iciHaïti - Boat People : 86 haïtiens intercepté au large de Providenciales

iciHaïti - ALERTE : Tentatives d'escroqueries liées à des bourses d’études en France

iciHaïti - Cap-Haïtien : Une maison s’effondre au moins 2 victimes

iciHaïti - Social : Amélioration sanitaire dans les prisons haïtiennes

iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%

Haïti - Politique : Helen La Lime nommée à la tête la nouvelle Mission spéciale de l’ONU en Haïti

Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti

Haïti - Social : Timide reprise des activités après 3 jours de mobilisation


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : Cartes de zonages macrosismique pour Port-au-prince
25/02/2011 07:11:28

Haïti - Reconstruction : Cartes de zonages macrosismique pour Port-au-prince
Dans le cadre du projet de réduction des risques de désastres naturels et plus particulièrement dans le cadre de l’atténuation de la menace sismique, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a livré aux institutions haïtiennes les cartes de zonage macrosismique de Port-au-Prince, un outil crucial pour tous projets de construction en Haïti. Développé en collaboration avec le Laboratoire National des Bâtiments et Travaux Publics, le Bureau des mines et de l'énergie, le Centre national d'information géo-spatiale, l'université du Texas ainsi que d'autres partenaires internationaux, cet outil permet d'identifier les zones dont le sous-sol amplifie les vibrations d'un tremblement de terre.

« Pour s'adapter à la menace sismique, il faut connaitre deux éléments: d'abord, la force, l'intensité de cette menace, donc quelle sera la vibration du sol quand il y aura un séisme. Deuxièmement, on doit connaitre le type de sol sur lequel on construit parce que certains sols amplifient les vibrations » explique Eric Calais, sismologue mandaté par le PNUD pour évaluer les risques sismiques qui menacent Haïti et pour établir une stratégie pour que les autorités locales préviennent au mieux une nouvelle catastrophe. « On n'avait pas ce type d'informations en Haïti avant le 12 janvier mais aujourd'hui et depuis le début de l'année, on l'a et il est essentiel qu'on en fasse usage ».

Une fois quantifiées, ces informations de base sont utilisées par des ingénieurs et des architectes qui vont dimensionner une maison, en décidant par exemple de la quantité de renforcement, de la qualité du béton, de l'épaisseur du mur ou de la taille des colonnes. Ces informations permettent non seulement de dimensionner un bâtiment de manière  raisonnée mais également de quantifier le coût de celui-ci, un coût qui varie selon le degré d'amplification des vibrations de chaque zone.

La carte de zonage macrosismique est préliminaire et présente certaines incertitudes mais demeure d'une importance capitale puisque les décisions, les réflexions et les planifications ont déjà commencé. « Il est important d'avoir aujourd'hui un tel outil même si ce n'est pas le produit final, mais il est tout à fait valide et valable » explique Eric Calais « En plus de Port-au-Prince, il faut également réaliser ce même travail sur toutes les autres concentrations urbaines qui sont tout aussi exposées à la menace sismique, et qui sont à quelques encablures d'une faille sismique majeure donc elles doivent aussi disposer de cette information interne ».

D'ici mi-2012, une nouvelle génération de cartes de zonage sismique seront produites. Cette mise à jour nécessite un an de travail et 1,5 millions de dollars. Le Ministère des Travaux Publics sera le réalisateur technique de cette opération en partenariat avec le Ministère du Plan.

Le gouvernement et l'ensemble des institutions haïtiennes ont un rôle primordial dans le respect des normes de construction et la prise en compte des outils techniques disponibles par tous les acteurs engagés dans des projets de construction.

« Pour le moment en Haïti, il n'existe pas de code de construction ni de normes parasismiques mais nous y travaillons et nous allons produire un guide dans les mois à venir", affirme une source du Ministère des Travaux Publics. "Cependant, le Ministère des Travaux Publics a autorisé l'utilisation de codes de construction internationaux dans les projets de construction en Haïti. Avec ces outils et les cartes de zonage sismique qui nous été récemment livrées, nous avons tous les ingrédients pour pouvoir dimensionner les ouvrages et les infrastructures correctement vis-à-vis de la menace sismique ».

Les organisations et agences qui développent ou qui financent des projets de construction ont une vraie responsabilité vis-à-vis de la réduction de la vulnérabilité aux tremblements de terre et autres menaces naturelles. « Tout type de construction est soumis à la menace sismique. Il est donc fondamental que les organisations locales et internationales incluent dans leurs conditions d'approbation de projets de construction, les conditions de respect de la menace sismique telle qu'on la connait » affirme Eric Calais.

Lire aussi:
https://www.haitilibre.com/article-2228-haiti-reconstruction-premieres-images-du-futur-port-au-prince.html

HL/ HaïtiLibre /PNUD

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


ritchilife
Posté le 18/04/2011 18:23:28
Je pense que c'est extrêmement important de qu'on ait la carte de zonage pour tout le pays
pascal
Posté le 03/03/2011 02:36:57
je pense que c'est une initiative louable et très desinteressé de la part du PNUD, il reste aux autorités haitiennes d'établir et d'accomoder leurs codes de construction à la réalité sismique maintenant connue. je recommande à tout les ingénieurs dont je suis, de bien vouloir tenir compte de ces informations ce qui rendra leur construction plus technique du coup, on a qu'a leur souhaiter bonne continuation en vue d'une nouvelle base de construction.
oracle
Posté le 25/02/2011 08:35:20
De temps à autre on revient sur le dossier de la reconstruction de Port-au-Prince. Sans minimiser l'importance d'études, tant sur la nature du terrain que sur les techniques de construction, les Haïtiens ne devraient guère se méprendre sur l'image idyllique d'une nouvelle capitale qui pousserait comme un champignon sur les ruines du 12 janvier. Juste à considérer la question de savoir si on attribuerait gratuitement des nouvelles bâtisses à tous les propriétaires qui ont perdu leurs maisons devrait nous convaincre que la reconstruction de la ville n'est pas pour demain la veille. Elle devrait être d'ailleurs de toute façon précédée par une délocalisation massive de sa population. On ferait donc mieux d'aborder dès maintenant le problème en toute transparence au lieu d'agiter toutes sortes d'épouvantails à la face des citoyens.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n