iciHaïti - Humanitaire : Taïwan soutien financièrement le Programme «Kore Pèp»

iciHaïti - Culture : Le Centre d’Art fait l’acquisition de «Guede Papillon» de Dubréus Lhérisson

iciHaïti - Humanitaire : La faim atteint des niveaux records, le PAM accélère son aide alimentaire

iciHaïti - Concours : Prix littéraire Henri Deschamps 2024

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (Mars 2024)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Agriculture : Début de construction d’un canal d’irrigation de 5 km à Malfety

Haïti - FLASH : Faux arrêté nommant les membres du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Pirates : Un bateau transportant 1,500 sacs de riz détourné

Haïti - AVIS : L’Ambassade du Brésil reprend partiellement ses services


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Scandale à Jacmel sur le détournement de fonds à l’ONA, l’enquête piétine (Exclusif)
05/04/2012 15:51:01

Haïti - Justice : Scandale à Jacmel sur le détournement de fonds à l’ONA, l’enquête piétine (Exclusif)
Sept mois après le scandale financier qui a éclaté au bureau régional de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) de Jacmel, le résultat de l'enquête menée par la Direction Générale de l'ONA depuis septembre 2011 semble être classé dans les tiroirs... Dans un premier temps, il était question du détournement de 13 millions de gourdes à la Direction régionale de l'ONA, sous l’administration de Herno Jeudi et de son adjoint Noël Hector. Aux dernières nouvelles, il s'agirait maintenant de 23 millions de gourdes... !

Devant cette situation, plusieurs secteurs de la ville de Jacmel ne cessent de réagir sur le silence prolongé des autorités du pays et notamment celles de la justice de Jacmel. Pour Serge Pierre Louis, le Porte parole de la Plateforme Politique Régional Progressiste (PPRP), c'est une obligation pour la justice Jacmelienne d’arrêter tous les complices de ce détournement qu'il qualifie de « crime financier ». Il se dit insatisfait de la façon dont les autorités gèrent ce dossier et dénonce vigoureusement l'Administration Martelly qui n'a rien fait pour lutter contre la corruption dans l'administration publique du pays et qui continue de fonctionner en suivant les traces de ses prédécesseurs...

Pour sa part, Vital Deslouches, le Porte parole de Front Sud-Est a déclaré que seul un divorce entre le Président Martelly avec certains parlementaires du Sud-Est permettrait à l'enquête d'aboutir, indiquant que ces fonds ont été détournés avec la complicité de certains élus et exprime ses inquiétudes face au manque d’impartialité de certains membres de l'appareil judiciaire de la ville, dans cette affaire, en raison du manque d’indépendance de ces derniers.

Entre-temps, Me Antoine Jean Férot, le Commissaire du Gouvernement de Jacmel, continue de solliciter l’aide de l'Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) afin qu'elle puisse mener une enquête approfondie, estimant que les magistrats dans cette affaire, n'ont pas suffisamment d'expertises pour l’aider dans son travail. Le Commissaire dit avoir adressé une correspondance aux autorités de l'ULCC, il y a quelques mois, mais rien n'a été fait jusqu’à présent...

Le Commissaire Férot a fait savoir que le dossier avait été transféré dans un premier temps au juge Frantz Elmorin puis au juge d'instruction Immacula Jeannis Bazil sous l'ordonnance de Maître Adeline Dougé, la Doyenne du tribunal de première instance. Même si le cheminement du dossier reste flou pour plusieurs observateurs, le Chef du parquet se montre très confiant sur le cheminement de ce dossier.

De plus, il a fait savoir qu'une dizaine de mandats avaient été émis, mais que jusqu'à présent, aucune arrestation n'avait été effectuée. Interrogé sur les causes de la non exécution de ces mandats, Petit Jacques Onécifort, le Porte parole de la police régionale du Sud-Est, a fait savoir qu’Hector Noël, le Directeur Adjoint de l'ONA était la seule personne connue dans cette affaire, que la police pouvait identifier clairement parmi ces mandats, rappelant qu’Hector Noël avait été déjà entendu au cabinet d'instruction, puis libéré sous caution.

Peut-on croire le Porte parole de la PNH de la région, alors que plusieurs personnes citées dans ce détournement de fonds sont pour la plupart des employés de l'ONA qui résident dans la ville de Jacmel et circulent librement dans les rues ? Peut-on croire également les chiffres du Commissaire qui parle d'une dizaine de mandats émis, alors que le porte parole de la police fait état de seulement six à sept mandats ? Autant de zones d’ombre qui s’ajoutent dans cette affaire.

Face à cette situation déplorable, plusieurs citoyens de Jacmel n’hésitent à qualifier de théâtre le traitement de ce dossier où 23 millions de gourdes ont été gaspillés au bureau régional de l'ONA et demandent aux dirigeants de la Nation, d'assumer leurs responsabilités afin que toute la lumière soit faite.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3938-haiti-justice-scandale-a-jacmel-detournement-de-fonds-a-l-ona-suite-exclusif.html
https://www.haitilibre.com/article-3848-haiti-justice-scandale-a-jacmel-detournement-de-fonds-a-l-ona-exclusif.html

HL/ Claudy Bélizaire
Tous droits réservés HaïtiLibre / Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Brunet.B
Posté le 07/04/2012 17:53:02
J'aimerais que la justice fasse son travail sans préjugé en ce qui concerne la corruption. Toujours en Haiti, quand un paysan a volé un boeuf ou un porc, tout de suite, la police est là pour l'arrêter, mais quand les grands détournent les fonds de l'État ou d'une organisation quelconque, ils circulent librement comme si de rien n'était. fók nou fini ak vye atitid sa a,deske moun lan vólé,jistis pa bezwen konnen kilés li ye,ki ran sosyal li,ki nivo etid li,se mete vólé nan prizon,li te mét prezidan repiblik la,sil ta vólé ,tretel kóm vólé konsa peyi a ta chanje.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n