iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées

iciHaïti - Mondial Chili 2025 : «Jour J» tirage au sort des Groupes (Phase de qualification)

iciHaïti - Dajabón / Monte Cristi : Plus de 100 haïtiens illégaux arrêtés à la frontière en 24h

iciHaïti - Championnat spécial D1 : Résultats 7ème journée (matchs avancés)


+ de nouvelles


Haïti - Mondial Chili 2025 qualification : Nos Grenadiers U-20 connaissent leurs adversaires (Calendrier)

Haïti - FLASH : Aucune transition politique n’a été aussi sanglante (Rapport)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : L’inflation à 23% en forte hausse

Haïti - Examens d’État : Aucun candidat ne sera laissé de côté dans les zones privée d’écoles


+ de nouvelles



Haïti - Politique : L’amendement de la loi électorale bloqué au Sénat
10/04/2014 13:21:06

Haïti - Politique : L’amendement de la loi électorale bloqué au Sénat
Mardi, alors que 16 sénateurs avaient répondu présent à l’appel nominal d’une des rares séances plénières de la Chambre haute, où figurait au menu entre autres, la ratification de l’amendement de la loi électorale, cette séance n’a pas pu être mené à terme, le Sénateur Jean-Charles Moïse ayant infirmé le quorum requis en quittant l’Assemblée. Une action conforme à ses déclarations de lundi où il avait expliqué « Je serai chaque jour présent au Parlement, y compris les samedis et dimanches s’il le faut, pour m’assurer que le texte ne sera même pas inscrit à l’ordre du jour » https://www.haitilibre.com/article-10897-haiti-politique-moise-s-oppose-a-l-amendement-de-la-loi-electorale.html , un départ qui a obligé le Président du Sénat à suspendre et reporter « sine die » la séance.

Mercredi, Dieuseul Simon Desras, Président du Sénat a reconnu que l’Assemblée était dans l’impossibilité de travailler sur les amendements à la loi électorale, tels que proposés dans le cadre de l’accord d’El Rancho, des propos qui font suite aux pressions et à l’intransigeance des Sénateurs de l’opposition, qui réclament la dissolution du Collège Transitoire du Conseil Électoral Permanent (CTCEP) et la mise en place d’un Conseil Électoral Provisoire, conforme au prescrit à l’article 289 de la Constitution, soit un Conseil composé des représentants de 9 secteurs de la vie nationale, des exigences contraires à l'accord d"El Rancho.

Le Sénateur Desras, faisant référence a l’accord d’El Rancho, estime « Il y a aujourd'hui tellement de désaccords qu'on ne peut nullement parler d'accord » ajoutant qu’il allait envoyer une correspondance à la Présidence pour l’informer de la position du Sénat

De son côté le Sénateur Wencesclas Lambert, proche du pouvoir, a réagi vivement déclarant « Ces 6 sénateurs ont été toujours hostiles à la loi électorale. Mais une chose est fondamentale : il y a déjà une loi électorale en application. Au cas où les sénateurs rechignent à voter les amendements, le Conseil électoral n’aura qu’à appliquer la loi électorale en vigueur » (faisant implicitement référence à l’article 12 de l’accord El Rancho ajoutant « C’est inadmissible, le pays ne peut pas continuer à être bloqué [...] les élections doivent avoir lieu cette année... »

Par ailleurs nous avons appris qu’une délégation du « Mouvement Patriotique de l'Opposition Démocratique » (MOPOD), qui regroupe les principaux partis de l’opposition, avait rencontré mardi les 6 sénateurs de l’opposition en vu de leur apporter le soutien du MOPOD et de définir une stratégie commune contre le Gouvernement...

Texte intégral de l’accord El Rancho : https://www.haitilibre.com/article-10763-haiti-politique-le-core-group-salue-l-accord-inter-haitien-texte-integral-de-l-accord.html

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-10847-haiti-politique-la-chambre-des-deputes-vote-la-loi-electorale.html
https://www.haitilibre.com/article-10897-haiti-politique-moise-s-oppose-a-l-amendement-de-la-loi-electorale.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 11/04/2014 01:50:15
Maintenant il n'y a aucun doute sur l'identité de ceux qui ne voulaient pas qu'il y ait des élections. Ces 6 individus ne sont pas simplement hostiles à la loi électorale, mais ils sont aveuglement hostiles à toute initiative du gouvernement sans aucune restriction. On sait très bien que c'est une affaire de règlement de compte personnel, donc inutile d'espérer que cette situation va s'arranger car dès que les remous de cet accord seront apaisés, Moïse trouvera un autre sujet percutant pour mettre des bâtons dans les roues du pays. C'est aussi simple que ça.
Guy
Posté le 10/04/2014 19:17:38
Noeud gorgien! Les Senateurs sont en train de tirer beaucoup trop sur la corde, ils ne se rendent pas compte qu'ils sont assis sur une lame de rasoir. Nous nous demamdons comment des hommes assez instruits pour la plupart sont en train de suivre les mots d'ordre d'un manchot intellectuel comme Moise Jean Charles.
Jaguar
Posté le 10/04/2014 18:34:55
Je ne comprends rien dans cette histoire; D'un côté, il y a l'executif qui a attend longtemps avant de vouloir lancer les élections sous pressions du patron d'Haiti, l'oncle Sam, et d'autre part, les parlementaires qui font durer le plaisir. Dans ce pays, nous ne savons comment danser, ni avec quell pied à cause de la démagogie machiavelique de nos apprentis politiciens: Nous voila donc navrés! Le Cardinal a bien essayé mais, Je crois qu'il ferait bien mieux de s'occuper de ses fidèles et oublier ses hommes d'esprit asinien.
pipo
Posté le 10/04/2014 14:37:20
Mes prédictions sont des élections générales (présidentiel, sénatorial et municipale) fin 2015.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n