Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : 26 accidents au moins 91 victimes

iciHaïti - FLASH : 1,000 Gdes le gallon de carburant au marché noir (Calendrier des arrivages)

iciHaïti - Petit-Goâve : Journée de tension

iciHaïti - OFNAC : L'aviation civile en Haïti progresse

iciHaïti - Politique : Note de démenti de la Primature


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #578

Haïti - Environnement : L’UEH reçoit 3 millions pour la recherche scientifique sur la gestion des déchets solides

Haïti - Économie : La subvention du carburant va coûter plus de 30 milliards à l’État (2021-2022)

Haïti - Insécurité : Le pays paralysé par un arrêt de travail général du transport public


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : L'ex-Président Fernández remet un don de 13.000 livres à l'Université Henri Christophe
09/01/2013 10:33:50

Haïti - Éducation : L'ex-Président Fernández remet un don de 13.000 livres à l'Université Henri Christophe
Mardi matin, l'ex-Président Fernández accompagné notamment, de l’Ambassadeur de la République Dominicaine en Haïti, Ruben Silié Ramirez, qui a été accueilli par le professeur Jean-Marie Théodat, Président du conseil de gestion du campus et des élus locaux, a remis un don de 13,000 livres, à l'Université Henri Christophe, offerts par Follett, un groupe de distributeurs de livres, basé aux Etats-Unis. L’Unesco, a également contribué dans une moindre mesure à ce don. La Bibliothèque de l’Université, qui comprenait jusqu'à ce jour, environ 6,000 ouvrages, voit avec ce don, tripler la quantité d’ouvrages de références mis à la disposition des étudiants.

Étudiants haïtiens et enseignants, ont exprimé leur gratitude à la République Dominicaine en générale et plus particulièrement à Leonel Fernández.

Rappelons que l’Université Henri Christophe a été offerte par la République Dominicaine à Haïti après le séisme de 2010, et construite au coût d'environ 30 millions de dollars, par le Bureau d'Ingénieurs Superviseurs des Travaux (Oficina de Ingenieros Supervisores de Obras del Estado) de la République Dominicaine.

Cette générosité dominicaine, ne doit toutefois pas nous faire oublier, la situation à la frontière de Dajabon, où un millier de nos compatriotes sont toujours interdit de traverser la frontière. Ce même mardi, ils ont empêché, à titre de représailles, l'entrée sur le territoire haïtien de plusieurs véhicules du service de sécurité de l'ex-Président Fernández. Alexis Rafael, le Vice-consul haïtien de Dajabon, qui s’est rendu sur les lieux, a déploré la décision de ses compatriotes ainsi que les actes d’individus, qui ont incendié des pneus devant les locaux de l'organisation non gouvernementale Solidarité Frontalière.

Les haïtiens interdit d’entrer sur le territoire dominicain, qui avaient selon-eux, passé les fêtes de fin d'année en Haïti, affirment être des travailleurs dans les plantations dominicaines et exigent qu’on les autorise à traverser la frontière. Toutefois, cette interdiction, aurait pour origine des informations contradictoire des services de la migration dominicaines, qui affirmerait, que les haïtiens qui bloquent la frontière, ne travaillent pas en République Dominicaine, mais veulent s’installer notamment à Santiago, où vit déjà une importante communauté d'haïtiens en situation irrégulière...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-6712-haiti-education-ouverture-officielle-du-campus-roi-henri-christophe.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


AlexJamaica
Posté le 09/01/2013 21:19:56
Hmmmm. Pale chin mal di dan'l blan. Merci aux dominicains!!!! Quant a nous: Quand est ce qu'on sera vraiement independant selon le sens du mot?
Sierra
Posté le 09/01/2013 18:32:11
J'étais l'un des plus dominicanophobes pour des mauvais traitements qu'ils infligeaient a mes compatriotes. Après le 12 janvier 2010, j'étais emus suite a leur inconditionnel soutien qu'ils nous apportaient et continuent de nous apporter. Merci aux Dominicains spécialement à Fernandez.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n