iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs

iciHaïti - Politique : Le Canada sanctionne 3 chefs de gangs haïtiens

iciHaïti - PNH : Le P.M. aux Funérailles des 3 policiers de l’UTAG tués dans une embuscade

iciHaïti - 275e de Port-au-Prince : Discours à Paris du Conseillé Frinel Joseph (Vidéo)

iciHaïti - Mister Supranational 2024 : Haïti en compétition


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Gary Conille a procédé au lancement de la «Retraite gouvernementale» (Vidéo)

Haïti - PNH : Le P.M. a procédé à l’installation du nouveau Directeur Général (Vidéos)

Haïti - FLASH : Signature d’une entente sur le statut juridique de la Mission

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Plus de 500 tués et 300 blessés en 2 mois 1/2, «une force spécialisée doit être déployée d’urgence»
22/03/2023 08:58:42

Haïti - FLASH : Plus de 500 tués et 300 blessés en 2 mois 1/2, «une force spécialisée doit être déployée d’urgence»
Le bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) de l'ONU s'est dit « gravement préoccupé » par la montée en flèche de la violence extrême en Haïti.

« Les affrontements entre gangs deviennent plus violents et plus fréquents, car ils tentent d'étendre leur contrôle territorial à travers la capitale et d'autres régions en ciblant les personnes vivant dans des zones contrôlées par des rivaux » a déclaré Marta Hurtado la porte-parole du HCDH.

Du 1er janvier au 15 mars 2023, « 531 personnes ont été tuées, 300 blessées et 277 enlevées dans des incidents liés à des gangs qui ont eu lieu principalement dans la capitale, Port-au-Prince » a-t-elle déclaré aux journalistes à Genève, précisant que la plupart des victimes avaient été tuées ou blessées par des tireurs d'élite qui auraient tiré au hasard sur des personnes chez elles ou dans la rue.

Au cours des deux premières semaines de mars seulement, des affrontements entre gangs ont fait au moins 208 morts, 164 blessés et 101 kidnappés, a déclaré Hurtado ajoutant « Une force spécialisée doit être déployée pour aider d'urgence les autorités haïtiennes à faire face à un tsunami de violence des gangs, alors que les viols, les meurtres de tireurs d'élite et les enlèvements deviennent des menaces quotidiennes » ajoutant que Volker Türk, le Haut-Commissaire du HCDH a déclaré qu'il fallait agir maintenant.

« Nous appelons la communauté internationale à envisager de toute urgence le déploiement d'une force de soutien spécialisée limitée dans le temps dans des conditions conformes aux lois et normes internationales relatives aux droits de l'homme, avec un plan d'action complet et précis […] Les gens doivent pouvoir rentrer chez eux dans des conditions sûres et dignes » appelant les autorités à renforcer les capacités de la police nationale et à entreprendre une profonde réforme judiciaire, ainsi qu'à impliquer davantage de soutien de la communauté internationale.

« Compte tenu de la gravité de la situation, les recommandations du Haut-Commissaire Volker Türk sont plus urgentes que jamais » a-t-elle souligné.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-39099-haiti-flash-les-besoins-humanitaires-en-haiti-atteignent-des-sommets-alarmants.html
https://www.haitilibre.com/article-39073-haiti-flash-l-onu-avertit-que-les-gangs-sont-en-train-de-prendre-le-controle-d-haiti-videos.html
https://www.haitilibre.com/article-39020-haiti-onu-haiti-endure-des-conditions-de-violence-cauchemardesque-dixit-volker-turk.html
https://www.haitilibre.com/article-38989-haiti-flash-trafic-d-armes-a-feu-entre-les-etats-unis-et-haiti-en-hausse-rapport-2023.html
https://www.haitilibre.com/article-38823-haiti-flash-haiti-un-cauchemar-vivant-dixit-volker-turk-rapport-+-discours.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


L'observateur
Posté le 22/03/2023 14:09:43
La priorité absolue c'est de ramener la sécurité. Pour cela, il faut couper l'accès des gangs à la drogue, aux armes, aux munitions et à l'argent. Ça prend les moyens d'une force multinationale qui appuierait les forces de l'ordre en leur fournissant matériel équipement formation. Ça prend aussi des actions fortes pour stabiliser les prix et restaurer une économie moribonde. Les gangs c'est aussi l'expression du désespoir et de la souffrance du peuple haitien
Rey
Posté le 22/03/2023 10:33:43
Si l'ONU veut aider Haiti vraiment, l'ONU doit le faire le plus vite que possible, je crois qu'on parle trop de la souffrance du peuple, il suffit de agir sans retard et maintenant .
pipo
Posté le 22/03/2023 09:46:40
Finalement les nations unis admettront que la re-education et la re-insertion n'est pas applicable a ces criminels digne du Cinquième Cavalier de l'Apocalypse.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n