iciHaïti - Diaspora : Journée Internationale des Envois de Fonds

iciHaïti - Canada : Exposition spéciale «Ouvre un Livre, Découvre un Pays»

iciHaïti - Environnement : Joseph Vernet un cadre du Ministère promu Ministre

iciHaïti - Installation : Mme Devalis Octavius Ministre de la jeunesse et des sports

iciHaïti - Diaspora : Le 275e de Port-au-Prince, célébré à Paris


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : «Il n’y a pas de temps à perdre» dixit le Ministre de l’Agriculture

Haïti - Insécurité : La PNH poursuit ses opérations dans le territoire de «Barbecue» (Vidéo)

Haïti - FLASH : Attaque du Gang «Ti-Bwadòm» dans l’Artibonite au moins 11 morts

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Constitution : Propos des Présidents des deux Chambres...
20/06/2012 09:26:31

Haïti - Constitution : Propos des Présidents des deux Chambres...
Intervenant lors de la cérémonie de signature de l’arrêté, par le Président Martelly, autorisant la publication du texte amendé de la Constitution de 1987, le Président et le Vice-président de l’Assemblée Nationale, respectivement le Sénateur Dieuseul Simon Desras et le Député Levaillant Louis Jeune se sont exprimés (extraits).

Le Sénateur Dieuseul Simon Desras, Président de l’Assemblée Nationale : « [...] une longue année s'est déjà écoulée depuis le 9 mai 2011, où les honorables députés et sénateurs, réunis en Assemblée Nationale constituante, ont adoptés les amendements [...] tout comme je suis dévoué à la cause de mon pays, si je savais une chose utile à ma Nation mais qui fût ruineuse d’autre part, je ne l'a proposerais pas au Président de la République.

Quoi que le cheminement soit parfois compliqué, peut importe, puisque nous arrivons de mieux en mieux à créer et à préserver la balance de l'espace constructif où l'Exécutif, le Législatif et le Judiciaire peuvent enfin s'harmoniser pour faire évoluer la Constitution, afin qu'elle soit adaptée au temps, pour favoriser le progrès et c'est ce qui explique la réunion des trois pouvoirs et c'est ce que nous faisons ici aujourd'hui.

J'exprime ma satisfaction de voir aujourd'hui le Président de la République, son Excellence Michel Joseph Martelly, prendre cette décision [...] en tenant parole, le Président de la République nous permet d'aller dans le sens de la modernité, avec une Constitution plus fonctionnelle. Par cette action, il établi le principe logique, selon lequel notre Charte doit avant tout, servir les intérêts de la Nation et non se convertir en frein désuet et inadapté à son développement [...] cet amendement va enfin nous aider à réparer une grande injustice faite et répétée contre les 4 millions d'haïtiens vivant à l'étranger, qui participent déjà à la vie économique locale, avec près de 2 milliards de dollars américains de transfert annuel vers Haïti [...] malgré les mécanismes qui opèrent pour leur exclusions, ils sont restés profondément haïtien, tant par l'identité que par la culture et parfois même par la naissance [...] »


Le Député Levaillant Louis Jeune, Vice-Président de l’Assemblée Nationale : « [...] la Constitution de 1987 représente le résultat d'une quête du politique, donc de la volonté réflective des citoyens haïtiens, de rejeter le pouvoir borgne, népotisme et autoritaire des Duvalier et de participer à la redéfinition et à l'Établissement de nouveaux rapport entre les pouvoirs publics. Elle traduit également une raisonnable demande de changement de l'État, cependant, comme toute œuvre humaine, cette Constitution n'est pas parfaite. Compte tenu du contexte socio-politique dans lequel elle a été élaboré, elle accusait de nombreuses et importantes lacunes, c'est en considérant celles-ci, que le Président Préval s'est résolu à la réviser en chargeant une Commission présidentielle, constituée d’honnêtes et respectables citoyens haïtiens, de porter ce projet à l'intention de la population haïtienne [...] »

Après avoir donné des explications, et fait l'historique du processus de révision de la Constitution de 1987, le Député Levaillant Louis Jeune a poursuivi « [...] certes, ce processus a été entaché d'erreurs, mais nous tenons a mentionner, que ces erreurs, à caractère matérielle seulement, ne constituent aucunement une cause de nullité du noble et nécessaire acte final. Elles nous motivent en revanche à nous donner à l'avenir, plus de temps, à nous concerter davantage afin de produire entre autres, des œuvres politico-juridiques consensuelles, quasi parfaites et porteuses de substantielles améliorations pour la population haïtienne.

La cérémonie d'aujourd'hui marque cette volonté, non pas de recommencement ou de régression, mais de continuité démocratique fondationelle [...] »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-5936-haiti-constitution-le-president-martelly-a-decide.html
https://www.haitilibre.com/article-5935-haiti-politique-le-president-martelly-decide-de-publier-la-constitution-amendee.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 21/06/2012 09:50:41
Ok, la diaspora peut maintenant voter. Mais elle est toutefois exclue de certaines positions, et personne n'a jusqu'à présent avancé des arguments percutants et convaincants justifiant cette exclusion.
AlexJamaica
Posté le 20/06/2012 10:18:33
Je ne suis pas un politicien. Mais j'ai toute confiance au Président Martelly. J'espère qu'il prend encore une fois une bonne décision pour le peuple haitien.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n