iciHaïti - AVIS USA : Bourses d’entreprises, appel à candidatures

iciHaïti - Delmas 32 : 15 victimes dans 2 accidents

iciHaïti - Carifesta 2019 : 150 artistes haïtiens au «Caribbean Festival of Arts» à Trinidad

iciHaïti - Politique : Reconnaissance légale d’Associations de Jeunesse

iciHaïti - Coupe de la Fraternité : L’équipe du Ministère de la jeunesse qualifiée pour la finale


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Résultats des examens de 9ème AF, pour 7 départements

Haïti - Patrimoine : Le MUPANAH acquiert 4 manuscrits rares sur Toussaint Louverture

Haïti - Culture : Lauréats de la 4ème édition du Concours de musique

Haïti - FLASH : Fusillade au Harry’s restaurant à Pétion-ville, 4 victimes


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Violente confrontation à la frontière entre haïtiens et militaires dominicains
16/03/2019 09:11:29

Haïti - FLASH : Violente confrontation à la frontière entre haïtiens et militaires dominicains
Vendredi dans la communauté de Carrizal d'Elías Piña à hauteur de la pyramide 181, où la République Dominicaine construit sur son territoire, un important complexe multi-agences qui abritera entre autres des installations douanières https://www.haitilibre.com/article-27122-haiti-securite-les-dominicains-s-expliquent-sur-les-travaux-de-construction-a-la-frontiere.html une foule d’haïtien très motivés, ont lancé des propos hostiles aux militaires dominicains qui ont provoqué le renforcement militaires du périmètre de la base pour empêcher toute violation des limites territoriales.

Toutefois, malgré la présence des militaires dominicains sur place et les sommations d’usages, quelques dizaines d’haïtiens au visage masqué pour la plupart, ont traversé la frontière et lancé des pierres et des bouteilles sur des membres de l’armée dominicaine et du Corps spécialisé de sécurité frontalière terrestre (CESFRONT), ce qui a déclenché des tirs d’intimidation de la part des militaires dominicains pour disperser les agresseurs ont confirmé le Colonel Ángel Alfredo Camacho Ubiera, commandant de la troisième brigade d’infanterie et le colonel José Manuel Durán, Directeur de Cesfront,

Lors de ces affrontements où des coups de feu auraient été tirés du côté haïtiens selon des sources dominicaine non confirmée, deux haïtiens auraient été blessés. Des témoins haïtiens font état d’un haïtien tué par les militaires dominicains, information non confirmée de sources officielles.

Une situation qui a conduit le haut commandement militaire dirigé par le Ministre de la Défense, le Général Rubén Paulino Sem et le haut commandement de l'armée à se réunir de toute urgence au Ministère de la défense à Santo Domingo. Une Commission spéciale dirigée par le Commandant Général de l'armée, le Major-général Estanislao Gonell Regalado et l'Inspecteur Général Adm. Edmundo Felix Pimentel a été mise sur pieds pour enquêter sur les événements et rendre un rapport détaillé dès que possible.

Paulino Sem déplore ce qui est arrivée à la frontière mais maintient que les militaires à la frontière n’ont fait que leur devoir « Les soldats dominicains ont défendu leur intégrité physique et l’intégrité territoriale contre l'agression […] »

Rappelons que depuis 3 jours des mouvements de protestations et ne pneus brûlés sont observés en Haïti dans cette zone frontalière, protestations qui ont empêché les citoyens des deux pays d’exercer leurs activités commerciales sur le marché trans-frontalier de vendredi.

À suivre…

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27122-haiti-securite-les-dominicains-s-expliquent-sur-les-travaux-de-construction-a-la-frontiere.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Grandin
Posté le 17/03/2019 15:46:02
Au courant de la semaine vous allez tous voir que du côté haïtien,ont enverra le ministre tu tourisme et celui du commerce en signe de bonne volonté et d'harmonie envers les dominicains ou une délégation de la police du tourisme et aussi certains responsables très modérés des quelques dizaines de policiers en face d'une armée de 7000 hommes de guerres. Au lieu de faire fonctionner le ministre de la défense qui est titulaire de ses situations. Avec une armée qui par pas de tortue se forme de quinze a quinze soldats par manque de budget tandis que les parlementaires qui ne font rien de rien ou qui garde leurs maisons,ou avec la politique l'huile dans les rues reçoivent copieusement leurs salaires
D.
Posté le 16/03/2019 14:48:18
Que les haïtiens se défendent par tous les moyens pour se faire respecter. Nul n'entend nos pseudo-dirigeants. Où sont nos "scènes à terre" qui se battent constamment pour des futilités? Voyez-vous, ceux qui "parlent mentent alors qu'on doit se taire"?
Sasaye
Posté le 16/03/2019 13:12:16
La construction même de ce complexe à proximité de la frontière est une provocation des dominicains. On voit justement le résultat de cette provocation. Les ayisiens ont raison de protester. [hors sujet]
jhblaise
Posté le 16/03/2019 12:23:06
Le haut état major de l'armée dominicaine doit savoir exactement ce qu'il faut faire pour empêcher tout dérapage de ses soldats a la frontière haïtiano-dominicaine. Ils devront éviter a tout prix que des soldats dominicains tuent des civils haïtiens chez eux. Les haïtiens auront toujours le droit de se défendre.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n