iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine

iciHaïti - Jérémie : Réouvertures des écoles

iciHaïti - Sécurité : RSF extrêmement préoccupée par les attaques de journalistes au pays

iciHaïti - Culture : Haïti lauréat du fonds d’aide à la production «Des mots à la scène»

iciHaïti - PNH : Premier bilan partiel 1 mort et 4 policiers blessés (officiel)


+ de nouvelles


Haïti - Économie : L’inflation poursuit inexorablement sa hausse

Haïti - Sport : Le boxeur américano-haïtien Patrick Day dans le coma

Haïti - FLASH : Très imposante manifestation carnavalesque antigouvernementale

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - AVIS : 30 Bourses d’études pour le Vietnam, inscriptions ouvertes


+ de nouvelles



Haïti - Affaire Bélizaire : Evans Paul veut désamorcer la crise
30/10/2011 12:53:36

Haïti - Affaire Bélizaire : Evans Paul veut désamorcer la crise
Dans l’affaire de l’arrestation du Député Arnel Bélizaire, Evans Paul leader du KID (Konvasyon Inite Demokratik) pense que c'est une bonne chose que le Député Bélizaire soit libéré, mais qu’il est nécessaire de trouver un moyen pour désamorcer la crise politique qui existe aujourd'hui dans le pays.

«... je pense que c'est une bonne chose que le Député Bélizaire soit libéré parce qu'il ne doit pas être arrêté. Une partie du problème est résolu, mais il y a un deuxième aspect fondamental du conflit [...] entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif, qui explique la réaction dans chaque Chambre, des députés et le Sénat.

Je souhaite que l'Exécutif joue avec beaucoup d'élégance, qu'il est le courage de présenter au parlement ses excuses, ce serait un bon moyen pour désamorcer la crise politique qui existe aujourd'hui dans le pays.

Une excuse ne règle pas toutes les choses, une excuse c'est une dimension de sagesse, surtout si elle est associé à un engagement pour qu'il n’y est plus ce type de dérive, à ce moment là, on ne sera pas obligé d'en arriver à l'interpellation [...]

Je crois que les autorités qui sont là aujourd'hui, c'est pas pour ça que le peuple a voté, pour qu'ils fassent des conflits entre-eux. C'est vrai, qu'il y a une chose grave qui c'est produite et nous l'avons condamnée au niveau de l'Alternative, mais nous ne voulons pas qu'elle tourne en crise permanente, qui va créer un blocage et que la population paye les conséquences de ce blocage.

C'est ce qui me fait demander, en plus de la libération du député Arnel Bélizaire, que l'Exécutif, avec grandeur, présente au parlement des excuses  [...] et que le parlement, avec la même grandeur, sursoit les démarches d'interpellations qu'ils ont faites pour que vraiment, les autorités prennent les priorités du pays en mains, pour faire face aux besoins du peuple haïtien. »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4135-haiti-affaire-belizaire-l-opl-croit-qu-il-faut-interpeller-le-chef-du-gouvernement.html
https://www.haitilibre.com/article-4130-haiti-affaire-belizaire-le-parlement-contre-attaque.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


belizaie12
Posté le 11/11/2011 19:24:48
Comme disaient les frères parent «il faut marrier la politique de notre pays avec la morale» je ne comprends pas pourquoi tous ce vacarme après l'arrestation du député, la seule chose, le temps n'était pas bien choisi. Ici a New York un député à perdu son poste pour avoir envoyer des photos a une dame sur internet, le chef de police de New York durant les événements du 11 septembre 2001 est en prison actuellement parce qu'il est passer au dessus de la loi. La démocratie n'est autre que la dictature des lois
Bsierra
Posté le 02/11/2011 15:46:48
Evans paul a bien parlé d'un autre côté il n'a pas fait mention de l'immoralité qui sévit dans ce corps législatif si précieux qu'il se trouve un voleur de voiture evade auquel on devrait prendre des mesures drastiques pour le destituer de sa fonction. Ou ce dernier a-t-il trouvé des pièces pour qu'il aille s'inscrire au CEP?
Antoine Moliere
Posté le 30/10/2011 20:07:20
Je crois qu'un des devoirs de ce nouveau gouvernement, c'est de chercher les causes des problèmes et chercher à les traiter à la source l'arrestation pour des choses passées dans un pays déjà corrompu c'est d'agrandir plus de mal. C'est de mettre en alerte tous les corrompus; qui peuvent être de 5 0%. Pour moi ,le gouvernement a bien commencé son travail en aidant les anciens et les ennemis du pays à prendre conscience et mener une vie nouvelle. Il est nécessaire de réviser la charte des lois avant toute action. C'est l'une des plus grandes erreurs des Chefs d'États haitien
dasanthony
Posté le 30/10/2011 19:02:47
La loi est claire on n’arrête pas un évadé de prison. Un évadé de prison doit être repris et ceci pas n'importe quel citoyen. Étant donné que ce citoyen est un député donc il doit être référé à la chambre des députés si le corps législatif est en session, dans le cas contraire, à l'ouverture de la prochaine session ordinaire ou extraordinaire. Imaginez-vous que la chambre était en session et qu'on avait conduit cet évadé qui est un député directement à la chambre. Probablement vous auriez dit que c'est légal. Donc la chambre à organiser une session le lendemain, le commissaire l'a référé. De fait il n'y a rien d’illégal. La loi et la constitution à été respecter.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n