Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés

iciHaïti - Sécurité : 4 trafiquants de drogues arrêtés

iciHaïti - PNH : Échanges de tirs avec dangereux criminel en cavale

iciHaïti - Insécurité : Une religieuse italienne tuée par balles


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : La terre a tremblé au large de Jérémie

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #829

Haïti - Religion : Hommage du Pape François à sœur Luisa, morte en martyre en Haïti (Vidéo)

Haïti - Santiago : La DGM démantèle un gang de trafiquants de passeport et de visas haïtiens


+ de nouvelles



Haïti - ONU : Intervention du Chancelier haïtien Généus devant le Conseil de Sécurité
20/06/2022 09:28:54

Haïti - ONU : Intervention du Chancelier haïtien Généus devant le Conseil de Sécurité
Jeudi 16 juin dans l’après-midi devant le Conseil de Sécurité de l’ONU plusieurs Représentants de pays sont intervenus sur la situation en Haïti, dont Jean Victor Généus, le Ministre des Affaires étrangères d’Haïti.

Le Chancelier Généus a souligné de multiples défis, tels que la violence des gangs et la détérioration de la sécurité, cités dans le rapport du Secrétaire Général https://www.haitilibre.com/docs/SGreport-on-BINUH-FR.pdf et a affirmé que les autorités haïtienne ne restaient pas les bras croisés. « Le Gouvernement fait tout son possible pour normaliser la situation et la Police Nationale d’Haïti ont démantelé de nombreux gangs. Le Gouvernement a également décidé de ne ménager aucun effort pour dégager des ressources pour la Police Nationale. Avertissant que les gangs acquièrent des véhicules blindés et des armes létales par le biais de la contrebande »

Jean Victor Généus, a déclaré « […] il est urgent que la Police Nationale reçoive, dans les prochains jours, et non dans les semaines ou les mois à venir un soutien solide des partenaires internationaux pour mettre fin à cette situation inacceptable ».

« Les Amis d’Haïti doivent se déterminer à fournir rapidement du matériel, de la formation et d’autres soutiens pour aider la Police Nationale à rétablir la sécurité. »

Le Chancelier à souligné l’assistance des États-Unis, du Canada et de la France et également noté le soutien bilatéral fourni par d’autres États membres des Nations Unies.

Il dit avoir pris note de la création du fonds commun multidonateurs du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) pour aider à lutter contre la violence des gangs et les crimes organisés, il a appelé à accroître la capacité du BINUH à faire face au niveau sans précédent de violence et de crimes dans le pays. « La sécurité est un bien public et une priorité pour le gouvernement et le peuple d’Haïti. Il n’est pas concevable de tenir des élections démocratiques libres dans l’environnement actuel », a-t-il déclaré ajoutant « Il est également impératif de s’attaquer aux problèmes structurels, tels que le dysfonctionnement du système judiciaire, la corruption et la contrebande » appelant à une action internationale concertée.

Le Chancelier Généus a expliqué « Pour restaurer et fournir les services de base, la Police nationale doit reprendre des territoires aux gangs. Haïti ne peut pas perdre de vue le point important, qu’« une solution durable peut être rendue possible grâce au développement économique à long terme », a-t-il déclaré, établissant des liens entre le niveau de criminalité et l’extrême pauvreté.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-36950-haiti-politique-la-situation-en-haiti-est-alarmante-intervention-de-la-france-a-l-onu.html
https://www.haitilibre.com/article-36946-haiti-onu-intervention-au-conseil-de-securite-des-etats-unis-sur-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-36945-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-36934-haiti-onu-la-situation-d-haiti-devant-le-conseil-de-securite.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Grandin Labastie III
Posté le 21/06/2022 09:53:53
Si nous voulons sauver le pays des gangs, il n'y a pas d'autre remède que l'état de siège, le couvre-feu, la nationalisation des entreprises (de sécurité) privées, le limogeage des camarades des gangs au sein du gouvernement et la mobilisation très musclée des les FADH, le BESAP et un sauvetage d'anciens militaires volontaires du bataillon Dessalines et Léopards. Faites ce que le Président salvadorien a fait [hors sujet]
Agrippa
Posté le 20/06/2022 15:21:38
Alors si les autorités qui dirigent le pays savent quelles armes possèdent les bandits et comment ils les obtiennent, pourquoi ils ne mettent pas les ports et aéroports sous surveillance ? C'est ainsi que ça se fait dans n'importe quel pays du monde. Pas besoin d'être un brillant scientifique pour adopter cette stratégie. Si cette décision n'est pas prise, il y a complicité quelque part. Un véhicule blindé n'est pas livré dans un petit sac de magasinage.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n