iciHaïti - Justice : Deux arrestations dans l’assassinat de l’inspecteur de Police Telfort Ferais

iciHaïti - Nécrologie : Décès du journaliste Hougan Jean-Jacques Dieudonné

iciHaïti - Naufrage : 159 haïtiens secourus à l’Est des îles Turks and Caïcos

iciHaïti - Sécurité : Vers la mise en place de 4 Comités de la Protection Civile en milieu rural

iciHaïti - Congrès de la Diaspora : La Ministre du Tourisme présente les avantages d’investir au pays


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #304

Haïti - FLASH : Des voyageurs haïtiens contaminés venant de Port-au-Prince débarquent à Montréal

Haïti - Covid-19 : Ambassade d’Haïti à Washington fermée pour désinfection

Haïti - FLASH : TPS et DACA, accès à la résidence permanente sous Joe Biden...


+ de nouvelles



Haïti - Choléra : La justice haïtienne refuse la mise en place d’une commission de dédommagement
06/11/2018 10:43:04

Haïti - Choléra : La justice haïtienne refuse la mise en place d’une commission de dédommagement
Avocats sans frontières Canada (ASFC) est préoccupée par la situation dans laquelle se trouvent les victimes du choléra suite à une décision rendue par le doyen du Tribunal de Première Instance (TPI) de Port-au-Prince refusant d’ordonner à l’État haïtien de demander à l’Organisation des Nations Unies (ONU) la mise en place d’une Commission de dédommagement des victimes du choléra.

Cette décision a été rendue au terme d’une audience tenue le 26 septembre dernier « L’épidémie du choléra en Haïti est un cas d’une extrême gravité. Il ne peut rester dans l’impunité, les victimes doivent être dédommagées. Après 8 ans de lutte pour obtenir justice, ce recours représentait pour les victimes un premier pas vers une telle indemnisation. Ce n’est pas la fin de la route, nous allons continuer à appuyer le combat des victimes et de leurs avocats », a déclaré Me Pascal Paradis, Directeur Général d’ASFC.

Rappelons que ce recours est fondé sur l’Accord de siège conclu entre l’ONU et l’État haïtien le 9 juillet 2014, qui prévoit notamment la création d’une commission permanente des réclamations pour traiter les demandes d’indemnisation en cas de maladie ou décès causé par les actions de la Minustah

ASFC se joint aux victimes et à leurs avocats pour demander à nouveau à l’État haïtien et aux Nations Unies de prendre toutes les mesures nécessaires, conformément à leurs obligations, afin que les victimes de ce drame puissent obtenir justice.

En tant qu’organisation œuvrant à la défense des droits humains, particulièrement ceux des personnes en situation de vulnérabilité, l’ASFC continuera à soutenir les victimes du choléra dans leur quête de justice par le biais du projet « Accès à la justice et lutte contre l’impunité en Haïti » (AJULIH) débuté en 2017.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-24984-haiti-cholera-60-organisations-demandent-a-l-onu-de-respecter-ses-promesses-envers-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-24869-haiti-humanitaire-l-onu-appelle-la-communaute-internationale-a-augmenter-son-soutien-a-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jaguar
Posté le 07/11/2018 09:21:33
Rien d'etonnant que la justice haitienne refuse la mise en place de cette commission, car lorsqu'il s'agit de prendre la defense de son peuple, elle est sans motivation [hors sujet] Dans la diaspora, nous continuerons avec nos avocats competents, a nous battre pour nos freres victimes du choléra qui ne cesse de menacer et tuer nos paisibles citoyens.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n