iciHaïti - Covid-19 : Détérioration attendue de la situation de la sécurité alimentaire

iciHaïti - Environnement : «Nos solutions sont dans la nature»

iciHaïti - Politique : Visioconférence entre Jovenel Moïse et Danilo Medina

iciHaïti - OIM : Formation sur la gestion des cas de migrants vulnérables face au Covid-19

iciHaïti - Covid-19 : 20,000 masques pour les associations culturelles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 24 mai 2020

Haïti - Abus sexuel : Le journal «The Guardian» récidive, la Fédération de Football dénonce

Haïti - Petit-Goâve : Arrestation de 18 membres du Foyer Spirituel des Consciences Unies

Haïti - FLASH : 53 nouveaux cas et 136 cas suspects en 24 heures


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Réponse du Président Martelly aux Sénateurs contestataires
10/07/2011 10:19:54

Haïti - Politique : Réponse du Président Martelly aux Sénateurs contestataires
À son retour d'Espagne, samedi, le Président Michel Martelly, dans le bras de fer qui l’oppose au Parlement, dont une partie rejette la candidature du Premier Ministre désigné, le Chef de l’État a réitéré sa ferme volonté d'avoir Me Gousse comme Chef de son Gouvernement.

« Il y a beaucoup de personnes qui attendent un Gouvernement [...] il n’y a personne qui est plus pressé que moi [...] J'ai eu la largesse d'esprit de soumettre une liste dix noms [...] je n'ai fait aucune pression pour qu'un nom soit privilégié [...] les commissions ont retiré 7 noms de cette liste, cela veut dire que n'importe lequel des trois noms restant, peut être bon [...] Il est vrai qu'il y a eu quelques réticences, suite à mon choix, il y des personnes qui ne comprennent pas. J'ai demandé de me donner la chance de choisir la personne avec qui j'aurai rapidement un État de droit, avec qui, rapidement je vais impulser un mouvement d'ordre et de Paix dans le pays et finalement débloquer la situation du pays. »

Au sujet de la résolution prise publiquement, par 16 Sénateurs, de rejeter par anticipation le Premier Ministre désigné Me Bernard Gousse, le Président Martelly a trouvé cette démarche « peu élégante [...] il y avait des moyens pour discuter, ils pouvaient m'appeler s’il y avait quelque chose [...] Je vous confirme que M. Gousse reste et demeure mon choix et qu'il se présentera à la chambre mardi [...] Je ne peux même pas imaginer la possibilité que Monsieur Gousse ne passe pas [...]

Jusqu'à présent je ne sais pas si c'est un jeu ou de la politique, mais d'après mon équipe, nous avons près de 18 Sénateurs qui sont prêt à ratifier M. Gousse [...]C'est lorsqu'ils vont lever le bras, devant le peuple, devant la Nation que nous saurons vraiment, mais pour le moment, d'après les négociations, d'après les consultations, nous avons près de 18 sénateurs qui sont favorable. [...] Je vais continué de rencontrer les parlementaires [...] nous attendrons que les chambres ou l'Assemblée décident, et à partir de ce moment là, nous pourrons dire comment nous allons avancer... »

Il n’en reste pas moins vrai, qu’il est impossible dans un Sénat composé de 30 Sénateurs d’avoir 16 voix contre et 18 voix pour à moins que certains Sénateurs, qui se sont déclaré publiquement contre le choix de Me Bernard Gousse, jouent un double jeu...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3340-haiti-politique-rejet-du-premier-ministre-designe-par-anticipation.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lakay toutan
Posté le 11/07/2011 19:01:50
Une campagne de charme semble bien orchestrée pour faire accepter les quatre volontés de Michel Martelly, j'ai envie de voir comment il va réagir en fin de compte, même si sa façon de parler fait peur, mais on doit se demander si les haitiens ne méritent pas vraiment ce genre de Président [hors sujet]
homo21
Posté le 11/07/2011 11:15:05
Je suis pour une solution négociée mais je peux comprendre la position du président Martelly. Une source ne peut produire de l'eau douce et de l'eau salée à la fois. Ou bien elle donne de l'eau douce ou bien elle donne de l'eau salée. Le changement ou la continuité. Je demanderai aux parlementaires de laisser le Président libre sans pourtant lui donner un chèque en blanc. «Kite l ale na kenbe l devan».
bonzouti
Posté le 11/07/2011 10:10:49
C'est dommage qu'Haiti est devenu encore une fois colonisé par ces personnes qui depuis des temps s'enrichissent au détriment du peuple souffrant. Nous sommes encore patient à cette crise, mais ils peuvent s'attendre a leur rétribution sous peu.
Kool Groove
Posté le 11/07/2011 08:49:22
@Jaguar -- Les Parlementaires ne jurent que par Bellerive, alors que l'électorat avait dit non au règne Prévalien. Avec Bellerive comme PM, et un Parlement né de l'INITE, on ne fera qu'assurer la pérennité de Lavalas et de ses variantes inutiles.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n