a dit que c’était « très inquiétant » de voir M. Duvalier revendiquer son identité politique et de voir que l’un des candidats aux présidentielles [sans le nommer] s’est montré ouvert à un partenariat avec le dictateur... Il recommande aux autorités haïtiennes de renforcer leur surveillance autour de M. Duvalier.

Rodolfo Mattarollo a rappelé qu’Haïti avait toujours subit une forte pression de certains pays qui imposent leurs solutions contre la volonté du peuple et précisé que cela devrait changer. Il espère que l’intervention de l'Amérique latine sera « modérée » dans un pays déjà sujet aux pressions internationales.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2190-haiti-politique-la-democratie-est-en-danger.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Deli
Posté le 28/01/2011 07:33:40
Mattarollo tu [modération] ne veux pas que les haïtiens s'entendent entre eux et que les malheureux restent toujours dans la misères et dans les troubles puisque l'unité est une forces
Leonidas
Posté le 28/01/2011 06:36:28
@Aimable -- Le sensationalisme baveux ne fait pas partie de mes prises de position: C'est vrai que le Pays est mis a genoux par le drame du 12 Janvier et l'incompétence de ses dirigeants mais il reste INDEPENDANT. La Diplomatie a ses règles. C'est un point que vous semblez avoir oublié quand la Communauté Internationale traite nos élus comme leur marche pied. On peut développer des stratégies d'autonomie financière en modifiant nos habitudes de consommation, comme la réduction de nos importations de bien de luxe, l'encadrement de l'économie rurale, l'utilisation, en Haiti, des cadres formés sur place (dont JCD et JBA!), le relèvement du standard de notre éducation, entre autres. Une élection est possible sans millions si elle nait de la volonté populaire (en dépit des macaques qui ne jurent que par les millions et l'informatique), si une entente est faite autour de certains points nés d'une Conférence Nationale. Enfin, pour finir sur votre accusation fantaisiste d'impudence, j'aimerais vous rappeler que tous nos dictateurs ont été formés à l'école de ceux qui leur collent cet épithète, Bon élève aujourh'hui quand les profits affluent, dictateur demain et jeté en pature aux moutons de Panurge, quand il s'agit de générer de nouvelles sources de profits. Alors cherchez ou est l'impudence.
Aimable
Posté le 27/01/2011 22:02:36
@ Leonidas, les autorités d'Haiti doivent chercher des stratégies pour trouver des financements pour développer le pays et cessez de faire les mendiants. vous demandez l'international de ne pas s’immiscer dans vos élections, dans le traitement de vos anciens dictateurs, si vous n'avez pas de leçons a apprendre d'eux, alors vous n'avez pas besoin de leurs aumônes. Enfin un peu de gêne.
tropicall
Posté le 27/01/2011 19:39:42
J'ai un regret pour vous Mattarollo, après avoir maté les élections en haiti , la vous cherchez a vous rouler à travers la justice afin de protéger René préval contre toute poursuite. [modération]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n