Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - AVIS Sunrise Airways : Billets en attente à destination et en provenance de Cuba prolongés

iciHaïti - Bahamas : 191 boat-people haïtiens interceptés

iciHaïti - Artibonite : 5 passagers d’un autobus enlevés

iciHaïti - Festival des Musiques du Monde : Spécial Haïti-Bénin

iciHaïti - Nécrologie : La talentueuse «Nègès Da» nous a quitté à l’âge de 8 ans


+ de nouvelles


Haïti - Politique : Michel Martelly sort de son silence et évoque l’assassinat de Jovenel Moïse (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #679

Haïti - Tourisme : Retour du premier bateau de croisère en Haïti

Haïti - Assassinat Moïse : L’audition de Rodolphe Jaar reportée de 30 jours aux USA


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Sénat dénonce une campagne d'intoxication
06/01/2022 08:44:43

Haïti - Politique : Le Sénat dénonce une campagne d'intoxication
Le Bureau du Sénat dans une note daté du 5 janvier2022, portant la signature du Sénateur Joseph Lambert, Président de la Chambre haute « […] dénonce avec force les manœuvres de diversion et d'intimidation planifiées et mises en œuvre par les laboratoires occultes qui travaillent à la déstabilisation du Sénat depuis quelques temps. L'objectif de cette campagne d'intoxication consiste en réalité à discréditer davantage le Grand Corps pour préparer l'opinion publique à consommer naïvement le projet dictatorial et inconstitutionnel de renvoi du tiers du Sénat au deuxième lundi de janvier 2022.

Le Bureau invite la population à ne pas se laisser prendre au piège bien connu des apprentis dictateurs qui veulent, par tous les moyens, éliminer tous ceux et toutes celles auxquels le peuple haïtien a délégué l'exercice de la souveraineté nationale, au regard de l'article 58 de la Constitution. Par cet artifice, ils rêvent d'établir un régime fort, où la totalité des pouvoirs est concentrée entre les mains d'une seule personne qui, elle-même, ne tire sa légitimité d'aucune entité constitutionnelle et démocratique.

Par ailleurs, le Bureau exhorte les Sénateurs à ne pas se laisser intimider par ces viles et indécentes manipulations politiques et ces campagnes d'intoxication, tout en les invitant à continuer à défendre l'Institution sénatoriale, la démocratie et le peuple haïtien. »

Par ailleurs rappelons que le Président du Sénat Joseph Lambert a organisé une rencontre en début d’année avec les agents de sécurité et a passé des consignes claires de se mettre en position de combat pour défendre le mandat des 10 sénateurs restants.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-35634-haiti-flash-fin-du-mandat-des-senateurs-en-2023.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 06/01/2022 09:37:08
Normalement,vue l'illegalite de ce gouvernement, le de facton'a aucune provision ni autorite constitutionnelle pour renvoyer qui que ce soit. Par ailleur, quant a lui le de facto nomme par Jovenel Moise, son mandait prendra fin le 7 fevrier prochain, la date ou le defunt devait termine sa presidence.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n