Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - AVIS Diaspora : Calendrier des Consulats mobiles (Floride)

iciHaïti - U-17 : Nos Grenadiers U-17 victorieux [2-1] lors de leur 2e test-match

iciHaïti - Vrai et Faux : Précisions sur la journée de troubles aux Gonaïves

iciHaïti - Insécurité : Un chauffeur de la Brigade médicale cubaine enlevé

iciHaïti - Pérou : Un autobus tombe dans un ravin, 8 haïtiens tués


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diplomatie : L’Ambassadeur d’Haïti réitère à l’OEA sa demande d’intervention d’une force étrangères

Haïti - FLASH : La Jamaïque prête à déployer des militaires et policiers en Haïti

Haïti - Économie : Perte de plus de 3,500 emplois annoncée dans le secteur textile

Haïti - FLASH : L’inflation proche de 50% (décembre 2022)


+ de nouvelles



Haïti - Rep. Dominicane : 6,492 haïtiens en situation migratoire irrégulière rapatriés en une semaine
23/11/2022 09:41:07

Haïti - Rep. Dominicane : 6,492 haïtiens en situation migratoire irrégulière rapatriés en une semaine
Mardi 22 novembre 2022, la Direction Générale des Migrations (DGM) a annoncé qu'au cours de la semaine dernière, conformément aux dispositions de la loi 285-04 sur la migration, elle avait rapatrié dans leur pays d’origine 6,492 haïtiens qui vivaient sur le territoire dominicain en situation migratoire irrégulière

Les opérations de contrôle migratoire ont été menées dans diverses provinces et communautés : Santo Domingo (1,871 haïtiens détenus), Santiago (1,744), La Vega et Jarabacoa (263), Dajabón (549), Elías Piña (1,076), Jimani (345), silex, (194), Benerito (366) et Los Pilones (84).

Dans lson communiqué la DGM ils ont indiqué que les équipes de contrôle étaient renforcées avec des agents du Corps spécialisé de sécurité des frontières (CESFRONT), des membres de l'armée dominicaine, des agents de la police nationale et autres.

La DGM souligné que le personnel impliqué dans ces opérations est dûment formé afin que l'intégrité des migrants soit garantie dans le processus et qu'il soit mené avec une « attitude humanitaire ». Ajoutant que « Dans ces opérations Directeur Général de la DGM Venancio Alcántara, avait donné des instructions précises afin que les droits des personnes arrêtées et détenues, soient toujours respectés conformément aux dispositions de la loi sur les migrations qui réglemente la présence des étrangers dans le pays. »

Des haïtiens bloquent le passage frontalier vers Dajabón :
Depuis le lundi en signe de protestation contre ces rapatriements massifs, des haïtiens ont fermé et soudé la porte binationale (du côté Ounaminthe), qui donne accès à Dajabón. Les manifestants très motivés se plaignants des mauvais traitements (selon les haïtiens rapatriés) que leurs compatriotes subissent lorsqu'ils sont détenus par des agents de la DGM. Ils assurent disent que le blocage du poste frontière se poursuivra jusqu'à l'arrêt des rapatriements et que soit garanti un meilleur traitement aux personnes rapatriées…

Conséquences, les activités commerciales du marché binational de Dajabón ont été suspendues faute d’acheteurs et de nombreux camions sont bloqués des deux côtés de la frontière…

Rapatriements d’enfants non accompagnés, la DGM nie les faits :
Par ailleurs, lundi 21 novembre Un porte-parole de l’UNICEF a affirmé sur la chaîne de télévision CNN, que la République Dominicaine avait rapatrié en Haïti des centaines d’enfants sans leurs parents et que l’organisation avait reçu au moins 1,800 enfants non accompagnés rapatriés par les autorités dominicaines de l’immigration en Haïti depuis le début de l’année.

Réagissant à cette information, Venancio Alcántara de la DGM a nié l'existence de rapatriements de mineurs de nationalité haïtienne séparés de leurs parents. Il a expliqué qu’il existait des procédures spéciales, dans le respect des droits de l'homme et du respect de la loi, pour ce type de situation dans lesquelles des enfants sont impliqués, il a précisé que lorsque ce type de situation se produit, quant il n’est pas possible de localiser les parents « les enfants sont confiés directement au Conseil National de l'Enfance et de l'Adolescence (Conani) qui s'en occupe. »

Lire aussi :
https://www.icihaiti.com/article-38185-icihaiti-rep-dominicaine-haiti-condamne-le-traitement-des-haitiens-rapatries.html
https://www.haitilibre.com/article-38144-haiti-politique-l-ancien-pm-claude-joseph-insulte-le-president-abinader.html
https://www.haitilibre.com/article-38104-haiti-flash-les-haitiens-expulses-massivement-de-la-republique-dominicaine.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n