iciHaïti - Santé : 20 millions de dollars du Canada pour lutter contre le choléra

iciHaïti - COP24 : Éradication de la pauvreté et lutte contre les changements climatiques

iciHaïti - USA : Subvention de près de 25,000 dollars pour protéger le patrimoine national

iciHaïti - Justice : Les avocats de Godson Orélus font appel de la décision du juge Lumérant

iciHaïti - Tourisme : Vers un partenariat durable entre le Ministère et la Mairie du Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : Mesures d’accompagnement du Gouvernement pour aider les ouvriers

Haïti - Éducation : J-4, horaires et consignes du Bac permanent pour les candidats recalés...

Haïti - AVIS : Concours de chansons engagées

Haïti - Politique : Évaluation des prestations de services et de soins de santé au pays


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Chili exige un Visa pour les haïtiens
10/04/2018 08:22:52

Haïti - FLASH : Le Chili exige un Visa pour les haïtiens
Selon les données fournies par la PDI (Policía de Investigaciones), au cours du mois de février 2018, 11,619 haïtiens sont entrés au Chili. En mars, compte tenu que les vols de la compagnie aérienne LAW avaient été provisoirement suspendu https://www.haitilibre.com/article-23733-haiti-flash-law-airline-suspend-temporairement-ses-vols-haiti-chili.html , le nombre d'haïtien a chuté 53%, à 5,477. En 2017, 104,782 haïtiens sont entrés au Chili, soit une hausse de 114% par rapport à 2016 où 48,783 haïtiens étaient entrés sur le territoire chilien.

Les chiffres officiels indiquent qu’il y a actuellement au Chili plus d'un million d'étrangers sur le territoire national (près de 6% de la population chilienne) dont 1/3 environ seraient en situation migratoire irrégulière. Haïti, le Venezuela et la Colombie sont les pays ayant eu la plus forte croissance migratoire vers le Chili ces quatre dernières années.

Lundi 9 avril 2018, le Président conservateur chilien Sebastián Piñera, a annoncé un projet de loi visant à réglementer les flux migratoires, par l’application de visas, affirmant « Nous voulons que ces gens puissent entrer au Chili en respectant nos lois, s'intégrer dans notre société, soient une contribution à notre pays et réalisent leurs rêves d'une vie meilleure [...] »

Parmi les mesures proposées dans le décret émis lundi, Piñera a décidé d'exiger pour les haïtiens un simple visa consulaire touristique, avec le droit d'entrer et de rester au Chili pour une période maximum de 30 jours. Les détenteur de ce visa ne pourront ni travailler, ni mener des activités lucratives au Chili.

Par ailleurs les haïtiens qui ont déjà un membre de leur famille au Chili ayant un statut d'immigration régulier, pourront accéder au visas de regroupement familial d’une durée de 12 mois. Ce visa devra être demandé au Consulat du Chili en Haïti et sera soumis à un quota annuel maximum.

D’autres nouvelles mesures accompagnent la décision du Gouvernement chilien entre autres : l’interdiction d'entrée des personnes ayant des casiers judiciaires, la création d'un service national de migration, application obligatoire hors du Chili pour un visa de résidence temporaire qui ne sera pas interchangeable avec un visa touristique et un mécanisme d'expulsion des contrevenants simplifié. Élimination de la possibilité de demander un visa temporaire au Chili pour des raisons de travail.

Toutes ces mesures entreront en vigueur, selon la presse chilienne, à compter du 16 avril 2018.

Piñera a également lancé un projet de loi qui reformule la loi actuelle sur l'immigration, en vigueur depuis 1975 et qui laisse l'officier des migrations au pouvoir de dire qui peut entrer au Chili. Actuellement la législation permet à tout étranger qui entre au Chili avec un « visa touristique » de pouvoir demander une résidence temporaire ou permanente une fois sur le territoire national « Notre pays a besoin d'une nouvelle loi migratoire, adaptée à notre époque et garantissant une migration sûre, ordonnée et régulière, qui ouvre les portes à ceux qui font du bien au Chili et ferme les portes a ceux qui nous cause du tort » a souligné le Président Piñera.

Les nouveaux règlements seront soumis au Congrès avec demande d’urgence simple, ce qui signifie qu'il devront être évalué dans les 30 jours, a précisé le Ministre de l'Intérieur Andrés Chadwick.

Par ailleurs le décret de lundi, précise que les étrangers qui veulent venir travailler au Chili pourront le faire aussi longtemps qu'ils demandent dans leur propre pays un « Visa Temporaria de Oportunidades » ou un « Visa Temporaria de Orientación Internacional ».

3 types de visas temporaires pourront être demandé à partir du 1er août 2018

Le « Visa Temporaria de Oportunidades » concerne les migrants de tous les pays qui ont souhaitent venir au Chili entreprendre et travailler pour une période de 12 mois, renouvelable avec la possibilité de demander la résidence définitive.

Le « Visa Temporaria de Orientación Internacional » concerne les étrangers titulaires d'un diplôme d'études supérieures dans les universités classées dans les 200 premières au monde selon le QS World University Classements et qui souhaitent entreprendre et travailler au Chili. Il permet de travailler durant 12 mois avec la possibilité d'accès à la résidence permanente.

Le « Visa Temporaria de Orientación Nacional » le seul qui peut être obtenu au Chili concerne les étrangers qui souhaitent obtenir des diplômes d'études supérieures dans les universités chiliennes accréditées et qui désir entreprendre et travailler au Chili par la suite.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-23803-haiti-chili-law-annonce-la-reprise-de-ses-vols-la-dgac-les-annulent.html
https://www.haitilibre.com/article-23733-haiti-flash-law-airline-suspend-temporairement-ses-vols-haiti-chili.html
https://www.haitilibre.com/article-23723-haiti-actualite-zapping.html
https://www.icihaiti.com/article-23299-icihaiti-flash-avis-aux-passagers-a-destination-du-chili.html
https://www.haitilibre.com/article-23276-haiti-flash-pres-de-105-000-haitiens-sont-arrives-au-chili-en-2017.html
https://www.icihaiti.com/article-22289-icihaiti-flashla-compagnie-aerienne-chilienne-law-reprend-ses-vols.html
https://www.haitilibre.com/article-22252-haiti-flash-haiti-et-le-chili-tres-proches-d-un-incident-diplomatique.html
https://www.haitilibre.com/article-21970-haiti-flash-equivalence-des-etudes-haitiennes-au-chili.html
https://www.haitilibre.com/article-21709-haiti-social-arrivee-massive-de-migrants-haitiens-le-chili-preoccupe.html
https://www.haitilibre.com/article-20490-haiti-chili-la-presidente-bachelet-aborde-la-question-des-haitiens-illegaux-dans-son-pays.html
https://www.haitilibre.com/article-18331-haiti-social-ruee-de-milliers-d-haitiens-illegaux-au-chili.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n