iciHaïti - Culture : Remise de Prix aux lauréats(es) du Concours de dictée de la francophonie 2023

iciHaïti - Cap-Haïtien : Tournée d’inspection du Commissariat et des sous-commissariats

iciHaïti - Culture : Partenariat entre la La Bibliothèque Nationale d'Haïti et La Bibliothèque Nationale de France

iciHaïti - Politique : Fin de mission de la Cheffe du BINUH (vidéo discours du PM et de Mme La Lime)

iciHaïti - Canada : Mentorat et formation des femmes sur la transformation des produits agricoles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Coopération : Une délégation espagnole en mission au pays

Haïti - Politique : Le Président colombien Gustavo Petro se sent coresponsable de la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Nos Grenadiers écrasent Montserrat [0-4] et se qualifient pour la Gold Cup 2023 (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Où veut en venir le G16...?
27/08/2011 16:16:32

Haïti - Politique : Où veut en venir le G16...?
Marginalisé par le Chef de l’État, dans le processus de négociations en vue de la désignation du prochain Premier Ministre, le G16 a présenté vendredi, 2 jours après la réunion avec les diplomates américains, un plan « de gouvernement » qui exprime d’avantage leur frustration qu’il apporte des solutions ou des idées nouvelles. Une opération de communication afin de les replacer sur la scène médiatique faute de l’être sur celle de la politique, dans le bras de fer qui les opposent au Chef du Gouvernement ou une façon de reprendre l’initiative de l’offensive....

Dès le début, le G16 donne le ton « L'équation est pourtant claire et sans inconnue le Président de la République est élu avec une majorité confortable d'électeurs mais ne dispose pas d'une majorité parlementaire. Il est donc impératif d'ouvrir le dialogue entre l’Exécutif et le Législatif en vue d'installer un Premier Ministre qui s’appuie sur une majorité fonctionnelle, qu'il se doit de forger en vue d'assurer la stabilité et l'efficacité de son gouvernement. »

Principal responsable du rejet du second Premier Ministre désigné, Me Bernard Gousse, le G16 déclare « Il est puéril d'imputer à l'un ou l'autre des opérateurs politiques la responsabilité de cet état de choses. La politique du bouc est émissaire ne fait que retarder, pour l'un comme pour l'autre, la concrétisation des promesses électorales... »

Alors que depuis près de 3 semaines, le G16 ne cesse de presser le Président Martelly de désigner le prochain Premier Ministre, le G16 déclare maintenant « Il ne serait pas convenable de lancer pour le moment un ou plusieurs noms de candidat à la Primature sans un effort préalable d'ouvrir les voies du succès. Une volonté sincère d'installer un gouvernement devrait pousser les acteurs à s'assoir paisiblement pour un dialogue positif et concluant...»

Le Sénateur Évallière Beauplan déplore que le Chef de l'Etat refuse de les rencontrer « 25 jours après le rejet du choix de Bernard Gousse, le président n'a jamais eu de rencontre avec nous, or, c'est nous la majorité. Son Premier ministre désigné ne pourra pas passer le cap au Sénat sans la majorité » Reprochant au Chef de l’État de passer la majorité de son temps « à des gesticulations inutiles »

Propos d'autant plus surprenant que les Sénateurs ne cessent de brandir la Constitution pour rappeler au Chef de l'État, qu'il doit dialoguer non pas avec les parlementaires, mais avec les Présidents des deux Chambres pour la désignation du prochain candidat à la Primature.

Reprenant des déclarations précédentes, le G16 revient à nouveau sur le profil idéal du prochain Chef de gouvernement et affirme l’impérieux besoin d’un dialogue inclusif, sans distinction aucune.... insistant sur l’obligation de trouver un compromis sur un partage raisonnable des responsabilités.

Le G16 prône le dialogue national [!] « Le Président d'Haïti devrait s'approprier les leviers de cette opération salutaire et sonner vigoureusement le ralliement derrière un tel projet qui aurait la vertu de vider les contentieux sociaux et politiques, de calmer les acrimonies et de renouer les liens du vouloir-vivre-ensemble qui constitue le ciment d'une nation, dans sa définition sociologique, sentimentale et émotionnelle »

Les Sénateurs Wencesclass Lambert, Evallière Beauplan et Simon Dieuseul Desras, moins nuancés, exigent de la Présidence, l’établissement d’un dialogue.

