Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : Baisse spectaculaire des accidents

iciHaïti - Petit-Goâve : Arrestation d’un membre du gang «5 secondes»

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (juillet 2022)

iciHaïti - Politique : Réunion entre le Ministre de l’intérieur et le Chef de mission adjoint de l’Ambassade Américaine

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’assassin présumé du policier Anthony Dumas


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #872

Haïti - Tourisme : Visites de chantiers des infrastructures d’accueil

Haïti - Tournoi de la CFU : Nos Jeunes Grenadiers U-14, prêt à défendre leur titre (liste des joueurs et calendrier des matchs)

Haïti - FLASH : L’OEA accuse et dénonce 20 ans d’échecs en Haïti de la communauté l’internationale


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Sortie de crise, la solution de Gaillot Dorsinvil
03/05/2011 13:26:12

Haïti - Élections : Sortie de crise, la solution de Gaillot Dorsinvil
Dans un mail adressé à un haut responsable de l’Ambassade des Etats-Unis, Gaillot Dorsinvil, le Président du Conseil Électoral Provisoire (CEP) dit accepter de reconsidérer certains résultats contestés et propose comme solution de sortie de crise, la formation d'un nouveau Bureau de Contentieux Électoral National (BCEN) pour se pencher sur le cas de certains des Députés et Sénateurs donnés gagnants lors de la proclamation des résultats définitifs du second tour.

«... je tiens à vous faire remarquer que j'ai toujours été du côté des USA voire de la Communauté Internationale à faire respecter le vote populaire. Je devrais être la dernière personne contre qui des menaces devraient être proférées... [...] Légalement, on ne peut pas d'un revers de main éliminer le BCEN. [...] je vais proposer au Conseil de faire ce qu'on appelle en droit - un rejuger - pour certains cas qui paraissent les plus critiques [...] Ainsi on reste dans le cadre de la loi. [...] Vous conviendrez avec moi que, le rapport de l'OEA ne m' a laissé aucune marge de manœuvre, me permettant d'intégrer certains des 19 candidats » rappelant que l’OEA, obéissant à la loi de la rue, n'a pas tenu compte de plusieurs des 19 vainqueurs du 20 avril qui auraient effectivement gagné après la période contentieuse, «... J'adresse ce reproche à l'Ambassadeur Colin Granderson qui a œuvré sans même penser à me consulter. Ce qui lui aurait facilité amplement la tâche. »


Affirmant que cette proposition d’un nouveau BCEN n’a fait l’objet d’aucune pression, le Président du CEP affirme « vouloir protéger les acquis démocratiques et l'institution électorale » avançant même un échéancier de réalisation pour ce BCEN spécial, dont on ne connait pas les membres... Le « rejugé » pourrait se faire le 6 mai et les nouveaux résultats définitifs proclamés dès le lendemain.

« Nous sommes en négociation, on ne peut pas tout avoir [...] Je suis prêt à collaborer avec tous comme cela a toujours été le cas [...] pour une issue heureuse afin qu’il n’y ait que des gagnants-gagnants [...] Voila ma proposition, qu'elle soit partagée avec tous les acteurs impliqués dans la résolution de la crise; je cite : le Gouvernement, le Président élu et la Communauté Internationale. A rappeler qu'il me faut être en situation de circuler librement et sans pressions politiques et de justice afin d'accomplir jusqu'au bout ma mission. »

Pour mener à bien sa proposition de sortie de crise, Gaillot Dorsinvil demande aussi que la sécurité des Conseillers soit rétablie ou renforcée ainsi que celle du Tribunal Spécial et de tous ses membres.

Nul ne sait comment réagira la Communauté Internationale à cette proposition, ni si elle considèrera que cette crise est une période de négociation comme l’affirme le Président du CEP.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2854-haiti-elections-rumeurs-autour-des-decisions-du-cep.html
https://www.haitilibre.com/article-2842-haiti-elections-il-revient-au-cep-d-evaluer-les-conclusions-des-experts-dixit-bellerive.html
https://www.haitilibre.com/article-2841-haiti-elections-rapport-de-la-moec.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Bebe
Posté le 04/05/2011 11:04:43
Oui c'est vraiment une mauvaise odeur pour nous les Haitiens que le CEP n'a pas honte de cette malversation et le Président Preval qui a fait tant de parler lui pour garder un pouvoir avec ces accolytes. Il est temps de donner une chance au peuple haitien qui soufre sur toutes les forme. N'oublie pas Président Preval qu'on est de la même mère qui s'appelle Haiti.P a bliye kay vwazinaj se pa kay pa ou .
Kool Groove
Posté le 04/05/2011 07:30:56
Du toupet... ce monsieur en a assurément. Le pire, c'est qu'il se croit beaucoup plus malin que le peuple, la Communauté Internationale... enfin tout le monde. Sa punition devrait être: anba kod + l'exil.
Charly
Posté le 03/05/2011 22:07:37
Qui maintien le pays dans un état de calfeutrage permanent? Ceux étrangers comme traitres a leur patrie ont quelqu'intérêts à ce chaos social pour justifier les émoluments de leurs «missions». Il n'est pas étonnant qu'entre détracteurs du système politique (système que le pays tente de mettre en place depuis 1986, non pas pour revenir en arrière comme le souhaite l'ex Dictateur, ou marcher vers une impasse populiste désormais impopulaire avec la victoire de Martelly) , entre ces apprentis détracteurs, au nombre desquels figure en bonne place ce sacré Président en mai 2011 (du CEP le plus pourri de toutes les formations de CEP qui aient pu exister jusqu'ici) aujourdhui comme hier on se renvoit fairplay les responsabilites. Mais Il faut rendre a Caesar ce qui est a Caesar et faire grâce a Sabala qui s'il était vivant aurait plaider a coup sur son retrait de cette abominable mascarade d'élection qu'on voulait servir a chaud a notre peuple affamé et sans logement. L'impunité serait un crime et elle doit cesser aussi en matière électorale. Toute fraude est fraude, tout crime est crime et personne n'était venu prendre la main à ces corrompus pour frauder ou justifier les crimes electoraux, pour leur apprendre a tricher en faveur d'un tel ou un tel et a recevoir en contre partie... Corruption et concussion de personnel public. C'est grave et très grave. Ne jouez pas Messieurs aux «Saintes n'y touchent» A bon entendeur...
pipo
Posté le 03/05/2011 21:04:13
Savez que Gaillot Dorsainvil représente les handicappés dans ce CEP. Ce n'est pas étonnant, il est un [modération]. Préval, pardon permuttons les lettres pervol savait ce qu'il faisait en montant ce CEP. Grace a Dieu Martelly les a pris au dépourvu.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n