iciHaïti - Programme Biden : Plus de 184,000 haïtiens ont été approuvés et 90% sont aux USA

iciHaïti - Culture : 80e anniversaire du Cendre d’Art

iciHaïti - 221e du Drapeau : Message de l'Ambassadeur d'Haïti en Espagne Guy Lamothe

iciHaïti - CONATEL : Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l'Information

iciHaïti - Football : Deux rencontres amicales en haute altitude, pour nos Grenadières


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Des haïtiens pourraient devenir Béninois…

Haïti - FLASH : Barbecue affirme que ses hommes sont prêt à combattre la Mission menée par le Kenya

Haïti - FLASH : Ekuru Aukot au Kenya, tente une nouvelle fois de bloquer la Mission en Haïti

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : 45,628 haïtiens ont bravé la mort en traversant la jungle du Darién en 2023
28/12/2023 08:34:01

Haïti - Social : 45,628 haïtiens ont bravé la mort en traversant la jungle du Darién en 2023
Selon les chiffres des autorités panaméennes, de janvier 2023 jusqu’au 20 décembre, 45,628 haïtiens (dont près de 9,000 garçons, filles et adolescents) ont bravé la mort en traversant la jungle du Darién Gap de la Colombie au Panama, passage indispensable pour poursuivre leur route vers le Nord dans l'espoir d'atteindre le Mexique, les États-Unis ou le Canada à la recherche de meilleures conditions de vie.

Rappelons que la jungle du Darién est l’une des régions les plus dangereuses d'Amérique latine, longue de 266 km et d'une superficie d’environ 8,000 km2. Outre les dangers tels que des animaux sauvages et autres espèces venimeuses et des fleuves dangereux, les migrants font face à des organisations criminelles qui les volent ou exigent un paiement pour les guider ou les protéger durant leur voyage.

Une traversée pendant laquelle les migrants sont parfois volés, agressés ou violés en cours de route et où pas moins d’une centaine trouvent la mort chaque année au cours de ce dangereux périple, pour diverses raisons (agression, santé, animaux venimeux, rebelles etc…)



Après avoir traversé la jungle, les migrants arrivent d'abord à Bajo Chiquito où les autorités du Panama enregistrent leurs données et où ils dorment une nuit. Le lendemain, ils descendent la rivière Tuquesa en canoé (à leur frais) jusqu'à l'un des deux refuges existants à Darién.

Là-bas, connu par les migrants comme « l'ONU », il existe plusieurs organisations qui offrent une aide humanitaire et médicale ainsi que les autorités panaméennes, qui fournissent une aide alimentaire dans le cadre d'une opération unique sur le continent dans laquelle le gouvernement a investi ces dernières années. 70 millions de dollars, selon les données officielles.

Depuis Darién, les haïtiens poursuivre ensuite le trajet en bus (à leur frais) vers le Costa Rica voisin.



Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-39210-haiti-flash-explosion-du-nombre-d-haitiens-traversant-l-enfer-de-la-jungle-du-darien.html
https://www.haitilibre.com/article-38953-haiti-flash-le-panama-suspend-le-transport-des-migrants-par-bus-vers-le-nord.html
https://www.icihaiti.com/article-38519-icihaiti-migration-22-400-haitiens-sont-entres-illegalement-au-panama-en-2022.html
https://www.haitilibre.com/article-36681-haiti-flash-du-bresil-a-la-frontiere-americaine-couts-et-difficultes-du-trajet-pour-les-migrants-haitiens-carte.html
https://www.haitilibre.com/article-34962-haiti-flash-56-600-haitiens-ont-traverse-cette-annee-la-dangereuse-jungle-du-darien-colombie.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n