Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Exposition : «Figure bidimensionnelle de Frankétienne»

iciHaïti - Démenti : Le DG de l'Unité de Lutte Contre la Corruption victime de calomnies

iciHaïti - CHFP : Programme des matchs de la 2ème journée

iciHaïti - Petit-Goâve : Dissolution de la Police Municipale

iciHaïti - Bulletin routier : 53% moins d'accidents cette semaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #392

Haïti - COVID-19 : Le refus du don de vaccin AstraZeneca, pourrait coûter des millions de dollars à Haïti

Haïti - Diaspora : Dates des prochains Consulats mobiles en Floride

Haïti - France : Appel à projets aux organisations de la Société Civile


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Détails sur les fraudes aux élections législatives (MAJ 23-04-2011)
22/04/2011 15:21:20

Haïti - Élections : Détails sur les fraudes aux élections législatives (MAJ 23-04-2011)
Les Etats-Unis partagent la préoccupation exprimée par la Mission Conjointe OEA-CARICOM d'Observation Electorale (MOEC), en ce qui a trait aux rapports et allégations de fraudes autour des résultats définitifs du second tour des élections législatives du 20 mars publiés par le Conseil Electoral Provisoire (CEP), suite au processus de contestation.

Correction Ambassade des États Unis - 23 Avril 2011

Après avoir réexaminé les résultats et les matériels fournis par le CEP, les Nations unies et les observateurs internationaux, nous n'avons trouvé aucune explication quant au revirement observé dans les résultats définitifs pour 18 cas des législatives, et lesquels cas, à l’exception de deux, profitent au parti au pouvoir. Ces revirements incluent, parmi d’autres, le cas d’un candidat du parti Lavni qui avait été placé en deuxième position selon les résultats préliminaires annoncés, et qui aujourd’hui remporte la première place suivant les résultats définitifs du CEP. Le nombre de suffrages exprimés dans cette élection affiche une augmentation de plus de 33.000 voix, passant de 111.575 suivant les résultats préliminaires à plus de 145.000 selon les résultats définitifs du CEP. Deux autres candidats du parti au pouvoir s’étaient placés en deuxième position suivant les résultats préliminaires, et les résultats définitifs du CEP montrent que le total des suffrages exprimés en leur faveur est le double de ce qu’ils avaient obtenu selon les résultats préliminaires. Pour l’un d’entre eux, les résultats définitifs montrent également qu’il a recueilli plus de voix que le total des suffrages enregistrés dans toute sa circonscription.



En tant que partenaire qui a été invité par le gouvernement haïtien pour supporter et participer au processus électoral, les Etats-Unis appellent le Gouvernement d'Haïti et le Conseil Electoral Provisoire à fournir des explications approfondies et publiques en ce qui concerne ces 18 cas où ces revirements ont été notés. Les Etats-Unis appellent également la Mission Conjointe OEA-CARICOM d'Observation Electorale à vérifier les documents supportant les résultats définitifs publiés par le CEP pour ces 18 cas en vue de faire montre de transparence et afin que le peuple haïtien soit assuré de l'impartialité de ces résultats. Le peuple haïtien, qui a participé avec beaucoup de patience dans les deux tours des élections, n'en mérite pas moins. A défaut d'explications publiques et d'une révision de la part de la Mission Conjointe OEA-CARICOM d'Observation Electorale (MOEC), la légitimité des sièges de ces candidats est mise en question.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2792-haiti-elections-magouilles-massives-d-inite-aux-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2788-haiti-politique-message-du-president-michel-martelly-a-la-nation-haitienne.html
https://www.haitilibre.com/article-2789-haiti-elections-la-moec-s-interroge-sur-le-declassement-de-18-candidats.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Don
Posté le 23/04/2011 20:45:03
Compatriotes, il existe plus d'anguilles sous roche dans cette plethore de magouilles. Ouest (Carrefour), le candidat Blaise (indépendant) est élu au dépend de Saincy (INITE). Cependant Blaise a été financé par le Sénateur Lambert, Coordonnateur national de INITE. Ainsi au parlement, qui dit Blaise dit Saincy (bonnet blanc ,blanc bonnet). Mezanmi, INITE: trop magouill nan you ti payi pov kote toutt chef ap mande blanc tou temps.
eltoro
Posté le 23/04/2011 12:02:18
@MPassionnementAyitienne -- Votre réflexion est tout à fait juste. Il nous faut réfléchir profondément sur nos mœurs, puisque la Constitution d’un pays est le principe suprême du droit et que son respect est obligatoire et nécessaire. L’ordre constitutionnel n’existe pas en Haïti. Il nous faut un changement de mentalité. Tout le monde connait ce vieux dicton haïtien : « Konstitisyon se papye, bayonèt se fè » On peut se doter de tous les outils nécessaires, mais si on n'apprend pas à les respecter cela ne changera rien.
MPassionnementAyitienne
Posté le 22/04/2011 22:51:03
[modération] René Garcia Préval, après avoir occupé le poste de Premier Ministre pendant des années et avoir été Président de la République pendant dix ans, rentrera dans l'Histoire d'Haïti par la petite porte pour ce qu'il est. Il faudrait réviser la Constitution Haïtienne et profiter pour créer une instance indépendante qui aurait pour mandat de faire un bilan objectif et impartiale de la présidence des Chefs d’Etat Haïtien à la fin de leur quinquennat. Et au cas ou ces anciens Présidents auraient commis des actes de violation de la Constitution Haïtienne, de violation des droits de l’homme ou de corruption mais aussi auraient été impliqué dans des agissements mettant en péril la paix, la sécurité publique et le bon fonctionnement de la Nation que soit prises à leur encontre des sanctions telle que la perte des prérogatives auxquelles ils ont droit en tant qu’ancien Président de la République (passeport diplomatique, retraite, etc); l’exil pour 20,30,40 ans; la prison directement en sortant du Palais National. Il faudrait pouvoir contrôler et sanctionner les Chefs d’Etat pour qu’ils ne se permettent plus de jouer avec la Paix et la sécurité publique ni nuire au bon fonctionnement de la Nation car nul n’est au-dessus de la loi. Restructuration du Système Judiciaire Haïtien et révision de Notre Constitution pour une Haïti libre de Présidents Haïtiens fous du pouvoir, totalitaires et nuisible au bon fonctionnement du pays. Vivement une Nouvelle Haiti.
MPassionnementAyitienne
Posté le 22/04/2011 21:20:21
@Auristel H. - Merci de nous informer de ce qui est légalement possible pour faire échec à cette tentative de coup d'état par les urnes du pouvoir sortant. Nous attendons pour le Sénat. Il est hors de question d’agir en dehors de la légalité ou en violation de la Constitution Haïtienne,ce serait se rabaisser au niveau de ces êtres vils.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n