iciHaïti - Covid-19 : Membres de la cellule de communication de gestion de crise

iciHaïti - DGI : Atténuation des impacts négatifs du Covid-19 pour les agents économiques

iciHaïti - Tourisme : Visioconférence autour du projet PAST

iciHaïti - Léogâne : Des camionneurs bloquent la Nationale #2

iciHaïti - Social : Nombreux avantages Digicel durant l’épidémie de Covid-19


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : 3 nouveaux cas, Haïti en Phase 2 de l’épidémie

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 6 avril 2020

Haïti - Covid-19 : Les écoles et universités privées vont être aidées financièrement par l’État

Haïti - Covid-19 : Le secteur agricole a besoin de mesures particulières


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : 2,500 jeunes déjà formés d'après la CONAMID - Force de sécurité
02/11/2011 13:06:23

Haïti - Sécurité : 2,500 jeunes déjà formés d'après la CONAMID - Force de sécurité
La semaine dernière le Premier Ministre, le Dr. Garry Conille et Me Thierry Mayard Paul, le Ministre de l'intérieur, des collectivités territoriales et de la défense nationale étaient supposé se présenter par-devant le sénat pour donner des explications sur la nouvelle force de sécurité nationale et sur certaines rumeurs qui circulent concernant l’existence de camps d’entraînement dans certaines régions du pays, suite à une convocation demandée par le Sénateur Moïse Jean Charles avec 5 de ses collègues.

Cette rencontre n'a pas eu lieu et a été reportée à huitaine, en attendant cette rencontre la Coordination Nationale des Militaires Démobilisées (CONAMID) a fait des déclarations à propos de 2,500 jeunes qui ont reçu un entrainement militaire.

Le Sergent Samedi Réginald explique « après toute la formation que nous avons donnée nous leur avons appris l'entrainement militaire, [...] nous pouvons dire que notre travail est fini » ajoutant qu' « aujourd’hui nous croyons que tout ce qu'il reste à faire, c'est le Ministre de la Défense qui doit le faire après la publication du décret. » Le Sergent Réginald explique également que les camps de formations et le travail qu'ils ont fait ne sont pas interdit par la constitution.

La CONAMID prétend également être entrée en pourparlers avec le gouvernement pour l'intégration ou non de ses troupes « le CONAMID est entrée en pourparlers avec le gouvernement et surtout le Ministre de la Défense [...] pour lui faire savoir que la CONAMID a fait un travail énorme à travers les dix départements, nous avons formé environs 2,500 jeunes, le Ministre de la Défense a le droit de décider que la CONAMID ne sera pas intégrée » dans la nouvelle force de sécurité nationale, ajoutant que « cela ne nous inquiète pas, parce que nous travaillons depuis assez longtemps et nous continuions à croire que notre travail est un travail énorme, et même si nous ne sommes pas là, mais quand-même ils vont penser avec nous par rapport au travail que nous avons fait... [...] Le Ministre sait qu'il y a des formations qui sont données, et que nous allons nous arranger pour lui fournir la liste des jeunes qui ont reçu une formation...»

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4118-haiti-securite-le-premier-ministre-ne-s-expliquera-devant-le-senat-aujourd-hui.html
https://www.haitilibre.com/article-4110-haiti-securite-martelly-s-entretient-avec-des-diplomates-sur-la-securite-nationale.html
https://www.haitilibre.com/article-4102-haiti-securite-position-actuelle-de-la-minustah-sur-la-nouvelle-force-de-securite-nationale.html
https://www.haitilibre.com/article-4079-haiti-securite-le-president-martelly-pret-pour-lancer-la-nouvelle-force-nationale.html
https://www.haitilibre.com/article-4031-haiti-securite-martelly-determine-a-aller-de-l-avant-avec-son-projet-d-armee.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Hot Rod
Posté le 03/11/2011 17:00:54
@ Kool Groove-- Une occasion comme celle-ci, je ne pourrai pas la rater. L’indice qui alimente la conversation est la constitutionnalité de l’armée. Le Président Aristide l’avait mise en veilleuse tout en usurpant son droit d’autorité. En destituant l’armée presque indigène, il a conféré et confié notre souveraineté et fierté de peuple à l’armée cannibale, une invention de son état paranoïaque et de schizophrénie. Une insécurité infernale s’est abattue sur le pays, et a pris possession de la vie nationale depuis ce démantèlement. Kidnapping des femmes, enfants et vieillards, vols à mains armées et viols endémiques, crimes d’homicides à la chimérique, toute une dissolution de vie sociale, toutes nos valeurs de paisibles citoyens évaporées comme poussière à travers l’espace. Et il y a rumeurs très persistantes qui questionnent les actions civiques de nos parlementaires. La décadence s’est emparée de toutes nos bonnes mœurs. Haïti est un pays qui avait dans l’antécédent une vie nocturne très active, où l’on pouvait vaquer à ses affaires sans aucune contrainte de malfrats ; nous étions respectés par nos voisins et fûmes l’envie de certains. L’armée est constitutionnelle, et elle ne va pas résoudre tous nos maux. Nous avons besoin de cette force militaire locale de grande envergure pour remercier la Minusta pour ses services et d’un autre coup, donner du nouveau souffle au pays.
camire
Posté le 03/11/2011 13:16:08
C'est une blague non? Comment peut-on former des militaires en si peu de temps? Comment peut-on former des militaires sans armes ni équipements? Surtout, comment peut-on former des militaires sans avoir les compétences pour? Une armée moderne n'est sûrement pas ce que Samedi a connu. On voit ici la formation d'une milice. «voici le gun, apprend à te battre avec et tire sur qui je te dis de tirer» c'est sûrement le formation qui a été donnée.
homo21
Posté le 03/11/2011 11:19:05
Qui est la CONAMID pour pouvoir oser procéder à la formation militaire des jeunes? Maintenant ce n'est plus la rumeur, c'est la réalité. Je sais que ça c'est une affaire d'Etat. De toute façons, attendons la réaction du gouvernement pour voir là où nous en sommes. D'ailleurs le Président a bien précisé quelle type d'armée il va mettre sur pied. Moi je suis pro FADH mais ça c'est quoi? Une milice, peut-être? Pri pye, veye tonbe. Nou pa'p tounnen nan jan de saloperi sa yo ankô, tande.
Zanither
Posté le 03/11/2011 09:52:28
Haiti est sous un ambargo d'armes.comment on va faire pour armer ces militaires? [hors sujet] À propos des jeunes déjà formés, ils ont été récruté quand? Comment? où? Sur quels critères? Ensuite Martelly a apeine 6 mois en tant que Président, ces militaires ont pris une formation en moins de 6 moi? Même la police prend plus de 6 mois pour la formation. Mes amis, ne confondez pas vouloir et pouvoir N.B; Le soleil de la raison enfante des monstres.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n