iciHaïti - Barrage Gold Cup 2021 : Les Grenadiers connaissent leur adversaire

iciHaïti - Littérature : Fédia Stanislas reçoit le Prix littéraire Henri Deschamps 2019

iciHaïti - Social : Succès populaire des premières activités du Programme «Sport - Santé»

iciHaïti - Politique : le Chancelier Bocchit Edmond au Kenya

iciHaïti - Insécurité : La France très préoccupée par le nombre de décès par balles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Éducation : Présentation du profil de compétences des professionnels en sciences de la santé

Haïti - Justice : Lancement de la stratégie nationale contre l’impunité des crimes du passé

Haïti - FNE : Subvention de plus de 2 millions pour supporter l’éducation de jeunes handicapés

Haïti - PetroCaribe : Réponse du Chancelier Edmond au Congressiste Albio Sires


+ de nouvelles



Haïti - Politique : C’est fini, le rideau est tombé sur le Parlement...
13/01/2015 10:24:53

Haïti - Politique : C’est fini, le rideau est tombé sur le Parlement...
Dimanche soir, l’échec de la séance en Assemblée nationale de la dernière chance, convoqué pour le vote des amendements à la loi électorale, n’a pu se tenir faute de quorum. L’absence de la ratification de loi électorale qui aurait permis aux parlementaires de rester en poste suivant l’accord tripartite du 29 décembre 2014 https://www.haitilibre.com/article-12833-haiti-flash-le-mandats-des-deputes-et-senateurs-prolonges-sous-conditions.html a mis fin à la 49ème législature et rendu le Parlement dysfonctionnel avec le départ de l’ensemble des députés de la Chambre basse et de 10 sénateurs sur les 20 restants : Jean-Willy Jean-baptiste (Artibonite), Simon Dieuseul Desras (Centre, Jean-Maxime Roumer (Centre), Jean William Jeanty (Nippes), Moïse Jean-Carles (Nord), Dérex L. Pierre Louis (Nord-Est), Mélius Hyppolite (Nord-Ouest), Joël J. Joseph (Ouest), Pierre Francky Exius (Sud) et Wencesclass Lambert (Sud-Est), laissant un Sénat amputé des 2/3. Quant au G6, il devient le G2 avec comme seuls membres restant les sénateurs Jean-Baptiste Bien-Aimé et Wesner Polycarpe.

Si près de 75 députés étaient présents à la salle des séances de l’Assemblée nationale, seuls 9 sénateurs : étaient présent : Anick François Joseph, Carlos Lebon, Dieuseul Simon Desras, Edwin Zenny (Edo), Jean William Jeanty, Jocelerme Privert, John Joël Joseph, Maxime Roumer et Wencesclass Lambert qui ont attendu en vain leurs collègues jusqu’à 9:30 p.m. Le Président de l’Assemblée Nationale, le Sénateur Dieuseul Simon Desras, devant l’échec constaté a déclaré « Nous constatons avec amertume que le pouvoir et certains partis politiques ont décidé de dissoudre le Parlement [...] c’est bizarre que ce soient les sénateurs qui supportent le pouvoir qui ont boudé la séance. C’est un plan bien concocté. » (pour être plus juste rappelons que seul 1 sénateur du G6, Jean William Jeanty, était présent.)

Sauveur Pierre Etienne, le Coordonnateur général de l’« Organisation du Peuple en Lutte » (OPL) prend acte du dysfonctionnement du Parlement et accuse le Président Martelly, les partis politiques signataires de l’accord du 11 janvier et certains sénateurs, d’être les principaux responsables de ce dysfonctionnement affirmant « Tout le monde sait que les partis qui ont signé l’accord, ont accepté que le Chef de l‘État dirige le pays par décret. »

Pour mémoire rappelons que l’accord du dimanche 11 janvier https://www.haitilibre.com/article-12922-haiti-politique-l-executif-signe-un-accord-avec-4-partis-de-l-opposition.html avait été signé par Kontra pèp la, INITE, Ayisyen pou Ayiti et la Fusion des socio-démocrate, accord qui depuis, a été signé par 19 autres partis soit un total de 23 signataires : Ayisyen pou Ayiti, Inite, Kontra Pèpla, Parti Fusion des Socio-démocrates haïtiens, Renmen Ayiti, Ansanm Nou Fò, ACCRHA, UPAN, KONFYANS, PNN, UPDC, MUDHAH, UNDH, RAMPHA, PRENACOP, MDRH, UNCRH, Bloc 20, MNC, AAA, Konbit Nasyonal, MNP 28, PHTK. Soulignons que sur ces 23 partis, dont plusieurs quasiment inconnus du grand public, 21 n’avaient aucun élu au Parlement...

Pour le Coordonnateur de l’OPL, le Chef de l’État « n’est qu’une marionnette entre les mains de la communauté internationale, notamment des États-Unis, qui se disent prêts à supporter son administration malgré l’absence du Parlement... » https://www.haitilibre.com/article-12920-haiti-flash-les-etats-unis-aux-cotes-de-martelly-meme-en-cas-d-echec-de-l-accord.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Enervem
Posté le 14/01/2015 17:01:01
Alleluia! Alleluia! Alleluia! Je ne peux que célébrer le départ de ces incompétents.
neptune
Posté le 14/01/2015 11:53:43
La seule leçon à tirer, les politiciens haitien doivent développer leurs conscience citoyenne, cesser de se comporter en adolescents et grandir. Le pays ne pourra plus supporter les opportunistes qui veulent se servir du peuple et de sa misére pour avoir le pouvoir et la richesse. Respectons la démocratie et la Constitution pour cheminer vers l'État de Droit, les élections au plus vite c'est la priorité. que Dieu assiste le Président ainsi que nos guides.
maloulou
Posté le 13/01/2015 23:42:58
Ouf ! quel soulagement. enfin, on va pouvoir respirer. Dieu soit loué.
Jaguar
Posté le 13/01/2015 22:37:05
Les meilleurs decrets que nous vous souhaitons, monsieur Martelly, c'est de nettoyer notre pays de la petite ambassadrice pamela et de la MINUSTAH. Si vous le faites, le plus vite que possible tout le monde vous dira merci: Soyez un independantiste!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n