iciHaïti - Social : Bonne nouvelle, des livres en prêt au «BiblioTapTap»

iciHaïti - Social : Emmanuela Eva Michel couronnée Miss Haïti Caraïbes 2019

iciHaïti - Carifesta XIV : Succès de la soirée «Haïti Country Night»

iciHaïti - Social : Billy Phrison «Mister Haïti Francophonie 2019»

iciHaïti - Éducation : Résultats Nationaux des examens de 9ème année AF (2018-2019)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Taux de réussite au Bac pour 9 département (2018-2019)

Haïti - Éducation : Reconstruction prochaine des lycées Cent Cinquantenaire et Marie Jeanne

Haïti - Éducation : Retard de paiement des subventions de manuels scolaires

Haïti - Météo : Dépression tropicale en formation, sous surveillance


+ de nouvelles



Haïti - Affaire Arnel Bélizaire : «Immunité ne veut pas dire impunité»
24/10/2011 09:59:43

Haïti - Affaire Arnel Bélizaire : «Immunité ne veut pas dire impunité»
Alors que les démêlés judiciaires du Député Arnel Bélizaire, ne cessent de susciter des réactions au sein de la population et « d'empoisonner » la vie du Parlement, le Directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), M. Pierre Espérance a tenu a s’exprimer sur cette affaire.

«... au niveau du RNDDH nous avons des informations sur les démêlés d'Arnel Bélizaire avec la justice [...] nous savons qu'il a été arrêté le 14 septembre 1995 pour abus de confiance et libéré le 18 septembre 1995. Il a été arrêté de nouveau, le 14 octobre 2004, pour détention d'armes automatiques illégales et s'est évadé le 19 février 2005. Le 2 juillet 2005, [alors qu’il était en cavale] il a été arrêté en République Dominicaine en relation avec une affaire de vol de véhicule et de détention d'armes automatiques illégales, les autorités dominicaine, l'on remit à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), le 3 juillet 2005 et le 4 juillet 2005, Arnel Bélizaire a été envoyé au pénitencier national...

Ces éléments montrent toutes les faiblesses qu'il y a au niveau des Palais de justice et de l'appareil judiciaire dans la façon dont ils délivrent les certificats de bonne vie et mœurs. Cela montre également les faiblesses qu'il y a, au niveau de la DCPJ, dans la façon dont elle compile les dossiers lorsqu'elle délivre un extrait de cassier judiciaire ... Toutes ces choses méritent d'être corrigées...

[...] le RNDDH informe les députés, que l’immunité ne veut pas dire impunité, lorsqu’un député a des comptes à rendre avec la justice, il faut que la Chambre agisse de manière responsable, pour permettre à la justice de faire son travail. Si les députés n'agissent pas, ils ne pourront pas savoir, qui sont les coupables et les innocents. Ils faut qu'ils respectent le pouvoir judiciaire.

Au niveau du RNDDH nous espérons que ce dossier va suivre son chemin pour que toute la lumière puisse être faite...»


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4081-haiti-affaire-arnel-belizaire-lettre-du-commissaire-du-gouvernement-a-sorel-jacinthe.html
https://www.haitilibre.com/article-4069-haiti-justice-la-justice-informe-la-chambre-des-deputes-que.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lanj
Posté le 07/11/2011 10:47:49
Ou donc est la moralité dans ce pays? Si au niveau de la Chambre des députés on ne peut obtenir au moins une relique de cette dignité haitienne pour laquelle tant de sang innocents à coulé, quel sera le profil du nouvel État qu'on se force chaque jour de mettre sur pied. Je comprends qu'on ne corrige pas une erreur par une erreur. Cependant, on risque de ne voir Mr Belizaire aucunement puni, pour aucun de ses actes malveillants envers la société haitienne et dominicaine. Le gouvernement de monsieur Martelly a peut-être mal agi dans l'arrestation de Mr Belizaire mais, le Parlement aurait bien pu se sauver la face avant même que les choses ne s'empire. Cependant, la bonne volonte de sortir cette Nation de sa misere leur manque tout simplement. Au contraire, je trouve dans l'acte posé par le gouvernement de Martelly, l'essence de toute bonne gouvernance qui veut qu'aucun ne soit au dessus de la loi et que chacun réponde de ses actes quelque soient sa fortune, son rang social, sa couleur ou son éducation. Cet acte tend aussi a décourager ceux qui veulent à tout prix confondre immunité et impunité. Bon courage messieurs!
natianie
Posté le 28/10/2011 12:00:42
@fred -- je suis entièrement d'accord avec vous.
fred
Posté le 28/10/2011 09:11:32
Tous ceux qui appuient ce député sont des [modération] comme lui. Il est temps qu'Haïti ait une justice car il y a trop de tolérance dans ce pays. Que la justice suive son cours.
neptune
Posté le 24/10/2011 20:33:01
Le CEP, n'avait pas fait son travail, c'était des élections frauduleuses, au niveau présidentielle l'international s'en est mélé, mais pour les parlementaires il n y a eu aucun contrôle, espérons qu'on va avoir un CEP digne de confiance cette fois, on en a assez des magouilleurs.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n