iciHaïti - Justice : Importante saisie de stupéfiant à Ouanaminthe

iciHaïti - Culture : Liste des Écoles finalistes du 4ème Concours de musique

iciHaïti - Petit-Goâve : Pénurie d’eau ou est passé l’argent de la coopération espagnole ?

iciHaïti - Social : L’eau potable arrive dans le haut et le bas Plateau Central

iciHaïti - Sécurité : L’armée dominicaine renforce tous ses postes frontières


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Céant donne sa démission après l’installation de son remplaçant

Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - FLASH : Interpellation, divergence majoritaire au Sénat, le PM saisie la justice

Haïti - Économie : Le secteur pétrolier en profond désaccord avec la décision du BMPAD

Haïti - Economie : Des centaines de cubains viennent s’approvisionner chaque semaine à Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Président du Sénat ne croit pas possible des élections cette année
13/03/2019 11:09:22

Haïti - Politique : Le Président du Sénat ne croit pas possible des élections cette année
Mardi en conférence de presse, Carl Murat Cantave, le Président du Sénat a estimé que la tenue d’élections législatives et municipales, annoncée pour le dernier dimanche d’octobre 2019 n’était pas possible. Une opinion qu’il affirme avoir clairement exprimées auprès des autorités américaines lors de son séjour à Washington du 3 au 9 mars dernier https://www.haitilibre.com/article-27115-haiti-actualite-zapping.html

La crise socio-politique et économique, l’insécurité dans les quartiers, le budget des élections qui est inscrit au budget de l’exercice 2018-2019, qui n’est toujours déposé au Parlement, l’absence de cadre légal (lois électorale et organique du Conseil ÉlectoraleProvisoire), sont quelques-uns des points avancés par Cantave pour justifier sa position, rappelant que la pays avait besoin d’au moins une année pour préparer de bonnes élections.

« Parler d’élections en octobre 2019, c’est faire référence à quelque chose de fictif » affirme Cantave qui appelle tous les acteurs concernés à faire preuve de dépassement.

SI le dialogue n’a pas lieu où s’il ne débouche pas sur des solutions concrètes et applicables, le Sénateur Cantave craint un vide institutionnel en Haïti et un véritable désordre citant : des députés en fin de mandat, un Sénat dysfonctionnel avec 1/3 de sénateurs en moins et des municipalités sans autorités, ce qui contraindra le Chef de l’État à diriger par décret avec les conséquences socio-politiques négatives que cela impliquent inévitablement.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eagleview
Posté le 13/03/2019 12:56:17
Pourquoi est-ce que le peuple a voté des Sénateurs? C'est pour voter les lois organique importantes (loi sur le port des armes à feu dans le pays, loi sur la corruption, loi électorale pour qu'il n'ait jamais un vide institutionnel dans le pays, loi sur la commerce, la loi politique, loi sociale et la loi sur la sécurité nationale) permettant les institutions du pays de fonctionner normallement. Si vous êtes le Président du Sénat de la République et vous dites qu'il n'y a pas d'élection, quel signal vous envoyez au peuple et les anacropopulus et destructeurs du pays? Le peuple est fichu et les anacropopulus et destructeurs du pays ont gagné ? Vous devez demander aux Sénateurs et Députés de voter les lois importantes pour debloquer le pays. Vous êtes dans cette position pour faciliter les choses pour le peuple et le pays mais pas pour rendre les choses plus difficiles pour le peuple et le pays. Reprennez-vous Mr. Cantave, vous êtes un homme d'État, alors agissez- comme cela.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n