iciHaïti - CEP : Précisions pour rétablir la vérité et éviter la désinformation

iciHaïti - Nécrologie : Hommage à Serge Ducoste, de la Ministre des sports

iciHaïti - Conseil de l’Université : Une femme comme représentante au CEP

iciHaïti - Environnement : Suivi de la construction du quai à la Baie-des Moustiques

iciHaïti - Taïwan : 1,5 million de dollars pour le programme «Kore Pèp»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : Des présumés cas d’Anthrax en Haïti, déclenchent l’alerte sanitaire chez nos voisins dominicains

Haïti - Économie : Réouverture du bureau de développement commercial de la Chine en Haïti

Haïti - Politique : Une délégation américaines attendue ce lundi en Haïti

Haïti - Qualif. Mondial U-20 Chili 2025 : Nos Grenadiers écrasés par le Mexique [4-0] (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Jean Max Bellerive, convoqué par la «Commission justice et sécurité»
01/08/2011 10:56:18

Haïti - Politique : Jean Max Bellerive, convoqué par la «Commission justice et sécurité»
Jean Max Bellerive, Ministre de la Justice et de la Sécurité publique par intérim, est convoqué ce mardi par la « Commission justice et sécurité » de la chambre des députés.

Une convocation relative à l’enquête ouverte suite au décès du Député Dionald Polyte et aux mandats d’amener émis par Me Sonel Jean-François, le Commissaire du Gouvernement à l’endroit de Gaillot Dorsinvil (le Président du CEP), Ribel Pierre et Léonel Raphaël, membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP).

L’ex-Premier Ministre démissionnaire, devrait être accompagné pour cette audition, par les Commissaires du Gouvernement de Port-au-Prince, des Cayes et de Mirebalais.

Vendredi dernier, Reynold Georges, l’avocat des 3 conseillers du CEP au centre d'un conflit avec le Commissaire du Gouvernement, s’est rendu au Parquet pour défendre ses clients. L’avocat en a profité pour lancer une mise en garde à Mario Andrésol, le Chef de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et à Gotson Orélus, le Chef de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) de ne pas exécuter le mandat d’amener pour malversations et associations de malfaiteurs émis à l’encontre des 3 membres du CEP.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3388-haiti-justice-mandats-d-amener-contre-dorsinvil-et-2-conseillers-du-cep.html
https://www.haitilibre.com/article-3426-haiti-justice-operation-de-police-au-cep-ils-n-etaient-pas-la.html

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 02/08/2011 07:06:15
Bellerive n'est pas aussi clean que ca. J'étais en Haiti lors du naufrage de Daniel Rouzier à la chambre basse. S'il faut en croire les rumeurs entourant cette affaire, Bellerive aurait été l'architecte du dit naufrage. Il aurait payé la coquette somme de 4 million USD à certains députés, dans l'unique but de saboter les chances de Rouzier. Raison? Rouzier voyait d'un mauvais oeuil les actions de la CIRH, et Bellerive s'y fait son beurre. On ne tue pas la poule aux oeufs d'or.
Synlas
Posté le 01/08/2011 15:43:56
Ce monsieur doit pouvoir répondre à la question suivante Pourquoi est-il Premier Ministre, Ministre et co-Président (CIRH)? N'y a-t-il pas d'autres haitiens compétents comme lui ou plus compétents que lui qui peuvent occuper deux de ces trois postes?
MPassionnementAyitienne
Posté le 01/08/2011 15:03:23
Espérons que les déclarations du Premier Ministre permettront de faire avancer ces différents dossiers qui entachent l’image d’Haïti présenté trop souvent comme un État où la corruption est institutionnalisée et où l’insécurité fait rage. Corruption/insécurité/crimes, Haïti doit s’affranchir de ces chaines qui empêchent son essor. Les présomptions de corruptions des membres de ce CEP décriés doivent être élucidées car nul n’est au-dessus de la Loi. La Nation Haïtienne a le droit de savoir. Ces messieurs devraient être les premiers à vouloir éclaircir cette accusation de malversation et association de malfaiteurs/aura de corruption qui les auréole et laver leur nom pour eux et l’Histoire s’ils n’ont rien à se reprocher [hors sujet]
Guy
Posté le 01/08/2011 14:31:02
Mr. Bellerive est entrain de remplir la tache ingrate a un moment difficile de notre histoire de peuple avec le cumul de postes sans précédent. Une vrai balle de ping pong entre l'Exécutif et le Parlement. Il doit accompagner des commissaires sur des questions relatives a la sécurité publique par devant le grand corps. Je questionne la volonté de nos représentants parcequ'ils se montrent très sélectifs. L'incident survenu lors du passage du President Martelly dans le nord passe comme une lettre a la poste. Est-ce une question de famille politique? Les experts de la présidence sont en droit de donner n'importe quelle couleur et conclusion a cette affaire suivant l'evolution de la conjoncture. D'une façon générale, quand nous nous adressons à des problemes de ce genre la règle du jeux doit-être connue de tous ; pas deux poids deux mesures. Le Secrétaire d'État a la Sécurité publique y sera-il a cette rencontre? Oh non! la démission est totalement consommée. Nous croyons tous que nous sommes des Haitiens la meme aune est donc valable pour tous.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n