Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Hommage : 100e anniversaire de naissance de la peintre Luce Turnier

iciHaïti - AVIS : Un médicament contrefait circule en Haïti

iciHaïti - Éducation : Lutte contre les violences en milieu scolaire

iciHaïti - Diaspora : L’Ambassade d’Haïti à Ottawa a lancé son premier club de lecture

iciHaïti - Alerte Sanitaire : Médicament contrefait


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : L’OMS aux côtés du Ministère de la Santé Publique

Haïti - Justice : Le juge Al Duniel Dimanche, rappelé à l’ordre par le CSPJ

Haïti - Crise : Situation en Haïti (février 2024)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Position de la Société Barbancourt sur la note de presse du secteur privé des affaires
10/12/2022 08:35:02

Haïti - Économie : Position de la Société Barbancourt sur la note de presse du secteur privé des affaires
Suite à la publication d’une note de presse, jeudi 8 décembre 2022, où les principales associations d'entreprises et d'entrepreneurs du pays et d’hommes d’affaires s’unissent pour une réformes des pratiques commerciales internes pour promouvoir la transparence, la concurrence loyale et le strict respect des normes éthiques et juridiques, La Société du Rhum Barbancourt dans un mail envoyé aux différentes organisation dit s’associer à la démarche, mais n’accepte pas comme co-signataire de cette note, la présence d’hommes d’affaires délinquants et «contrebandiers»...

Mail de La Société du Rhum Barbancourt :
« […] Nous avons lu avec intérêt la note de presse du secteur privé parue sur les réseaux sociaux ce jeudi 8 décembre 2022 https://www.haitilibre.com/article-38327-haiti-crise-le-secteur-prive-propose-des-nouvelles-regles-d-affaires-et-4-mesures-concretes.html . Tout en appréciant l’effort de solidarité et la recherche d’une solution pérenne à la grave crise haïtienne qui transpire de la note, La Société du Rhum Barbancourt S.A (SRB) se doit d’attirer l’attention de tous sur les 2 points suivants :

  • La signature de la note par la Présidente du CCIHC sans consultation préalable des membres du Conseil d’Administration tranche avec l’engagement en faveur de la démocratie et du pluralisme prônés par les signataires. En effet, a aucun moment, celle-ci n’a été soumise а l’appréciation des membres du CA qui n’ont pas, à notre connaissance, mandaté la Présidente а engager publiquement notre association.

  • Écrite de manière générale et absolue, la note de presse du secteur privé du 8 décembre 2022 laisse la désagréable impression que l’absence de transparence, de concurrence loyale, et de respect des normes éthiques et juridiques constituent le “fonds de commerce” de toutes les entreprises en Haïti. Certes, La SRB croit qu’une rédemption sincère est le premier pas vers le changement souhaité par tous les haïtiens. Cependant, La SRB ne peut accepter que les entrepreneurs qui, envers et contre tout, s’efforcent de respecter leurs obligations citoyennes envers l’État et la communauté, soient mis au même rang que certains hommes d’affaires délinquants. La Société du Rhum Barbancourt S.A depuis plus de 10 ans subit la concurrence déloyale d’entrepreneurs contrebandiers qui ont inondé le marché de boissons alcoolisées étrangères sans s’acquitter des droits et taxes dus à l’État.

La Société du Rhum Barbancourt S.A, appelle de ses vœux une solution à notre crise récurrente et l’avènement d’une ère de prospérité pour tous les habitants de ce pays. Elle donne en outre la garantie qu’elle est disposée à apporter sa pierre dans la refondation des structures de notre société toutes les fois que ce processus est mené dans la transparence et le respect des principes participatifs. […] »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-38327-haiti-crise-le-secteur-prive-propose-des-nouvelles-regles-d-affaires-et-4-mesures-concretes.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 10/12/2022 13:35:54
En effet, le secteur privé des affaires, dans sa note, aurait dû préciser qu'il se démarquait de certains hommes d'affaires sur qui pèsent des soupçons liés à la contrebande et à d'autres activités illégales sanctionnées par la loi. C'est un bon point. Je pense que le secteur privé des affaires sentant la soupe chaude et le terrain brûlant, s'est dépêché de sortir son communiqué en catastrophe sans prendre le temps de se dissocier de façon convaincante de certaines entités fragiles et de consulter d'autres entreprises qui auraient aussi leur mot à dire.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n