iciHaïti - Bahamas : Deux haïtiens face à la justice à Freeport

iciHaïti - AVIS PNH : 13,000 candidats convoqués à l’épreuve intellectuelle

iciHaïti - Saint-Marc : ONAFanm va accorder du crédit à plus de 1,000 petites marchandes

iciHaïti - Sports : La firme taïwanaise OECC demande de dégager la cour du stade Sylvio Cator

iciHaïti - Léogâne : Succès du Festival de Rara


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : Des containers ont quitté sans inspection le terminal du port de Lafiteau

Haïti - PetroCaribe : La CSC/CA ne pourra pas remettre son rapport d’audit à la date prévue

Haïti - Économie : 2ème journée du Sommet International de la Finance consacrée à l’Agri-Tourisme

Haïti - FLASH : Sénatus révèle l’existence de relations entre le Sénateur Delva et le Chef de Gang Arnel


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Hausse du salaire minimum, la proposition des députés inquiète les opérateurs économiques
30/03/2019 08:54:44

Haïti - Économie : Hausse du salaire minimum, la proposition des députés inquiète les opérateurs économiques
La Commission Tripartite de Mise en œuvre de la Loi HOPE (CTMO-HOPE) et le Bureau de la Médiatrice Spéciale du Travail et de l'Industrie Textile (BMST-ICV) vivement alarmés par l'émoi causé par le vote, le 26 mars 2019 d'une proposition de loi par la Chambre des Députés, augmentant le salaire minimum de 79% https://www.haitilibre.com/article-27295-haiti-politique-salaires-minimums-revises-selon-la-proposition-de-loi-vote-par-les-deputes.html dans les industries d’assemblage tournée vers l’exportation et autres industries manufacturières (Segment F), informent les employeurs de ce secteur et les opérateurs économiques qu'ils feront tous les efforts nécessaires pour faciliter le déroulement des opérations de leurs entreprises, dans les limites compatibles avec les facteurs économiques.

Ils leurs demandent de garder tout le calme nécessaire et les assurent que les plus hauts responsables de l'Etat seront sensibilisés à la nécessité de maintenir un climat favorable à la rentabilité du secteur et au bien-être des travailleurs.

Malgré l'attachement du Gouvernement aux principes de conditions de vie sans cesse meilleures pour les ouvriers, il ne se départira jamais du cadre fixé pour l'atteinte de tels objectifs, en l'occurrence les comités tripartites, le Conseil Supérieur des Salaires (CSS) à travers des séances de travail réunissant les représentants de l'Etat, du Patronat et des Travailleurs à travers un dialogue participatif.

Dans cette optique, ils encourageront très fortement la poursuite de la mise en œuvre de mesures d'accompagnements variées tendant à l'accroissement du pouvoir d'achat des ouvriers, la stabilisation du cadre macro-économique et la prévention de tout dysfonctionnement.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27310-haiti-politique-salaire-minimum-la-chambre-basse-menace-l-economie-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-27295-haiti-politique-salaires-minimums-revises-selon-la-proposition-de-loi-vote-par-les-deputes.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PieRre
Posté le 31/03/2019 08:58:34
Les chefs d'entreprise doivent considérer l'augmentation du salaire minimum comme leurs contributions aux travailleurs pour services rendus à l'augmentation de profit de leurs entreprises. Les patrons sont là pour faire peur en brandissant des pertes d'emploi ; le gouvernement est là pour corriger les inégalités sociales.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n