iciHaïti - Télévision : Le CONATEL accorde une licence d'Exploitation IPTV à la NATCOM

iciHaïti - Championnat de D1 (2024-2025) : Composition des 3 Groupes

iciHaïti - Nécrologie : Note de Sympathie de la FIFA

iciHaïti - AMH : Vague d'enlèvements de médecins en Haïti

iciHaïti - Securité : Les activités diplomatiques des Bahamas vont reprendre en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Social : Augmentation des violences sexuelles à l’égard des femmes et des filles

Haïti - CONATEL : Renouvellement de la Licence de Starlink

Haïti - FLASH : Le Gouvernement décrète l'état d’urgence, début des opérations (vidéo P.M. adresse à la Nation)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : Haïti fait partie des 7 pays au monde confrontés à un manque extrême de nourriture (Rapport)
07/05/2023 09:00:23

Haïti - Social : Haïti fait partie des 7 pays au monde confrontés à un manque extrême de nourriture (Rapport)
Selon le Papport Mondial sur les crises alimentaires (GRFC) 2023, pour la première fois dans l'histoire de l’échelle IPC Integrated food security Phase Classification Haïti fait partie des 7 pays au monde qui sont confrontés à un manque extrême de nourriture.

Haïti avait plus de 19,000 personnes en Phase 5 entre septembre 2022 et février 2023 dans la commune de Cité Soleil où la violence des gangs a gravement compromis les chaînes d'approvisionnement et contraint les gens à rester chez eux.

Les autres pays concernés par un manque extrême de nourriture sont : la Somalie (214,000 personnes) ; le Soudan du Sud (87,000) ; le Yémen (31,000) ; l’Afghanistan (20,300) ; le Nigeria (3,000) et le Burkina Faso (1,800).

En Haïti, la population est confrontée à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë (IPC Phase 3) qui pourrait légèrement augmenter en raison de l’insécurité urbaine et de la violence, de la forte inflation ainsi que des effets persistants des catastrophes naturelles antérieures 4,72 millions de personnes ou 48 % de la population analysée étaient ou sont en phase 3 entre septembre 2022 et février 2023.

Au dernier trimestre de 2022, le nombre de personnes confrontées à une crise (Phase 3 de l'IPC ou plus) était le plus élevé signalé au cours des 7 dernières années pour Haïti en raison de l'insécurité généralisée et de la violence des gangs dans les grandes villes, une crise macroéconomique caractérisée par sept années d'inflation à deux chiffres, 5 années de récession, des impacts d’aléas naturels dont le séisme de terre de 2021, https://www.haitilibre.com/article-34479-haiti-flash-seisme-de-magnitude-72-dans-les-nippes-maj-10am.html et la faible production agricole https://www.haitilibre.com/article-37619-haiti-agriculture-perspectives-de-la-securite-alimentaire-en-haiti-jusqu-en-janvier-2023.html

Près de la moitié de la population analysée était en IPC Phase 3 ou plus, entre septembre 2022 et février 2023. Sur les 32 zones analysées, 15 ont été classées en Urgence (IPC Phase 4), principalement dans le Grand Sud, le Haut Plateau et ses extensions dans le Nord, l'Artibonite, le Nord-Ouest, la Gonâve.

En savoir plus sur l'Échelle IPC :

Phase 1 :
Accès à une alimentation généralement adéquate et stable avec un risque modéré à faible de tomber graduellement dans des phases supérieures ;

Phase 2 : Insécurité alimentaire modérée / limité
Accès limité à une alimentation adéquate avec un risque élevé et récurrent de tomber graduellement dans la Phase 3, 4 ou 5 (en raison de la probabilité d’évènements adverses et d’une grande vulnérabilité) ;

Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique ;

Phase 4 : Urgence humanitaire
Insuffisance grave de l’accès à l’alimentation assortie d’une mortalité excessive, une malnutrition très élevée et en progression et un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d’existence ;

Phase 5 : Famine / Crise humanitaire
Grave perturbation sociale assortie d’un manque total d’accès à l’alimentation et/ou d’autres besoins de base dans laquelle la famine généralisée, la mort et le déplacement sont incontestables.

En savoir plus sur le Rapport mondial :
Le Rapport Mondial sur les crises alimentaires (GRFC) est publié par le Réseau d’information sur la sécurité alimentaire. Il est le document de référence sur l’insécurité alimentaire aiguë à l’échelon mondial, régional et national en 2022. Le Rapport mondial sur les crises alimentaires (GRFC) a pour objectif de réaliser une évaluation indépendante et consensuelle de l’insécurité alimentaire aiguë à même de documenter l’action humanitaire et les initiatives de développement.

Téléchargez le Rapport Mondial sur les crises alimentaires (GRFC) 2023 (PDF anglais 203 pages) : https://www.haitilibre.com/docs/GRFC2023-compressed.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n