iciHaïti - Humanitaire : Taïwan soutien financièrement le Programme «Kore Pèp»

iciHaïti - Culture : Le Centre d’Art fait l’acquisition de «Guede Papillon» de Dubréus Lhérisson

iciHaïti - Humanitaire : La faim atteint des niveaux records, le PAM accélère son aide alimentaire

iciHaïti - Concours : Prix littéraire Henri Deschamps 2024

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (Mars 2024)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Agriculture : Début de construction d’un canal d’irrigation de 5 km à Malfety

Haïti - FLASH : Faux arrêté nommant les membres du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Pirates : Un bateau transportant 1,500 sacs de riz détourné

Haïti - AVIS : L’Ambassade du Brésil reprend partiellement ses services


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Incarcéré à 15 ans sur une fausse accusation, il passe 3 ans en prison sans jugement
28/02/2022 09:26:35

Haïti - Justice : Incarcéré à 15 ans sur une fausse accusation, il passe 3 ans en prison sans jugement
À 15 ans, « Renel » (nom fictif pour préservé l’anonymat) a été en détention sans jugement durant 3 ans, accusé à tort d'avoir volé deux canards à un commerçant.

« Un jour, quand j'avais 15 ans, j'ai décidé d'assister à un festival dans ma ville après l’école pour m'amuser avec mes amis. Une fois là-bas, un commerçant local que je connaissais de vue est soudainement arrivé et il a commencé à me crier dessus très en colère […] Quelqu’un lui avait volé deux canards et il pensait que c'était moi. J'ai essayé de lui expliquer qu’il s’agissait d’un malentendu, mais il m'a soudainement giflé au visage […] et m’a traîné par le poignet jusqu'au commissariat des Cayes […] Après avoir entendu les accusations de vol contre Renel […] Ils m'ont mis derrière les barreaux dans une cellule pleine d'hommes » a raconté « Renel ».

Après 3 ans en détention sans aucun jugement, le cas de « Renel » a été pris en charge par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) « C’était facile de voir la gravité du cas de « Renel ». Il avait été emprisonné pour un délit mineur alors qu’il était encore enfant. Il s’apprêtait à passer sa jeunesse derrière les barreaux d’une cellule sans que personne ne s’occupe de sa défense légale», a déclaré Wegbert Chery, responsable d’évaluation au PNUD.

« Je savais par expérience que la détention provisoire prolongée existait en Haïti, mais cet enfant était si incroyablement vulnérable aux failles du système que j'ai décidé de porter immédiatement l'affaire à l'attention du Bureau d’Assistance Légale (BAL : une initiative du PNUD, du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH) et du Ministère haïtien de la Justice »

« Renel » a été libéré plusieurs mois après l'intervention du PNUD et lutte maintenant pour se réadapter à son ancienne vie.

Lire aussi sur la détention provisoire en Haïti :
https://www.haitilibre.com/article-25697-haiti-justice-haiti-en-tete-de-liste-des-personnes-emprisonnees-sans-condamnation.html
https://www.haitilibre.com/article-25602-haiti-justice-74-des-detenus-en-haiti-n-ont-jamais-ete-jugees.html
https://www.haitilibre.com/article-23929-haiti-justice-3-ans-de-detention-preventive-pour-un-vol-de-telephone.html
https://www.haitilibre.com/article-20317-haiti-justice-gustavo-gallon-juge-severement-le-systeme-carceral-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-13254-haiti-justice-89-des-detenus-du-penitencier-national-en-detention-preventive-prolongee.html

HL/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 01/03/2022 06:58:33
Voilà la preuve de la faiblesse de notre pays. À considérer le cas dans sa globalité, on peut affirmer sans aucun doute que la justice haïtienne contribue à enfoncer les jeunes au lieu de leur donner la chance de se préparer à un avenir prometteur. Alors que ce cas fait la une sur le web, on peut se demander comment les juges, avocats et politiciens se sentent devant la jeunesse du pays? Ont-ils des enfants ces gens-là? Se pourrait-il qu'ils se soucient de leurs progénitures alors qu'ils méprisent les autres? Définitivement, nous avons un très long chemin à parcourir avant de faire de ce pays un endroit où il fait bon vivre.
Tonton Hora
Posté le 28/02/2022 12:52:36
Il a fallu l'intervention d'un etranger pour qu'un citoyen Haitien puisse trouver justice. Peut on vraiment faire confiance a la Justice Haitienne?
pipo
Posté le 28/02/2022 11:10:19
Justice haitienne, une justice de vendue, rien ne marche, des innocents restent en prison, des coupables sont libérés. Spoliations, falsifications de documents, accusations fausses, voici le lot de la justice en Haiti.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n