Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)

iciHaïti - Insécurité : Le Président Abinader avertit les dominicains de ne pas se rendre en Haïti

iciHaïti - Social : L’Ambassade d’Haïti inquiète des déportations en RD

iciHaïti - Taux de change : Note de démenti de la Primature


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #584

Haïti - Éducation : Actions en vue de d’améliorer la gouvernance des écoles dans le département de l’Ouest

Haïti - État de Droit : Notre pays très mal classé au niveau Mondial et Régional

Haïti - FLASH : Faute de carburant, la vie des patients est menacée dans les hôpitaux


+ de nouvelles



Haïti - Aristide : Avec ou sans passeport ?
01/02/2011 08:33:40

Haïti - Aristide : Avec ou sans passeport ?
Un responsable du Ministère des Affaires Étrangères (MAE) a fait savoir hier, lundi que c’est en raison de l’absence de Consulat d’Haïti en Afrique du Sud, que l’ex-Président Aristide n’avait pas pu faire directement sa demande de passeport [le Consulat le plus proche se trouve au Bénin].

Afin de permettre à l’ex-Président de procéder a cette demande, ce haut responsable a indiqué que le Ministère acceptait que cette demande puisse être numérisée et envoyée par internet « Cette demande sera aussitôt traitée et l'originale pourra être envoyée par la suite ». Cependant, les dirigeants de Lavalas ont fait savoir que l’avocat d’Aristide doit être informé de cette nouvelle procédure directement par le Ministère et non par voie de presse.

Le gouvernement haïtien a émis hier, un communiqué, signé du Ministre Paul Antoine BIEN-AIMÉ, apportant des précisions sur l’émission du passeport de Jean-Bertrand Aristide et la position du Gouvernement haïtien :

MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR
ET DES
COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

COMMUNIQUÉ


Depuis un certain temps certaines informations laissent entendre que le Gouvernement haïtien a refusé un passeport diplomatique à l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, interdisant ainsi son retour en Haïti.

Le Gouvernement de la République tient à rétablir les faits : l'émission ou le renouvellent d'un passeport se fait sur demande de l'intéressé au Ministère de l'Intérieur et des Collectivité Territoriales dans le cas d'un passeport ordinaire ou au Ministère des Affaires Étrangères dans le cas d'un passeport diplomatique.

Il apparaît qu'à ce jour, aucun de ces deux Ministères n'a reçu la demande d'émission ou de renouvellement de passeport de la part de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide.

Le Gouvernement de la République donne l'assurance qu'aussitôt produite, une telle demande sera honorée avec célérité.

Il tient à préciser qu'un passeport périmé ne constitue pas un obstacle au retour d'un citoyen haïtien dans son pays natal. Dans le cas où ce retour implique une ou plusieurs escales dans un pays tiers, l'obtention d'une autorisation de ces pays peut s'avérer nécessaire, que le passeport soit périmé ou pas.


Port-au-prince, le 31 janvier 2011

Paul Antoine BIEN-AIMÉ
Ministre

Si Jean-Bertrand Aristide souhaite réellement rentrer au pays et vu que le Gouvernement d’Haïti ne semble pas avoir d’opposition, ce problème de passeport ne devrait pas être un obstacle, l’ex-Président peut toujours noliser un avion et revenir directement en Haïti...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2251-haiti-flash-info-le-gouvernement-pret-a-donner-un-passeport-a-aristide-maj-18h20.html
https://www.haitilibre.com/article-2161-haiti-politique-lettre-d-aristide-sur-son-retour-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-2151-haiti-politique-le-gouvernement-haitien-refuse-de-renouveler-le-passeport-d-aristide.html
https://www.haitilibre.com/article-1672-haiti-aristide-selection-mais-pas-d-elections-interview-exclusive.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


eltoro
Posté le 02/02/2011 18:08:07
Si nous ne respectons pas notre propre constitution comment voulez-vous que les pays étrangers nous prennent-ils au sérieux? En Haiti on en parle quand cela sert nos intérêts.Tous nos chefs d'États et politiciens la violent d'une façon éhontée .Il suffit de lire ces articles pour comprendre jusqu'a quel point cette constitution est piétinée et bafouée : ARTICLE 136: Le Président de la République, Chef de l'État, veille au respect et à l'exécution de la Constitution et à la stabilité des institutions. Il assure le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat. ARTICLE 138 : Le Président de la République est le garant de l'Indépendance Nationale et de l'Intégrité du Territoire. ARTICLE 150 : Le Président de la République n'a d'autres pouvoirs que ceux que lui attribue la Constitution. ARTICLE 263 : La Force Publique se compose de deux (2) Corps distincts: a) les Forces Armées d'Haïti; b) les Forces de Police. ARTICLE 263.1 : Aucun autre Corps Armé ne peut exister sur le Territoire National. Alors de grâce arrêtons de parler de constitution du moins pour le moment.
ebjohn
Posté le 02/02/2011 16:23:08
Concitoyen, je me sens toujours fier de prendre la parole dans l'affaire de mon pays, là il s'agit d'une arrogance internationale de nous passer des ordres oubiant si nous avons une constitution contant que , même si l'international n'y arrive pas toute seule. Cher frère, notre constitution ne reconnait pas l'exil, car il y a un article qui stipule : « personne n'est obligée de quiter le pays par force et il ne doit pas avoir contrainte pour y revenir ». Je comprends très bien que nos dirigeants (Président, Ministres, Directeurs Généraux) ont fait beaucoup de torts à ce pays particulièrement à nous, les haitiens, mais ils doivent dépenser leurs argents ici en Haiti, pas dans un pays étranger; et s'il faut qu'on les juge pour les torts qu'ils nous ont faits, il revient encore à nous. Ca fait combien de temps de nos ennemis dans le passé veulent nous faire croire qu'ils nous aident, alors que les choses vont de mal en pire? Pourquoi aujourd'hui, ils se sont transformés en nos amis? Avant 2004, nous les avons décapités, brulés leurs plantations pour que nous puissions être libres, sortir de cette vie [modération] qu'ils nous ont faits mener. Maintenant, il est clair qu'ils sont en train de nous faire payer ce que nos ancêtres leur avaient fait, il y a plus de 200 ans . Jeunesse de ce pays tant méprisée, parlant des universitaires qui ne sont pas et ne se transformeront pas en des «restavek» à cause de leur situation économique, professionnel, on peut transformer les choses.
roro
Posté le 02/02/2011 15:47:33
@Kool Groove -- D'accord Kool, je suis pour une approche haitienne, inclusive et mobilisant en premier lieu les ressources humaines qualifiées de tous les fils du pays pour booster le développement d'Haiti. Si ces ressources n'existent pas OK on fera appel à l'étranger mais je suis pour la préférence nationale (interieur et diaspora) d'abord.
Kool Groove
Posté le 02/02/2011 15:23:15
@ Roro -- Personnellement, je n'ai que du respect pour mes frères qui ont décidé de rester dans le pays. Après le Bac, ma décision était des plus faciles... Cependant, l'exclusion de la disapora est plutôt malavisée et ne contribue qu'à l'appauvrissement culturel, intellectuel, professionnel et financier du pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n