Reprenant à son compte, les récentes déclarations de la Société Civile https://www.haitilibre.com/article-3664-haiti-politique-critiques-et-preoccupations-de-la-societe-civile.html le G16 réclame la publication de l’amendement de la Constitution, la formation d’un Conseil Électoral Permanent, la reconduction de la CIRH conditionnel au départ de la Minsutah...

Sur le plan économique entre inflation et sécurité alimentaire on trouve l’absence du projet de loi des finances pour l’exercice 2011-2012 qui ne peut conduire qu’à la reconduction de la loi des finances de l’exercice 2009-2010... déplore le G16.

Quant au volet social, entre conseils, recommandations et exigences, c’est presque une déclaration de politique générale... la liste est interminable : construire des dizaines de milliers de logements, vider les camps et offrir des logements décents aux personnes déplacées, réaménager les infrastructures agricole, subventionner les intrants agricole, lutter contre le choléra, construire des routes et des hôpitaux ou accorder un 14 ème mois aux employés de la fonction publique... il ne manque que quelques ratons laveurs pour en faire «L’inventaire » de Jacques Prévert...

Un plan, dont l’application, conditionne le processus de ratification du nouveau Premier ministre ni plus, ni moins... semble dire entre les lignes le G16, qui dans cette démarche, sort de son rôle et emprunte dans ce rapport... celui d'un Premier Ministre...

Texte intégral de la déclaration du G16
https://www.haitilibre.com/article-3680-haiti-politique-texte-integral-de-la-declaration-du-g16.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


tetechargee
Posté le 28/08/2011 06:20:37
L'incohérence et par là la fragilité du G16 ne sont plus à démontrer. Vivement une réforme de la loi sur les partis politiques afin qu'Haiti ait enfin moins de partis politiques et que des partis vraiment dignes de ce nom.
onozailo
Posté le 28/08/2011 02:14:19
Il faudrait être naïf pour ne pas comprendre qui est la force obscure qui tire les ficelles derrière ce petit jeu nauséabond. Inclusion...! Tout est dit. Le Président Martelly a 3 possibilites pour mettre ces apatrides hors d'état de nuire et mettre enfin en œuvre ses promesses de campagne. 1- il laisse pourrir la situation en attendant la fin du mandat de certains sénateurs. Pas d'organisation d'élection, ceci devrait théoriquement laisser le tiers du sénat vacant. 2- il reconduit JM Bellerive le temps de conquérir le Parlement avec des candidats de son courant politique. 3- il se trouve deux transfurges  parmi les 16 marionettes. Aucun d'eux ne va refuser un ministère régalien tel que celui de la sécurité publique. Échec garanti pour le nouveau ministre qui mettra en lumière son incompétence à la direction d'un ministère hautement sensible ou tout action/inaction a un impact direct sur la population. Martelly n'aurait plus qu'a le dégager comme un fruit pourri. Le second transfurge ne pourrait pas refuser un poste d'ambassadeur en Suisse ou encore l'inutile Ministère des haitiens vivant a l'étranger. 
TiJoepou
Posté le 27/08/2011 22:34:14
Le Sénateur Beauplan joue à l'intelligent, pensant qu'il est roi parcequ'il est Sénateur. Le peuple doit comprendre que les Sénateurs sont également des élus comme le Président. Ils retardent les promesses qu'ils avaient faites au peuple. Donc, si vous dites que le chef de l'État retarde le processus d'approbation du Premier Ministre parcequ'il lui est impossible de répondre a ses promesses lors de sa campagne électorale. what about you guys? Vous êtes aussi des élus. Vous retardez le jeu parceque vous savez que vous avez menti au peuple lors de votre campagne. Quant a vous M. Beauplan Je vous comprends. Ti neg ap pase pi haut papa. Men songe que Deye yion mett dam'm gen yon pi mett dam'm.
Coffiady
Posté le 27/08/2011 21:22:11
A la traka papa chak moun ap kriyé pou zafè pa yo entretan péyi a ap jémi. pèp la sanront tròp se poul péyé konsékans la. Le Président doit savoir que pour améliorer la situation du peuple il faut choisir pour le pays le moins mal de tous les maux. puisque ce qui parait être bien est impossible. Diriger en dictateur est moins pire que diriger sans un gouvernement.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n