iciHaïti - Diaspora : Invitation à la commémoration de la Bataille de Vertières

iciHaïti - Sécurité : Une ambulance de la Croix Rouge sous les balles

iciHaïti - Environnement : Petit-Goâve de nouveau sous les eaux

iciHaïti - USA : L’Ambassadrice Sison encourage une solution à la crise, non-violente et démocratique

iciHaïti - Petit-Goâve : Arrestation de 3 jeunes racketteurs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Environ 500,000 armes à feu illégales au pays

Haïti - Politique : «Entente Politique de Transition», texte de l’accord de l’opposition

Haïti - Diplomatie : Nouvel Ambassadeur du Chili en Haïti

Haïti - FLASH : Un ancien marine américain arrêté à l’aéroport international en possession d’armes de guerre


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%
15/10/2019 10:28:40

Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%
Selon le dernier rapport du Secrétaire général de l’ONU António Guterres au Conseil de Sécurité sur la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minujusth), le nombre d’homicides signalés en 2019 a augmenté de 17 % par rapport à 2018, 698 affaires ayant été recensées entre le 1er janvier et le 8 octobre, contre 594 durant la même période l’année précédente.

Les deux tiers de ces homicides ont été enregistrés dans le département de l’Ouest, où la criminalité en bande est la plus importante. En outre, 34 policiers ont été tués entre le 1er janvier et le 24 septembre 2019, contre 17 pour toute l’année 2018. Cette montée de la criminalité rend certaines zones dangereuses, comme le quartier de Martissant à Port-au-Prince où la population s’est mise à protester contre la liberté d’action laissée aux criminels armés, qui sévissent en toute impunité et dans le complet mépris de l’autorité de l’État.

Ces tendances préoccupantes de la criminalité font peser un fardeau supplémentaire sur les services nationaux de police. Or ceux-ci ont déjà grand peine à s’acquitter des versements qu’ils doivent aux prestataires de services et à répondre aux besoins les plus élémentaires des policiers, dont les capacités opérationnelles sont par conséquent limitées et dont la Direction se voit contrainte de faire des choix opérationnels difficiles.

En dépit de ces pressions, la police nationale a mené des opérations contre les bandes organisées. L’arrestation d’un chef de bande le 22 juillet https://www.haitilibre.com/article-28309-haiti-flash-le-dangereux-chef-de-gang-arnel-enfin-capture-par-la-pnh.html a renforcé la confiance dans l’institution et eu un effet positif sur la façon dont la population perçoit sa sécurité. Dirigée par les services de renseignement, avec un appui limité de la Minujusth qui a déployé une unité de drones à cet effet, l’enquête a prouvé la capacité de la police nationale à planifier et exécuter des opérations.

La police nationale a renforcé ses capacités en procédant à des recrutements, avec le soutien de la Minujsth Depuis l’adoption du plan stratégique de développement 2017-2021 de la police nationale, trois promotions comprenant 2,370 élèves, dont 453 femmes, ont été incorporées aux forces de police, la dernière en date étant la 30e promotion qui a terminé sa formation le 8 août. Ces recrues ont porté le nombre de policiers du pays à 15,404, dont 10,5 % de femmes.

En outre, 67 agents de la police nationale ont été promus au rang de Commissaire de police le 1er août, https://www.haitilibre.com/article-28392-haiti-securite-graduation-de-67-nouveaux-commissaires-de-police.html après avoir suivi une formation de 7 mois. Si la police nationale semble en bonne voie d’atteindre l’objectif des 18,000 agents d’ici à décembre 2021, elle devra redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs fixés dans son plan quinquennal de 1,51 agent pour 1,000 habitants (actuellement 1,33) et de 12 % de femmes dans ses effectifs.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28392-haiti-securite-graduation-de-67-nouveaux-commissaires-de-police.html
https://www.haitilibre.com/article-28309-haiti-flash-le-dangereux-chef-de-gang-arnel-enfin-capture-par-la-pnh.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pipo
Posté le 15/10/2019 11:10:14
C'est inacceptable. L'ONU quel sont vos commentaires? Droit de l'homme? Bien sur les policiers n'ont pas de droit.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n